Choix du secteur :
Se connecter :
 

L’ESBF dispute un match amical ce vendredi soir. A 19h30, le groupe de Sébastien Mizoule affronte ses voisines dijonnaises. La rencontre se tiendra au centre sportif Hubert Rougeot à Meursault. La prochaine journée de championnat en D1 féminine, la 21è,  est programmée le mercredi 24 avril, avec un déplacement à Nice.

L’ESBF annonce la signature de Lalie Lambet, qui rejoint le centre de formation du club pour les deux prochaines années. Elle évoluera au poste de pivot. La jeune femme évolue actuellement au sein de l’équipe professionnelle de Sambre-Avesnois, qui dispute le championnat de 2è division de la ligue féminine de Handball. Elle arrivera à Besançon avec une médaille d’Or autour du cou, qu’elle a obtenue avec l’équipe de France lors de l’Euro U17 à l’été 2023 au Monténégro et peut-être également avec un titre de championne de D2, qu’elle tente de décrocher avec son club actuel.

L’ESBF indique que la Mortuacienne Clémentine Chardaire prolonge sa convention de formation pour deux saisons supplémentaires. Elle continuera à contribuer aux performances de l’équipe Espoirs tout en progressant et acquérant de l’expérience aux côtés des joueuses professionnelles.

Il y a du handball ce mercredi soir. Dans le cadre de la 20è journée de championnat en D1 féminine, l’ESBF se déplace à Strasbourg. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h. Si la Coupe d’Europe devient de plus en plus inaccessible, les Bisontines vont tenter de retrouver le chemin de la victoire. Au classement, les Bisontines sont huitièmes, avec 38 points. Les Alsaciennes occupent l’avant-dernière place au classement, avec 27 points.

Avec l’arrivée de Charité Mumbongo, l’ESBF a clôturé son recrutement, chez les professionnels, pour la saison prochaine. Après plusieurs années dans l’élite suédoise, l’internationale suédoise  a rejoint l’équipe de Fleury Loiret pour découvrir la ligue féminine française. Elle évoluera au poste d’arrière gauche sous le maillot bisontin.

Avec une équipe très jeune et sans Alizée Frécon Demouge, blessée, l’ESBF n’est pas parvenue à prendre les trois points de la victoire hier soir à Plan-de-Cuques. On disputait une nouvelle journée de championnat en D1 féminine. Les Engagées se sont inclinées sur le score de 30 à 27.

Ce mercredi soir, à 20h30, dans le cadre de la 19è journée de championnat en D1 féminine, l’ESBF affronte Plan de Cuques. Dans la course à l’Europe, et même si le coach ne souhaite pas s’éterniser sur le sujet, les Engagées doivent l’emporter face à cette formation, qui occupe actuellement la sixième place de ce championnat.

Pour le collectif de Sébastien Mizoule, l’objectif des trois points est bien installé dans les têtes. L’équipe sait que ce genre de rencontres est important pour remonter au classement et se rapprocher des places qualificatives pour l’Europe. Après la colère du match perdu contre Nantes, notamment en raison d’un arbitrage peu favorable pour les Bisontines, le collectif veut passer à autre chose et aller chercher ce qui peut encore l’être en cette fin de saison. Néanmoins, le groupe devra faire avec une absence de taille. En l’occurrence, celle d’Alizée Frécon Demouge, qui présente une blessure à l’épaule.

C’est donc avec un groupe rajeuni, composé de jeunes joueuses issues du centre de formation, que les Bisontines abordent cette rencontre. « On va aller clairement défendre nos chances. Il n’y pas de raison que l’on ne performe pas là-bas car nous avons des joueuses de qualité pour le faire » explique Sébastien Mizoule. Le technicien bisontin s’attend à un match difficile, durant lequel il faudra batailler pour l’emporter. « Ce n’est jamais facile d’aller s’imposer à Plan de Cuques » termine coach Mizoule.

L'interview de la rédaction : Sébastien Mizoule

 

 

Dans la course à l’Europe, l’ESBF a un rendez-vous important ce samedi, en fin d’après-midi. A 18h, les Engagées reçoivent les Neptunes de Nantes. Au classement, les Bisontines sont septièmes, alors que les Nantaises détiennent la troisième marche du podium. Il reste neuf journées, d’ici la fin de saison, pour relever ce défi sportif.

Un renfort supplémentaire du côté de l’ESBF. Ema Cordier, actuelle pensionnaire du centre de formation,  intégrera l’équipe professionnelle pour sa dernière année de formation. Désireux de réduire le nombre de joueuses professionnelles sur le poste d’ailière droite et avec la volonté d’intégrer les jeunes joueuses du centre de formation au plus haut-niveau, l’ESBF a décidé de lui faire confiance. Précisons qu’Ema Cordier est arrivée à Besançon en 2017, après avoir porté les couleurs de Val de Gray Handball.

L’ESBF annonce un nouveau renfort. Camille Mandret arrive du Danemark, où elle a pu acquérir de l’expérience à l’international. Elle s’engage, au poste de pivot,  pour deux saisons avec le club du président Daniel Hournon. «  Une nouvelle aventure passionnante commence, et je suis impatiente de contribuer au succès des Engagées » a réagi la recrue bisontine.