Choix du secteur :
Se connecter :
 

Après une précédente édition chamboulée en raison de la pandémie, l’édition 2021 de livres dans la boucle s’annonce presque normale. Certes le pass sanitaire et l’application des gestes barrières restent d’actualité, tout comme les inscriptions aux rencontres, mais le public aura accès à un espace dédié aux dédicaces et à la rentrée littéraire sur la place de la Révolution, au centre-ville de Besançon.

L’évènement qui se déroulera les 17, 18 et 19 septembre prochains accueillera 200 auteurs et proposera 70 rencontres, sous forme de lecture, spectacle et concert. 24 classes et dix médiathèques de l’agglomération bisontine accueilleront des auteurs jeunesse. Cette année, la présidence de l’évènement est assurée par la jeune poétesse Cécile Coulon.

Un dispositif adapté

Contrairement à l’an dernier où la manifestation s’était déclinée sur trois week-ends, cette année, un seul concentrera les nombreux évènements prévus. Un village, constitué de cinq petits chapiteaux accueillera une vingtaine d’auteurs chacun. Ces derniers auront l’occasion de présenter leurs derniers ouvrages et d’échanger avec leurs lecteurs ou futurs lecteurs. En parallèle, le public ira à la rencontre des auteurs de bande dessinée au Scénacle. Les auteurs de la littérature jeunesse occuperont le Musée des Beaux-Arts. Quant à l’espace Grammont, il sera dédié à l’édition régionale. Comme chaque saison, des nouveautés seront proposées : lecture en plein air autour des cinq éléments dans la cour de l’hôpital Saint-Jacques par des comédiens, cycle de rencontres autour des faits divers, … .

Infos pratiques

Pour réserver sa place aux rencontres organisées : livredanslaboucle.fr ou par téléphone : 03.81.87.86.75 de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

 

L'interview de la rédaction / Anne Vignot

Stéphane Bern et la Fondation du patrimoine ont dévoilé la liste des monuments qui pourront profiter des aides financières octroyées dans le cadre du loto du patrimoine. 100 nouveaux sites ont été choisis. Rappelons que cette opération apporte des fonds pour la restauration de monuments menacés. Les tickets à gratter sont mis en vente depuis ce lundi.  Six tirages seront organisés les 6, 8, 11, 13, 15 et 18 septembre prochains. Une partie de la vente sera reversée à la Mission du patrimoine.

En Franche-Comté, le Château de Belvoir (25), le Fort des Rousses (39), les communs du château de Bougey  et l’église de de la Sainte-Croix de Chèvremont font partie des lauréats

A l’occasion de la disparition de l’acteur et réalisateur français Jean-François Stevenin, originaire du Jura, le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma a souhaité lui rendre hommage à travers une exposition d’affiches de ses films. Celle-ci se déroulera  dans le Hall de l’Hôtel de Ville de Pontarlier du 2 septembre au 2 octobre.

La 11è édition de l’Orchestre des jeunes, organisée par l’Orchestre Victor Hugo, constitué cette année de 80 jeunes, âgés de 12 à 25 ans, se tiendra entre le 27 et le 29 août à Dole, Arc-lès-Gray, Beaune et Besançon. Après 10 jours de vie collective, le moment de monter sur scène arrive enfin

Au programme des œuvres de Beethoven, Wagner, Mozart, Verdi, Stravinsky, … . On notera la participation des solistes Yun Jung Choi (soprano) et Nicolas Marguet (cor). Cette formation jouera sous la direction de Jean-François Verdier et Benoît Willmann.

Les dates à venir

Vendredi 27 août 19h : La Commanderie, Dole. Samedi 28 août 15h : Halle Perrey, Arc-lès-Gray. 20h30 : Les Halles, Beaune. Dimanche 29 août 16h : Théâtre Ledoux, Besançon

Concerts gratuits. Accès sur présentation du pass sanitaire et dans le respect des protocoles en vigueur.

En cette période de fermeture, où le Musée de la Résistance et de la Déportation fait peau neuve à la Citadelle, le site bisontin en profite pour lancer un appel auprès des donateurs. L’objectif est de toucher les chaumières franc-comtoises qui auraient des trésors cachés ou connus et qui pourraient venir enrichir la collection.

Vincent Briand, attaché de conservation au Musée de la Résistance et de la Déportation, le sait très bien : « Il existe un tas de fonds, d’archives, d’objets qui sont parfois en déshérence et en danger ». C’est la raison pour laquelle il lance cette grande collecte régionale. Il rappelle que certains documents, qui peuvent avoir des valeurs affectives, sont d’une très grande richesse historique. Il est fait allusion par exemple aux carnets de correspondance qui contiennent de précieuses informations et témoignages sur la vie des détenus et autres soldats engagés dans le conflit de la Seconde Guerre Mondiale.

