Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le 24 janvier, un homme de 67 ans a été placé en garde à vue au commissariat de Pontarlier. La victime, sa femme, avait portée plainte le 4 novembre pour harcèlement moral. La sexagénaire, qui a déclaré être régulièrement outragée, a entamé une procédure de divorce depuis le mois de mai. Elle souhaiterait quitter le domicile conjugal. Le couple évoque des problèmes « intimes » et des difficultés depuis 2014. L’homme avait déjà été condamné pour des outrages à répétition, mais a expliqué cette fois que les tords sont partagés pour les insultes, et que sa femme profiterait de son statut d’épouse pour obtenir plus de patrimoine.