Choix du secteur :
Se connecter :
 

Plus que 4 jours avant le grand départ du Tour de France vendredi. La course cycliste la plus célèbre du monde passera dans notre belle région comme à l’accoutumée et comme bien souvent ce sera l’occasion de pouvoir observer notre patrimoine vu du ciel ainsi que des œuvres impressionnantes. Pierre Duc, habitué du Land Art, présentera ainsi dans un lieu encore tenu secret près d’Arbois une œuvre gigantesque dans un champ à l’effigie de Pasteur, dans le cadre du bicentenaire de la naissance du chimiste. 

Un habitué de la discipline

Pierre Duc, artiste peintre, graveur mais aussi sculpteur a de multiples casquettes mais le Land Art, c’est vraiment ce qui le définit. Après plus de 50 œuvres gigantesques, “où la toile devient un champ, un très grand champ parfois”, dont une quinzaine dans le cadre du Tour de France, l’artiste se dit “rompu à l’activité”. Il apprécie particulièrement ce travail car “il contraste avec la solitude de l'atelier" : on y voit des dizaines de bénévoles s’affairer, autant “des amis que des personnes en réinsertion”, c’est donc un ouvrage très collectif. Concernant la fresque de cette édition 2022, le travail a débuté dès ce lundi 27 juin avec un géomètre avant de faire intervenir tous les autres bénévoles, certains pilotant des drones pour observer l'évolution de l'œuvre . 

Le grand moment : le 9 juillet

En fonction de la météo, le temps de réalisation de l'oeuvre mais aussi le résultat final peut être très différencié mais l’objectif est fixé : que l’oeuvre soit finalisée pour la 8ème étape du Tour Dole Lausanne qui passera par la cité du vin jaune. Pierre Duc nous apprend qu’il a choisi Arbois pour raconter "une autre dimension de l’histoire de Pasteur”. L'artiste, né à Menotey, près de Dole, rappelle que la ville natale du chimiste était aussi importante pour Pasteur que la ville qui l’a vu grandir à son adolescence. Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de l’instigateur de la révolution microbienne, cette œuvre viendra parfaire toutes les actions et évènements déjà mis en place depuis le début de l’année dans les villes d’Arbois, Dole et Salins-les-Bains. 

 

Une fresque sur “10 terrains de foot”

Comme à son habitude, Pierre Duc, pour réaliser son œuvre, empruntera un champ à un agriculteur, un très grand champ, de plus de 3 hectares. Il réalisera sa fresque uniquement avec des matériaux biodégradables : “du miscanthus, des écorces de chêne, de la paille, du composte, de la chaux et des colorants biologiques” ce qui, en plus de ne pas polluer la terre, permettra de la nourrir et de rendre le champ encore meilleur à l'agriculteur. Cependant, du fait de l’utilisation de ces éléments naturels, l'œuvre sera bien sûr éphémère. Mais Pierre Duc aborde cette question avec philosophie en déclarant que “même les statues en bronze disparaissent au bout de 20 000 ans, donc 10 jours ou 20 000 ans, c’est qu’une question de temps”. 

pierre duc titan

Le "Titan Chronos", oeuvre représentant un cycliste fictif de 260m de haut réalisé avec 5 500 m2 de paille et 4 500 poteaux en bois, Pierre Duc, 2012.

 

Ce temps, il est compté pour l’équipe autour de Pierre Duc qui s’affaire pour que tout soit parfait le 9 juillet prochain. Si tout se passe bien, les hélicoptères de France Télévisions filmeront l'œuvre, lui offrant l’immortalité dans la tête des français. 

 

L'interview de la rédaction / Pierre Duc  

 

Ce lundi 20 juin correspond à la journée mondiale des réfugiés. Dans un contexte de guerre à l’intérieur et aux confins de l’Europe en Ukraine ou en Syrie, le nombre de réfugiés accueillis par la France ne cesse d’augmenter. Cette journée constitue un moment important pour sensibiliser à cette cause les citoyens de toute la planète. Cependant, en dehors de ces moments notoires, des bénévoles et des associations sont là tout au long de l’année pour venir en aide aux réfugiés et participer à leur intégration. Nous en avons rencontré une basée dans le Jura, tenue par une quinzaine d’arboisiennes.

