Choix du secteur :
Se connecter :
 

Jura : accident

Jan 31, 2023

Les sapeurs-pompiers du Jura sont intervenus cet après-midi, vers 13h, à Montmirey-le-Château, pour un accident de la route. Un camping-car s’est couché sur le flanc. Après bilan aucun des occupants n’a été transporté à l’hôpital.

Ce mercredi aux alentours de 16h, les sapeurs-pompiers du Doubs sont intervenus pour un choc frontal entre deux véhicules sur la commune de Sainte-Suzanne. Le bilan fait état de 3 victimes. Un homme de 55 ans était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours mais il a été pris en charge par un témoin. Après poursuite de la réanimation et médicalisation, la victime a été transportée sur les urgences de l’hôpital Nord-Franche-Comté en état grave. Les deux autres victimes, une femme de 47 ans et un adolescent de 15 ans, tous les deux blessés légèrement, ont été bilantées également transportés sur le centre hospitalier.

Les sapeurs-pompiers du Jura sont intervenus ce mercredi après-midi sur la commune de Choisey pour un accident de la circulation impliquant une voiture et un utilitaire. Le bilan fait état d’une personne décédée et d’une autre en urgence relative transportée sur un centre hospitalier. Cinq engins et douze sapeurs-pompiers se sont rendus sur place.  

Les sapeurs-pompiers du Jura indiquent qu’en début d’après-midi un accident a eu lieu à Dole, avenue Maréchal de Lattre de Tassigny. Il s’agit d’une collision entre une voiture et une moto. Une victime, gravement blessée, a été évacuée sur un centre hospitalier. Douze sapeurs-pompiers et quatre véhicules ont été déployés pour l’intervention.

Un autre accident est survenu cet après-midi à la sortie de Champvans-les-Moulins sur la départementale 70, en direction de Pouilley-les-Vignes. Une voiture et un piéton sont impliqués. Ce dernier, un homme de 78 ans est décédé.  Le conducteur, un homme de 33 ans, choqué, a été transporté sur l'hôpital Minjoz. 

Les sapeurs-pompiers du Jura sont intervenus cet après-midi pour un accident de circulation impliquant une moto et une voiture sur la RN5 au lieu-dit La Billaude, sur la commune du Vaudioux dans le Jura. Le motard a été projeté 6 mètres en contrebas de la chaussée. Blessé gravement, il a été hélitreuillé par une équipe GSMP et Dragon 25 sur un centre hospitalier. L’automobiliste est indemne. Sept véhicules et 14 sapeurs-pompiers ont été déployés sur place.

Un accident de la circulation s’est produit ce mercredi après-midi à l’entrée de Besançon, peu après Micropolis, sur la RN57. Le chauffeur d’un poids-lourd transportant du maïs a perdu le contrôle de son véhicule qui s’est couché sur la chaussée. Une partie de son chargement s’est déversé sur la route. L’homme de 44 ans a refusé son transport à l’hôpital. De gros bouchons se sont formés sur ce secteur durant la prise en charge du véhicule accidenté. Une opération de dépannage est en cours et la circulation routière a été détournée sur la rue de Dole, mais cela a engendré un autre accident à l’angle de la rue Polygone. Les véhicules qui souhaitaient sortir de la ville par la côte de Morre sont à l’arrêt. Idem pour ceux circulant sur le secteur de Beure. Tout le trafic de la RN57 est complétement saturé.

Les sapeurs-pompiers du Doubs indiquent qu’un accident vient de se produire impliquant deux véhicules, entre Etalans et Valdahon. On déplore 7 victimes dont 4 blessés graves et 3 blessés légers. Les secours sont sur les lieux. Il y a pour l’instant, une importante gêne à la circulation.

Le mineur de 15 ans ayant survécu à l'accident ayant couté la vie à 4 de ses camarades a été entendu par les enquêteurs le samedi 29 janvier. Il a confirmé que c'était la jeune majeure, seule titulaire du permis de conduire dans le groupe, qui était au volant du véhicule. Il n’a pas constaté de vitesse excessive, ce qui a été confirmé par l’exploitation d'une vidéo filmant la route en amont du lieu de l'accident. Par ailleurs, les examens toxicologiques ont établi que la conductrice n'avait consommé aucun produit susceptible d'affecter sa vigilance ou ses capacités à la conduite.

 

Une route verglacée qui conduit au drame

Mercredi 19 janvier, le groupe d'amis avait projeté de se rendre au bord du lac de Chalain à un endroit bien connu de la conductrice pour y passer un peu de temps. Cependant une barrière interdisant l'accès au lieu où ils avaient prévu d'aller, ils avaient alors décidé d'aller au domaine de Chalain, dans un endroit où ils ne s'étaient jamais rendus ensemble auparavant, a expliqué le témoin. Il précise ensuite que la conductrice roulait à une vitesse adaptée, mais que dans une légère courbe à droite, le véhicule serait allé tout droit. Et que malgré les tentatives de la conductrice pour rectifier la trajectoire, le véhicule avait quitté la route, pour ensuite tomber dans la pente en faisant des tonneaux avant d'entrer dans l'eau à l'envers.

 

Un témoin miraculé

Le jeune homme a indiqué avoir pu se détacher et sortir du véhicule par une vitre brisée. Il se trouvait alors à un endroit où il n'avait pas pied. Il a ensuite nagé sur environ un mètre pour rejoindre la berge, avant de remonter sur le chemin conduisant à la route où il a arrêté un véhicule conduit par une femme. Cette dernière a alerté les secours, puis est retournée avec le jeune garçon sur les lieux de l'accident pour les guider. Les gendarmes sont ensuite arrivés quasi simultanément sur les lieux de l'accident, et les pompiers quelques minutes plus tard. Les examens médicaux légaux ont déterminé que les 4 victimes sont décédées de noyades intervenues très rapidement pour 3 d'entre elles. Un des mineurs avait survécu jusqu'à l'arrivée des gendarmes, mais il a succombé à la conjugaison de l'hypothermie et de la noyade avant l'arrivée des pompiers. Les investigations vont encore se poursuivre.  

Les sapeurs-pompiers du Jura sont intervenus ce lundi pour un accident de la route impliquant un véhicule léger et un poids-lourd à Revigny, dans le Jura. Le bilan fait état d’un blessé en urgence absolue qui était piégé dans son véhicule. Le conducteur du poids-lourds qui transportait des cochons est indemne tout comme ses animaux. Le véhicule ne pouvant repartir, un transfert des bêtes a été mis en place. 5 engins ont été déployés sur place, 10 sapeurs-pompiers et un infirmier.