Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce vendredi matin, dans ses  locaux bisontins, le Conseil Départemental du Doubs et la Ville de Morteau ont lancé les festivités qui rythmeront le Tour de France femmes, qui passera par le Val de Morteau, le vendredi 16 août, à l’occasion de la sixième étape entre Remiremont et la cité du Haut-Doubs. D’ici la tenue de l’épreuve, qui rassemblera les meilleures cyclistes du monde, dont la Mortuacienne et Bisontine  Juliette Labous, deux autres évènements rythmeront cette longue attente.

 

TOUR DE FRANCE FEMMES VILLAGE

 

L'interview de la rédaction / Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs

 

D’ici là, le 22 mars, 1901 écoliers et collégiens participeront à la dictée du Tour. Les sept gagnants participeront aux coulisses de l’évènement au départ et à l’arrivée. Le 4 mai, à 100 jours du départ du Tour de France femmes, un évènement festif se tiendra à Morteau. A cette occasion, un décompte officiel sera lancé, via un affichage, que les Mortuaciens et les gens de passage ne pourront pas manquer. Il sera apposé sur la façade de l’Hôtel de Ville.

L'interview de la rédaction : Cécric Bole, Maire de Morteau

Une épreuve de 160 kilomètres

Cette étape arrive en fin de Tour. Elle est l’une des trois manches qui départageront les prétendantes. Le col de Ferrière, la côte de Laviron, la Roche du prêtre et la Côte des Fins s’annoncent d’ores et déjà âprement disputés. Un public, sans doute nombreux, est attendu sur les 90 kilomètres de la course, qui jalonneront le département du Doubs. Au menu : L’Isle-sur-le-Doubs, Anteuil, Sancey, Laviron, Pierrefontaine-les-Varans, Consolation-Maisonnettes, Fuans, Le Bélieu, Villers-le-lac, Les Fins et Morteau. 21 communes seront traversées.

 

JULIETTE LABOUS

L'interview de la rédaction : Juliette Labous

Ce sera sans doute l’évènement sportif de cet été en Franche-Comté. Le 16 août prochain, Morteau accueillera la 6è étape de la 3è édition du Tour de France féminin. Soit un parcours de 160 kilomètres, entre Remiremont, dans les Vosges et la Ville de Morteau. Cinq ascensions animeront cette étape, que l’on prétend être réservée aux puncheuses et aux grimpeuses. La côte de la Roche du Prêtre et celle des Fins devraient être le théâtre d’une lutte acharnée.

Cédric Bole, le maire mortuacien, voit en la réception d’une telle épreuve, la tenue d’une belle fête populaire et un super coup de pub pour le territoire du Haut-Doubs et du Val de Morteau. L’édile rappelle que le Val de Morteau est « une terre de vélo ». Chaque année, avec Pontarlier, le territoire accueille le tour du Doubs, savamment organisé par le club cycliste des cantons de Morteau Montbenoît, « un des plus gros clubs amateurs de France ». Le printemps dernier,  la Ville a montré tout son savoir faire en la matière, en étant ville départ d’une étape du Tour de Romandie. De plus, la cité du Haut-Doubs est toujours dans la course  pour l’accueil du Tour de France masculin, avec sa voisine de la Chaux de Fonds. Ces différents positionnements ont montré que la petite reine avait toute sa place dans le Val de Morteau. C’est donc tout normal que sa candidature ait été retenue pour l’épreuve d’août prochain.

Mobilisation générale

La fête sera belle dans le Pays Horloger. C’est tout un territoire qui devrait répondre présent pour donner à cette compétition sportive l’ampleur qu’elle mérite. Juliette Labous, qui évoluera sur ses terres, devrait être très encouragée. « Nous sommes avec tous les maires de la Communauté de Communes. Il y aura un rayonnement sur le Pays Horloger. Christine Bouquin, la présidente du conseil départemental du Doubs soutient cette manifestation. Ce sera une grande fête départementale. Nous avons dix mois pour imaginer comment l’organiser » conclut M. Bole.

