Choix du secteur :
Se connecter :
 

L’édition 2023 du Tour de Romandie s’est élancée ce mardi. Un prologue de 7 kilomètres a lancé les hostilités. C’est le Tchèque Josef Cerny qui s’est imposé. Il devance pour moins d’une seconde le Norvégien Tobias Foss et le Français Rémi Cavagna. Thibaut Pinot termine à la 80è place, à 27 secondes du vainqueur du jour. La compétition se poursuit demain, avec une première véritable étape entre Crissier et Le Sentier, sur une distance de plus de 170 kilomètres. Un nouveau rendez-vous avant l’étape des horlogers de jeudi, longue de 162 kilomètres, entre Morteau et La Chaux-de-Fonds.

Le coureur espagnol Jesus Herrada (Cofidis) a remporté au sprint ce dimanche après-midi le Tour du Doubs, long de 200 kilomètres entre Morteau et Pontarlier. Comme la veille, lors du Tour du Jura, le Franc-Comtois Thibaut Pinot ( Groupama -FDJ) termine à la deuxième place. Nans Peters  complète le podium. Le Tour du Doubs a mis un terme à trois jours de compétition en Franche-Comté, avec la Classic Grand Besançon, vendredi, et le Tour du Jura , samedi. Deux épreuves qui ont été retransmises à la télévision.

 

tour doubs 2

 

tour doubs 3

La Franche-Comté n’en n’a pas terminé avec le cyclisme cette saison. Après le fabuleux triptyque que nous avons vécu vendredi, samedi et dimanche, d’autres épreuves sont au programme. Le 27 avril prochain, Morteau accueillera une étape du Tour de Romandie. La cité du Haut-Doubs sera la ville départ de la 2è étape de cette 76è édition.

A ne pas manquer également le passage de la Grande Boucle en terre jurassienne. Lors de cette 19è étape du Tour de France, le 21 juillet, les coureurs s’élanceront de Moirans-en-Montagne pour rejoindre Poligny, après un parcours de 173 kilomètres. Le lendemain, le Tour partira de Belfort.

Le coureur espagnol Jesus Herrada (Cofidis) a remporté au sprint ce dimanche après-midi le Tour du Doubs, long de 200 kilomètres entre Morteau et Pontarlier. Comme la veille, lors du Tour du Jura, le Franc-Comtois Thibaut Pinot ( Groupama -FDJ) termine à la deuxième place. Nans Peters (AG2R Citroën Team) complète le podium. Le Tour du Doubs a mis un terme à trois jours de compétition en Franche-Comté, avec la Classic Grand Besançon, vendredi, et le Tour du Jura , samedi. Deux épreuves qui ont été retransmises à la télévision.

Après plus de 4h22’ de course, Kevin Vauquelin (Arkéa-Samsic) a remporté ce samedi après-midi le Tour du Jura. Il devance le franc-comtois Thibaut Pinot (+17’’).  Guillaume Martin termine le podium. Le départ avait été donné ce matin de Poligny. L’arrivée s’est tenue au Mont Poupet. La pluie n’a pas quitté le peloton. C’est dans des condition dantesques que les coureurs ont franchi la ligne d’arrivée. Le triptyque comtois se terminera ce dimanche avec le Tour Doubs et ses 200 kilomètres entre Morteau et le Larmont,  sur les hauteurs de Pontarlier.

La 3ème édition de la Classic Grand Besançon Doubs se déroulait ce vendredi entre Besançon et Montfaucon. Au terme des 169,6 kilomètres avec un circuit final redoutable sur la côte de la Malate, le français Victor Lafay de la team Cofidis s’est imposé. Lenny Martinez (Groupama-FDJ) et Roger Adria (Equipo Kern Pharma) complètent le podium. Guillaume Martin (Cofidis) arrive 4ème et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) 5ème, suivi du franc-comtois Clément Berthet (AG2R Citroën Team) et du tenant du titre Jésus Herrada (Cofidis).