L'interview de la rédaction

 

Sensibiliser le grand public

Pour informer le grand public sur l’importance de ces documents et autres objets en sa possession, qu’il pourrait jeter ou mettre de côté, pensant qu’ils ne sont pas dignes d’intérêt, sans valeur ou intimes, le Musée de la Résistance et de la Déportation a mis en place une exposition itinérante « la collecte 39-45 ». Elle est actuellement visible à l’hôtel de Ville de Besançon. D’autres lieux bisontins et franc-comtois l’accueilleront prochainement.

Il est également possible de joindre le musée au 03.81.87.83.12 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ce dimanche 22 août, le Château de Joux proposera un spectacle baptisé, « Old Man River ». Une création sur la libération des peuples et l’abolition de l’esclavage sous la forme d’un conte musical. Spectacle gratuit, dans la limite des places disponibles. Réservation fortement conseillée. Plus d’information sur www.chateaudejoux.com ou 03.81.69.47.95

Ce dimanche soir, à 20h30, le Château de Joux propose un concert évènement baptisé « l’ouverture de Toussaint ».  A l’origine de cette création exceptionnelle, le rappeur américain Napoleon Maddox. Pour le musicien, sensible aux droits civiques et aux libertés, ce spectacle a une résonance particulière « car les combats franco-haïtiens nous inspirent pour la construction d’un monde meilleur et plus humain ».

Pour mettre en scène et en musique les victoires de Toussaint et celles du peuple haïtien, Napoleon Maddox s’est associé avec son complice bisontin Sorg, mais également deux musiciens issus de la scène jazz internationale, l’artiste malien Cheikh Tidiane Seck (collaborateur de Jimmy Cliff, Wayne Shorter, Carlos Santana, Manu Dibango…, et des plus grands de la scène malienne comme Amadou & Mariam…)  et le saxophoniste haïtien Jowee Omicil (Tony Allen, Roy Hargrove…).

Une coproduction de la Rodia (Scène de Musiques Actuelles de Besançon) et du Moloco (Scène de Musiques Actuelles du Pays de Montbéliard) avec le soutien de la DRAC de Bourgogne Franche -Comté, du Département du Doubs, du Centre National de la Musique et le concours du Centre d’Animation du Haut Doubs.

Tarifs : Plein tarif 18€. Tarif réduit 15€. Tarif enfant 10€. Informations pratiques :  www.nuitsdejoux.fr. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 06 59 54 69 77

Le 21 août prochain, la Citadelle de Besançon proposera un spectacle nocturne de la compagnie « Duende Flamenco ». Ce rendez-vous alliera danse, musique et poésie. Tour à tour pleine de liesse et de noirceur, la danse flamenca vient éclairer le lieu d’une autre teinte, faisant découvrir ou redécouvrir le site d’un œil original et surprenant.

Un texte poétique vient s’entremêler à la danse et à la guitare. Il nous parle d’un univers plein de richesse et de diversité, l’univers de l’art flamenco.

Tarif : 12 €. Réservation au 03 81 87 83 33. Pass sanitaire ou test PCR de moins de 48h obligatoires. Nombre de place limité à 100 personnes maximum par représentation. Annulation en cas de conditions météorologiques incompatibles avec un report le 28 août

En raison des conditions météorologiques annoncées ce soir, le concert de Manon Z Moon prévu à 20h à Deluz dans le cadre des Mardis des rives est annulé. Le Festival se poursuit mardi prochain à Novillars et durant le mois d’août. Retrouvez le programme et toutes les informations sur : www.mardisdesrives.fr

A l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de l’acteur, humoriste, chanteur et réalisateur français Fernandel, le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma a souhaité lui rendre hommage à travers une exposition d’affiches de ses films. Celle-ci se déroule dans le Hall de l’Hôtel de Ville de Pontarlier jusqu’au 31 août.

Fernand Contandin, dit Fernandel, est né le 8 mai 1903 à Marseille et il disparaît le 26 février 1971 à Paris (16e arrondissement), à l’âge de 68 ans. Avec Louis de Funès, Bourvil et Jean Gabin, Fernandel fait partie des acteurs français ayant attiré le plus grand nombre de spectateurs dans les salles : environ 202 millions entre 1945 et 1970

Issu du music-hall, il fut durant plusieurs décennies l’une des plus grandes stars du cinéma français, véritable champion du box-office qui attira plus de 200 millions de spectateurs dans les salles. Comique emblématique du cinéma d’avant et d’après la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de ses films sont devenus des classiques, comme Le Schpountz, L’Auberge rouge, Ali Baba et les Quarante Voleurs ou La Cuisine au beurre, au même titre que plusieurs de ses personnages, à l’image de Don Camillo. Il a également tenu avec succès des rôles plus dramatiques, notamment dans Naïs, La Vache et le Prisonnier ou Heureux qui comme Ulysse. Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que Félicie aussi, Ignace ou Le Tango corse