Mettre en lien les habitants du Jura et les arrivants

C’est la première mission et le premier objectif que s’est donnée l’association lors de sa création nous apprend Nicole Meyer, une des fondatrices : « il s’agit de mettre en lien les réfugiés, les migrants, ceux qui ont obtenus leurs papiers ou non et les citoyens lambdas de la région ». En dehors d’une aide de vêtements, de matériel apportée aux réfugiés, le plus important pour la responsable de l’association est de « réaliser des rencontres, des rencontres pour réduire l’isolement ».

Une aide administrative complexe

L’association comporte exclusivement des bénévoles, aucune professionnelle ne figure dans les rangs. Nicole Meyer qui s’occupe de cette aide administrative concède donc que la tâche est souvent ardue avec une administration française très à cheval qui créé de nombreuses situations vécues comme injustes par les bénévoles qui travaillent parfois longtemps avec des familles, parfaitement intégrées qui se voient délivrer une obligation de quitter le territoire français après toutes ces démarches.

L’intégration par le travail et les rencontres

A terme, si les réfugiés se voient attribuer un titre de séjour ou des papiers français définitivement, l’objectif est réellement d’intégrer ces nouveaux arrivants par le travail, avec des disponibilités d’emplois bien plus importantes dans les régions rurales qu’en ville selon Nicole Meyer. Mais en dehors de ce travail, les réfugiés se retrouvent souvent isolés à cause de la barrière de la langue. Pour pallier cet obstacle, des cours de français sont donc organisés et surtout des événements, des rencontres directes avec la population jurassienne car c’est en côtoyant directement des personnes locales, en assistant à des événements culturels et en se sentent utiles que les arrivants peuvent se sentir de mieux en mieux intégrés. Ainsi, des brocantes, des soirées cinémas, des barbecues, des sorties promenades sont organisés par l’association ce qui fait participer pleinement les réfugiés à la vie arboisienne. Une vie arboisienne redynamisée donc par ces arrivées avec des citoyens locaux qui s’ouvrent à de nouvelles cultures.

Capture SARA tuffes f

Sortie organisée par l'association à la cascade des Tufs, aux Planches-près-arbois

Toutes les activités et les évènements organisés, passés et à venir, sont disponibles sur le blog « Sara 39 Blog » et si vous souhaitez participer à la vie de l’association dans la région, leur mail est disponible ci-après : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Toute aide est la bienvenue pour faire vivre cette belle solidarité jurassienne !

 

L'interview de la rédaction / Nicole Meyer  

Dimanche soir, la jeune élue doloise a permis aux Républicains de briguer un second mandat de député sur les trois possibles dans la région jurassienne. Avec 58,4% des suffrages, elle a battu son adversaire de la NUPES Hervé Prat et prend donc l’engagement de représenter les citoyens du bassin dolois à l’Assemblée nationale pour les cinq prochaines années à venir.

Une succession sans encombre

Miracle des chiffres et symbolique forte : Justine Gruet se fait élire députée avec quasiment le même score que son prédécesseur des Républicains Jean-Marie Sermier il y a 5 ans. Pour 0,1% de plus, elle réalise même un meilleur score que le député historique des régions de Dole, Arbois et Salins-les-Bains en 2017. C’était tout l’enjeu pour le parti de droite de gouvernement dans le Jura : réussir la succession de l’homme qui a marqué de son empreinte la politique locale durant ses 4 mandats. C’est réussi et ce score haut satisfait grandement la gagnante du soir qui estime que ces près de 60% lui confèrent une « grande légitimité ».

Le phénomène nouveau : la montée de la gauche

Cependant, même si la situation peut sembler bien identique à celle de 2017, ce qui change est l’adversaire qu’il y a en face de cette victoire. Il y a 5 ans, il s’agissait du représentant du Modem Paul-Henri Bard. Cette fois-ci, face à la candidate des Républicains, Hervé Prat de la NUPES portait une candidature écologiste et de gauche radicale. Il a donc été défait de plus de 5000 voix mais il se dit très satisfait que le même nombre d’électeurs aient décidé de choisir sa candidature entre le 1er et le 2ème tour. Il voit l’avenir plus loin avec un travail « en commun » pour reprendre le nom du programme porté par la France Insoumise. Même si la coalition de gauche n’obtient qu’un siège sur les douze possibles dans toute la région franc-comtoise, elle a figuré très souvent au second tour dans des circonscriptions où cette situation était inédite. Cette installation sera-t-elle pérennisée ?

prat capture

 

Justine Gruet dès cette semaine à l’assemblée pour porter principalement deux problématiques

Même si la nouvelle députée déclare qu’elle s’est rendue compte que les enjeux étaient très multiples et que le travail de député ne se limitait pas à quelques dossiers, elle entend porter principalement la problématique de « l’aménagement du territoire et de la santé ». Dans ce cadre, elle défendra particulièrement l’hôpital de Dole.