 

1er  : Victor Lafay – Cofidis

2ème : Lenny Martinez – Groupama-FDJ

3ème : Roger Adria – Equipo Kern Pharma

4ème : Guillaume Martin – Cofidis

5ème : Thibaut Pinot – Groupama-FDJ

6ème : Clément Berthet – AG2R Citroën Team

7ème : Jesus Herrada – Cofidis

8ème : Ewen Costiou – Team Arkea-Samsic

9ème : Jeste Bol – Burgos-BH

10ème : Elie Gesbert – Team Arkea-Samsic

 

Thibaut Pinot qui annonçait ce matin, une bonne performance de son coéquipier Lenny Martinez : 

 

 

Ce matin s’est tenue la très attendue troisième édition de la Classic Grand Besançon. Le rendez-vous avait été donné sur l’esplanade des Droits de l’Homme, pour la présentation des différentes équipes avant un départ fictif à 11h30. Jusqu’à 16h, les spectateurs ont pu supporter les coureurs sur les routes du Grand Besançon, avant de saluer la victoire de Victor Lafay à son arrivée, au belvédère de Montfaucon.  

C’est sous un soleil timide, en début de matinée, que de nombreux spectateurs sont venus ce matin, sur l’Esplanade des Droits de l’Homme , saluer la dernière prestation de Thibault Pinot sur cette course, en raison de sa retraite sportive en fin de saison. Après les chaleureuses présentations de toutes les équipes présentes, l’équipe tant attendue, Groupama – FDJ, dont fait partie le champion franc-comtois, s’est vue acclamer par le public,  peu avant le départ fictif.  

A 11h30, Abdel Ghezali,  élu en charge des sports, Anne Vignot, maire de Besançon,  ainsi que Thibault Pinot ont coupé le ruban, signant le départ de cette course effrénée ! Le public, au-delà du bord des routes, a pu suivre tout au long de la journée, l’évolution des coureurs en direct sur la chaine “l’ Équipe”.

Le reportage de la rédaction :

Le triptyque cycliste franc-comtois se poursuit. Après la Classic Grand Besançon, les amoureux de la petite reine vont encore pouvoir se régaler. Ce samedi 15 avril, place au Tour du Jura et ses près de 166 kilomètres entre Poligny et le Mont de Poupet. Dimanche, on remet cela, avec le Tour du Doubs, qui s’annonce, cette année encore, périlleux, avec une arrivée sur les hauteurs de Pontarlier, au Larmont, après six kilomètres d’ascension et un parcours de 200 kilomètres

TOUR DU JURA

Le coup d’envoi de l’épreuve jurassienne sera donné fictivement à Poligny, avenue de la Gare à 10h13. La caravane prendra le départ à 9h45. L’arrivée se tiendra au sommet du Mont Poupet entre 14h20 et 14h35. Le peloton traversera notamment les communes de Montholier, Bersaillin, Mont-Sous-Vaudrey, Vadans, Arbois, Marnoz, Cernans, Salins les Bains et Lemuy. Trois difficultés sont au programme : le col du Coda, la côte de Thésy et le Mont Poupet, à 836 mètres d’altitude.

Le Tour du Doubs

PARCOURS TOUR DU DOUBS 2

 

Le lendemain, il faudra également du jus  aux coureurs du Tour du Doubs. Comme les deux jours précédents, 20 équipes seront alignées sur la ligne de départ. Les supporters de Thibaut Pinot seront au rendez-vous pour la dernière saison de sa carrière. 200 kilomètres animeront les débats, avec un départ fictif de Morteau, place de la Halle, dimanche matin, vers 11h40. L’arrivée est prévue au Larmont, entre 16h15 et 16h30. Le parcours traversera les communes de Remonot, Gilley, Orchamps-Vennes, Belleherbe, Pierrefontaine, Epenoy, Levier, Frasne, Malbuisson, Oye et Pallet et Pontarlier, par l’avenue de l’Armée de l’Est, avant d’attaquer la montée du Larmont.

PARCOURS TOUR DU DOUBS

La 3ème édition de la Classic Grand Besançon se déroule ce vendredi 14 avril entre Besançon et Montfaucon. Les coureurs engagés auront 169,6 kilomètres à parcourir en partant de Besançon pour rejoindre Montfaucon, avec un circuit final redoutable comprenant la côte de la Malate où sera d’ailleurs jugée l’arrivée. 20 équipes dont les 4 UCI WorldTeam françaises, Arkéa Samsic, AG2R Citroën Team, Cofidis et Groupama FDJ seront présentes. Ce qui annonce un plateau relevé, avec la présence de Thibaut Pinot et Michaël Storer (Groupama FDJ), Guillaume Martin et Jésus Herrada (Cofidis) le tenant du titre, ou encore Ben O’Connor et Nans Peters (AG2R Citroën Team).

