Choix du secteur :
Se connecter :
 

Les filles de l’ESBF connaissent le calendrier qui rythmera leur prochaine saison. La Ligue Butagaz Energie débutera le week-end des 3 et 4 septembre prochains. La phase aller du championnat se jouera jusqu’au mercredi 25 janvier 2023, date de la treizième journée tandis que la phase retour commencera le mercredi 8 février 2023. Le championnat se terminera le week-end des 20 et 21 mai 2023.

Avec un parcours historique en coupe de France qui l'a hissé jusqu'en finale, l'Entente Sportive Besançon féminin a réalisé avec des moyens financiers limités une saison plus que réussie.

 

Avec une quatrième place en Ligue Butagaz Énergie, un quart de finale de coupe d'europe et une belle aventure en coupe de France, la saison 2012/2022 de l'ESBF peut-être considérée comme une belle réussite. Le club bisontin confirme avec ces belles performances son retour au premier plan du handball féminin français. Pour rappel, les rouges et blanches n'avaient plus atteint la finale de la coupe de France depuis la saison 2004/2005, où elles avaient soulevé le titre. « En début de saison c'était pour moi une année qui s'annonçait un peu compliquée », témoigne le président du club Daniel Hournon. « Au final ça n'a pas été le cas du tout. Je suis plus que satisfait des résultats que nous avons obtenus ».

 

Lutter avec des moyens limités

 

Une réussite encore plus satisfaisante lorsque l'on connaît le budget du club, assez limité depuis la descente en division 2 de 2008. « L'ESBF brille avec ses propres moyens. On est un club formateur. On fait jouer de jeunes joueuses du centre de formation ou d'autres qui n'ont pas encore le statut international », confirme le président. Tous les espoirs sont permis chez Les Engagées, qui rêvent de soulever au plus vite le titre de première division. Pour obtenir ce trophée, qui lui échappe depuis 2002, le club bisontin compte s'appuyer sur ces joueuses « made in ESBF », tout en les entourant de joueuses plus confirmées. 

L'interview de la rédaction / Daniel Hournon, président de l'ESBF

 

L’ancienne coach de l’ESBF Raphaëlle Tervel rejoint le club hongrois de Gyor. Elle officiera sur le banc de cette formation la saison prochaine aux côtés du coach principal espagnol Ambros Martin. Rappelons que la Maichoise a porté les couleurs de Gyor entre 2012 et 2014.

Les filles de l’ESBF ne reviendront pas avec la Coupe de France à Besançon. Ce samedi soir, face à une solide équipe de Metz, elles ont été vaincues sur le score de 33 à 23 à Bercy. La marche était trop haute pour le groupe de Sébastien Mizoule

La handballeuse bisontine Kiara Tshimanga portera le maillot tricolore dans quelques jours. A l’issue de la finale de Coupe de France avec l’ESBF, elle participera à un stage de préparation en vue du mondial en Slovénie avec l’équipe de France U20. Le premier match de cette compétition est programmé le mercredi 22 juin.

En handball féminin. L’ESBF annonce la prolongation de contrat d’Audrey Dembele jusqu’en 2023. Prêtée par Metz cette saison à la suite de la signature de son premier contrat professionnel, la néo-bisontine s’est pleinement intégrée au sein de sa nouvelle formation. Au point, qu’elle a choisi de poursuivre avec elle sa jeune carrière.

L’ESBF a terminé son championnat sur une bonne note hier soir au palais des sports Ghani Yalouz. Les Bisontines ont vaincu les Brestoises sur le score de 30 à 24. A la mi-temps, les visiteuses menaient 15 à 16.  La saison n’est pas encore terminée pour le groupe de Sébastien Mizoule. Les filles tenteront de vaincre Metz le 11 juin prochain lors de la finale de la Coupe de France de handball féminin.

Hier soir, dans le cadre de l’avant dernière journée de championnat en D1 féminine, l’ESBF a réalisé un match nul  à Plan-de-Cuques. Les deux équipes se sont quittées sur le score de parité de 28 partout. Ce résultat permet au groupe de Sébastien Mizoule de terminer cette saison à la quatrième place. C’est soulagé que le collectif recevra Brest samedi soir.

Ce mercredi soir, avant sa grande finale de Coupe de France, à Paris, dans l’antre du handball français, l’ESBF dispute son avant-dernier match de championnat de la saison en D1 féminine contre Plan-de-Cuques. Assuré de disputer l’Europa league, le groupe de Sébastien Mizoule veut soigner son classement. Entraineur et joueuses visent la quatrième place.

Cet épilogue ne sera possible que si les Bisontines s’imposent ce mercredi soir dans le sud, face à Plan de Cuques, et concluent cette saison de la plus belle des manières vendredi soir. Cette fin de parcours est palpitant et peut permettre au collectif de faire taire une bonne fois pour toute tous ceux qui exprimaient des incertitudes quant à sa capacité à réussir autant. Les Engagées et Sébastien Mizoule ont montré qu’ils ont su relever ce défi. L’heure du bilan n’est pas encore arrivée, mais d’ores et déjà, il est clair que l’objectif est atteint.

Oublier la défaite de contre Bourg de Péage

Après avoir digéré la défaite contre Bourg-de-Péage le 6 mai dernier, Sébastien Mizoule a fixé de nouveaux objectifs pour son groupe. Certes, la récente défaite a occulté toutes les chances de l’ESBF de figurer sur le podium comme l’an dernier, mais les enjeux sont désormais ailleurs. « Le match à Marseille à toute son importance. On pourrait finaliser notre quatrième place dès ce mercredi soir. En espérant que Metz fasse le taf contre Nantes » explique le technicien. Et de conclure : « si la logique sportive est respectée, on pourrait disputer le match de samedi soir libéré, comme un match plaisir. Sans avoir le couteau sous la gorge ».

Les filles de l’ESBF ont leur destin entre leurs mains. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 20h30 ce mercredi soir.

L'interview de la rédaction

 

La série d’invincibilité s’est arrêtée hier soir pour l’ESBF. Les Engagées se sont inclinées sur le score de 23 à 24 face à Bourge de Péage dans le cadre de la 24è journée de D1 féminine. Les handballeuses bisontines devront absolument relever la tête  le 18 mai prochain, lors de l’avant dernière journée de championnat, à Plan de Cuques.