Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le passage de la flamme olympique et l’organisation des jeux olympiques et paralympiques en France  cet été mobilisent  la ville de Besançon et l’incitent à organiser de grands moments sportifs et festifs. L’objectif pour Anne Vignot et ses équipes est de proposer des temps rassembleurs et de cohésion sociale.

Associer tous les publics

Le 25 juin prochain, lors du passage de la flamme olympique dans le département, et notamment à Besançon, ce sont 2.500 enfants qui seront associés à la fête. Durant toute la journée, le stade Léo Lagrange et l’USEP accueilleront 58 classes. Soit 1.500 enfants. Ces petits chanceux participeront à de nombreuses activités sportives. Ils formeront également une haie d’honneur pour le départ du premier relayeur. D’autres seront accueillis sur le parking Battant, où un espace animation sur la thématique des sports et cultures urbaines seront au programme. Enfin, C’est à Chamars que 650 autres jeunes filles et garçons pourront participer à d’autres animations proposées par les associations sportives locales, la Ville, l’UNSS et le CHRU.  Au cours de cette journée, d’autres publics pourront vivre pleinement cet évènement. Les triathlètes et para-triathlètes bisontins formeront un relais collectif. De plus, Vincent Schmidt, vice-président de l’association Entre-temps Escalade,  aura le privilège de traverser le Doubs, avec la flamme, en tyrolienne. Enfin, pour associer le plus grand nombre à l’événement, la Ville et l’Office Municipal des Sports ont choisi d’installer leur club 2024, où sera  retransmis l’intégralité des épreuves, à la Malcombre, terre d’accueil de Vital’été, qui se déroulera, cette année, du 8 juillet au 1er septembre.

L'interview de la rédaction : Marie-Pïerre Cattet de l'USEP du Doubs

L'interview de la rédaction : André Terzo, élu en charge de l'animation sportive, du sport santé et du handicap

Huit délégations étrangères et peut-être plus

Preuve de la qualité des infrastructures sportives bisontines, la Ville accueillera à compter du 12 juillet, des sportifs étrangers, qui ont choisi Besançon pour préparer leurs futures échéances. Ainsi, du 12 juillet au 25 juillet, dix athlètes, venus d’Egypte, du Nigeria, d’Algérie, de Madagascar et de Tunisie s’entraîneront dans la salle d’haltérophilie de la Française, située au complexe Michel Vautrot. Du 22 juillet au 31 août,  des lutteuses du Kirghizistan et de France se prépareront au gymnase Bersot. Enfin, du 11 au 21 août, sept para-haltérophiles colombiens sont attendus dans la cité comtoise pour parfaire leurs gammes. D’autres délégations pourraient les rejoindre.

L'interview de la rédaction : Abdel Ghezali, 1er adjoint, en charge des sports à la ville de Besançon

Le Grand Besançon Doubs Handball annone une nouvelle recrue pour sa prochaine saison en ProLigue. Ewan Lappara s’est engagé pour une saison. Le jeune athlète de 22 ans, 1,93m et 95 kilos, officiera au poste  d’arrière droit. Après deux saisons, en nationale 2, avec l’équipe réserve de Dijon, il a rejoint, en 2023,  le centre de formation d’Istres, qui joue en ProLigue. Il évolue actuellement, sous ces mêmes couleurs, avec le collectif de nationale 2.

La troisième étape du Dauphine Libéré s’est disputée ce mardi. Elle proposait un parcours de près de 182 kilomètres. Hier, le cycliste franc-comtois Romain Grégoire a pris la deuxième place. Clément Berthet apparaît en 18è position. Au classement général, Romain Grégoire occupe la troisième position. Clément Berthet est 16è. La compétition se poursuit ce mercredi. Cette 4è étape se déclinera sous la forme d’un contre-la-montre de plus de 34 kilomètres.