 

classic_grand_besançon_doubs.png

 

Le départ fictif sera donné à 11h30 de l’Esplanade des droits de l’Homme à Besançon, mais partira réellement une dizaine de kilomètres plus loin, route de Marchaux. Trois grosses difficultés rythmeront cette course, avec la côte de Marchaux au 13ème kilomètre puis la côte d’Epeugney au kilomètre 91, culminant respectivement à 470m et 464m. Enfin, peu avant la ligne d’arrivée, la côte de la Malate devra être gravit deux fois par les coureurs. Cette étape de 3km pour une moyenne de 8,6% présente notamment des montées de 16 et 17%. Entre ces difficultés, trois sprints se dérouleront à Emagny, Osselle et Saône. L’arrivée est prévue entre 16h et 16h10 au belvédère de Montfaucon. La caravane passera une trentaine de minutes avant les coureurs.

 

classic_doubs.jpg

 

 

Le 27 avril prochain, le Val de Morteau accueillera le 76ème Tour de Romandie. La ville de Morteau sera au départ de la 2ème étape de cette course mythique. L’occasion pour tous les spectateurs de se retrouver face au podium pour la présentation des équipes tout en profitant des stands de petites restaurations et des animations. La ville de Morteau se pavoisera aux couleurs franco-suisses pour cet événement sportif de classe internationale. Rappelons que cette course fait partie des 5 plus grands tours du circuit UCI World Tour, en étant suivie dans plus de 140 pays et comptabilisant plus de 20 millions de téléspectateurs.

 

« C’est une grande fierté d’accueillir un événement international de cyclisme à Morteau, une terre de cyclisme, qui fera la fierté de tous les amoureux de cyclisme de notre Haut-Doubs, de nos paysages et des passionnés » souligne Cédric Bôle, le maire de Morteau. « Nous avons de nombreux rapports avec nos amis suisses de la commune de La Chaux-de-Fonds, et également d’excellents rapports avec l’ensemble des acteurs du cyclisme. Nous avons directement saisi l’occasion et tout mis en œuvre pour pouvoir accueillir cet événement » poursuit l’édile du Haut-Doubs. Les meilleurs coureurs mondiaux seront donc présents dans la cité doubienne le jeudi 27 avril pour la deuxième étape du Tour de Romandie. Comme prévu, l’étape s’achèvera dans les rues de La Chaux-de-Fonds après 160 km de course, dont plus de 70 sur le territoire français. Morteau – La Chaux-de-Fonds, c’est aussi une étape qu’on pourrait retrouver sur un prochain Tour de France puisque les deux villes ont déposé une candidature commune auprès d’ASO. « C’est aussi important de valoriser ces territoires transfrontaliers, connus pour la saucisse, mais pas toujours localisés au regard de nombreux citoyens. C’est avant tout de donner une vitrine sportive du territoire, montrer que notre ville peut accueillir un grand événement international, en amenant cette grande compétition sur notre territoire » explique Cédric Bôle.

Cédric Bôle, le maire de Morteau : 

 

 

Un parcours grimpeur/puncheur 

Bernard Hinault, Eddy Merckx ou encore Bernard Thevenet, les plus grands vainqueurs du Tour de France, ont participé et ont remporté le Tour de Romandie. Cette course qui fait partie des 5 plus grands tours du circuit UCI World Tour, en étant suivie dans plus de 140 pays. « C’est un très gros événement. Après les quatre grands Tours nationaux, de France, d’Italie, d’Espagne et de Suisse, la course par étape qui arrive en cinquième position est le Tour de Romandie. Donc dans la hiérarchie, au niveau du palmarès d’un coureur, c’est une ligne qui compte énormément » explique Gilles Zoppi, président du comité régional de cyclisme de Bourgogne-Franche-Comté. Les 18 meilleures équipes mondiales seront au départ de ce Tour, promettant un plateau de haut niveau, avec des coureurs qui prépareront directement le Tour d’Italie, qui partira une semaine plus tard. « Ce sera un parcours assez difficile, avec un départ de Morteau, un petit tour dans le Haut-Doubs sur le premier plateau, puis un retour à Morteau avant de plonger dans la vallée du Doubs et de remonter directement sur la Chaux-de-Fonds par Biaufond, qui est une bosse extrêmement difficile. Les coureurs feront ensuite un tour au niveau de la Vue des Alpes avant de revenir sur la Chaux-de-Fond. Je pense que cette étape sera propice aux grimpeurs/puncheurs » indique Gilles Zoppi.

Gilles Zoppi, président du comité régional de cyclisme de Bourgogne-Franche-Comté :