Son action débutera donc dès ce mardi 21 juin avec son premier voyage à Paris en tant que représentante de la 3ème circonscription du Jura. Et après cette sorte de « rentrée des classes » comme elle l’appelle, Justine Gruet défendra des dossiers, portera et votera des lois dès la semaine prochaine.

 

L'interview de la rédaction / Justine Gruet    

Avec 62,10% des suffrages hier soir, Marie-Christine Dalloz, candidate des Républicains a brigué un quatrième mandat dans la 2ème circonscription du Jura.

 

Dans un contexte national compliqué pour le parti de droite de gouvernement, la région jurassienne enverra donc deux députées à l’assemblée sur les trois possibles. La députée réélue se dit pleinement “heureuse” de ce résultat et déclare que ses deux engagements principaux durant les cinq prochaines années seront la lutte pour le pouvoir d'achat des français et l’imposition d’une véritable politique de proximité à l’échelle locale.

 

L'interview de la rédaction / Marie-Christine Dalloz 

Les résultats de la 1ère circonscription du Jura sont tombés. La députée sortante Danielle Brulebois (ENSEMBLE) est réelue avec 56,22% des voix. Elle s'impose face au candidat NUPES Anthony Brondel qui a lui obtenu 43,78% des voix. Le taux de participation de la 1ère circonscription du Jura est de 0,89 point supérieur au reste du département. On constate égalemet un taux de participation plus élevé de 2,35 points dans la circonscription en comparaison aux élections législatives de 2017.

Marie-Christine Dalloz, la députée sortante Les Républicains est réélue avec un score de 62,10% des suffrages. Elle devance Evelyne Ternant, Nupes-PCF, avec 37,90% des voix. 

Au soir du premier tour des élections législatives 2022, les résultats de la ville de Lons-le-Saunier :

 

BRULEBOIS Danielle (ENS) : 36,15%

BRONDEL Anthony (NUPES) : 33,99%

BOUHALI Thomas (RN) : 15,97%

MARRAUD DES GROTTES Benjamin (LR) : 8,64%

PERRET Thierry (REC) : 3,51%

MOREL Johanne (DXG) : 1,74%

Les résultats du 1er tour des élections législatives dans la 3ème circonscription du Jura sont connus.

Justine GRUET (LR) arrive en tête avec 25,62%.

Derrière elle, au coude à coude, Hervé PRAT (NUPES) avec 24,84%, suivi d’Aurore VUILLEMIN-PLANCON (RN) avec 23,15%.

PROST Anne-Colette (ENS) : 14,99%

EL MEZOUGHI Rim (DVG) : 4,45%

BLAISE Nathalie (REC) : 3,26%

PILLOY Anne (DSV) : 1,46%

REVOY Dominique (DXG) : 1,43%

CHAPITAUX Médéric (DVC) : 0,81%

Les résultats du 1er tour des élections législatives dans la 1ère circonscription du Jura sont connus.

Danielle BRULEBOIS, de la majorité présidentielle, arrive en tête avec 36,74%.

Derrière elle, Anthony BRONDEL (NUPES) avec 28,40%, suivi de Thomas BOUHALI (RN) avec 21,90%.

 

MARRAUD DES GROTTES Benjamin (LR) : 7,67%

PERRET Thierry (REC) : 3,61%

MOREL Johanne (DXG) : 1,69%

La préfecture du Jura indique qu’une opération de maintenance sur la sirène d’alerte à la population installée dans la commune de Tavaux se déroulera ce mercredi 8 juin,  entre 15h30 et 17h00. Cette intervention nécessitera la réalisation d'essais de déclenchement sonores, incluant notamment la diffusion du signal d'alerte.