Depuis le 1er juin, et jusqu’au 30 septembre, la Société Nautique de Besançon propose une Rand’eau kayak tous les vendredis soirs de 18 à 20h. Au programme : le barrage de Micaud, le quai Vauban, le parc de la Gare d’Eau et la traversée du tunnel de la Citadelle. Pour obtenir de plus amples informations et participer à ces sorties : https://billetterie.besancon-tourisme.com/la-rand-eau-kayak

A compter de ce vendredi, et jusqu’à dimanche, Le Comité Handisport  du Doubs et le club Handisport Pontarlier-Morteau-Maiche organisent les Championnats de France de Para-cyclisme 2024, avec le soutien de la Ville de Pontarlier. Les épreuves se disputeront sur un circuit en centre-ville, une première en France. A l’exception du contre-la-montre du 9 juin, qui sera externalisé à Oye-et-Pallet, La Planée et Malpas. Le coup d’envoi de l’évènement sera donné, à 17h30, ce vendredi, en fin d’après-midi. Rappelons que cette épreuve est qualificative pour les jeux paralympiques qui se tiendront du 28 août au 8 septembre prochain.

Au programme

Vendredi 7 juin

Départ place Cretin, Pontarlier

17h30 : Relais handbike 

18h15 : Contre-la-montre par équipe de 3

Samedi 8 juin

Départ place Cretin, Pontarlier

8h15 : Relais handbike H4, H5

8h16 : Tricycle MT

10h : Course solo C1, C2, C3

10h01 : Course solo WC, WS, WNE

12h : Handbike H3

12h01 : Handbike H1, H2, WH

13h45 : Course solo C4, C5, MNE, MS

15h45 : Course solo MB, WB

17h45 : Remise des prix

Dimanche 9 juin

Départ terrain de sports de Oye-et-Pallet 

8h30 : Contre-la-montre individuel

12h15 : Remise des prix

L’évènement arrive à grands pas. Les 22 et 23 juin, le CA Pontarlier Football organisera la 19è édition de la Pontacup. 32 équipes U11, le samedi, et U13, le dimanche, sont attendues. 64 formations et 768 joueurs se défieront tout au long de ces deux jours. En plus de cette nouvelle organisation, le tournoi accueillera également des équipes venues de Suisse. Les participants pourront suivre, en direct, sur les réseaux sociaux du club, le tirage au sort. Une belle fête se prépare au complexe Paul Robbe.

C’est une belle saison qui se termine à Pontarlier. Les équipes seniors ont atteint les objectifs qui leur ont été  fixés. Après une superbe aventure en Coupe de France, L’équipe A de Jean-Luc Courtet termine à la deuxième place de son championnat en national 2.

L’équipe B, reprise par Romain Richard, ne sera restée qu’une saison en régional 2. Leader de sa poule, l’équipe évoluera en régional 1. Le groupe C connaît également l’effet ascenseur. Le match nul (2-2), décroché hier, face à la réserve d’Ornans, assure à la formation de Titi Coste sa montée en régional 2. Le football pontissalien se porte bien.

Le Grand Besançon Doubs Handball annonce une nouvelle recrue. Jérémy Sucarrats débarque sur les bords du Doubs. L’ailier gauche arrive en provenance de Montpellier, qui évolue en Starligue. Le jeune handballeur de 18 ans s’est engagé jusqu’en 2025 avec le club du président Christophe Vichot. Selon le club, « cette arrivée témoigne de la volonté du GBDH de miser sur la jeunesse pour renforcer ses ambitions » pour la saison à venir.

C’était la fête hier au stade Henri Schaller de Montlebon. Le FC Morteau Montlebon a remporté le titre régional du groupe C en régional 1. Les Haut-Doubistes ont vaincu la réserve du Racing Besançon sur le score de 2 buts à 0. Malgré cet épilogue de championnat heureux, le groupe ne valide pas son billet pour le national 3. La faute à une comptabilité très alambiquée, mise en place par les instances du football régional, pour octroyer le fameux sésame.

La 1ère étape du Critérium du Dauphiné s’est disputée ce dimanche 2 juin. La victoire revient à Sam Bennett. Du côté des Francs-Comtois, Clément Berthet a pris la 34è place. Romain Grégoire doit se contenter de la 123è place. La compétition se poursuit ce lundi, avec une étape longue de 142 kilomètres et un départ fictif à 13h30.