L'interview de la rédaction : Cédric Bolen maire de Morteau et président de la Communuaté de Communes du Val de Morteau

 

Si le Tour de France masculin fait l’impasse en 2024 sur la Franche-Comté, ce ne sera pas le cas du Tour féminin. Deux étapes sont au programme pour ce troisième rendez-vous. Ce mercredi, Amaury Sport Organisation  a révélé le tracé, qui débutera par Rotterdam, aux Pays-Bas,  le lundi 12 août.

La 1ère étape en terre franc comtoise se disputera le 16 août prochain au départ de Remiremont, dans les Vosges, pour rejoindre Morteau. Soit un parcours de 160 kilomètres , avec notamment au programme les côte du Prêtre et des Fins. Le lendemain, le Tour partira de Champagnole, dans le Jura, pour rejoindre le Grand Bornand, après un parcours de 163 kilomètres, composé de cinq ascensions, dont la Croix de la Serra, à la sortie de Saint-Claude. C’est la plus longue étape de cette édition 2024. L’arrivée finale est prévue le 18 août à L’Alpe d’Huez.


Le coup d’envoi du Tour de France féminin a été donné ce dimanche 23 juillet. Il se terminera le 30 juillet prochain. A l’issue de cette première étape, la Jurassienne Evita Muzic a pris la 21è place. La Bisontine Juliette Labous termine en 38è position. La victoire revient à la cycliste belge Lotte Kopecky.

Une nouvelle étape attend le peloton ce lundi. Un parcours de 152 kilomètres est au programme entre Clermont-Ferrand et Mauriac. Le coup d’envoi de la course sera donné à 13h05. L’arrivée, en fonction de la vitesse des participantes, est programmée entre 17h18 et 17h45.

Le Tour de France féminin 2022 a trouvé son épilogue ce dimanche, en fin d’après-midi, à la Super Planche des Belles Filles en Haute-Saône. La Néerlandaise Annemiek van Vleuten a conservé le maillot jaune qu’elle avait acquis la veille et remporte cette édition. La Bisontine Juliette Labous, qui a pris la 5è place de la course, est 4è au général. La Jurassienne Evita Muzik a pris la 12è place ce dimanche. Elle termine à la 8è place de cette semaine de compétition.

Le Tour de France féminin se termine ce dimanche. L’arrivée est prévue vers 17h45 au sommet de la Super Planche des Belles Filles. Le départ sera donné vers 14h de Lure. L’arrivée est prévue vers 17h30. Soit un parcours de 123 kilomètres. Au classement général, avant cette 8è et ultime étape, la Bisontine Juliette Labous est 4è. La Jurassienne Evita Muzic est 8è. Rappelons que le maillot jaune est désormais sur les épaules de la Néerlandaise Annemiek van Vleuten.

Ce mercredi, la cycliste jurassienne Evita Muzik a pris la deuxième place de la 4è étape du Tour féminin, remportée par la suissesse Marlen Reusser.  La Bisontine Juliette Labous est 14è. Au classement général, Labous occupe la 7è position. La Jurassienne est 12è.

Ce lundi, s’est déroulée la deuxième étape du Tour de France féminin. Soit un parcours de 136 kilomètres entre Meaux et Provins. La victoire revient à la Néerlandaise Marianne Vos, qui s’empare également du maillot jaune. Au général, la Bisontine  Juliette  Labous est 17è. La jurassienne Evita Muzic est 31è. La compétition se poursuit ce mardi avec un parcours de 133 kilomètres entre Reims et Epernay.

La Franc-Comtoise Juliette Labous se présentera en tant que leader de l'équipe néerlandaise DSM pour le Tour de France femmes. Celui-ci s'élancera dimanche de Paris pour se terminer le 31 juillet au sommet de la Planche des Belles Filles. La Française de 23 ans espère faire mieux qu'au Giro, où elle s'était classée 9ème en ayant tout de même remporté l'étape reine au Passo del Maniva. Juliette Labous sera la seule tricolore parmi les six coureuses retenues, puisque la Drômoise Léa Curinier ne figure pas dans la sélection de DSM.