Choix du secteur :
Se connecter :
 

Fondée en 2016 par le médiatique chef Thierry Marx, l’école Cuisine Mode d’emploi(s) est un véritable centre de formation à destination des personnes, à la recherche d’un emploi et ayant un  projet professionnel, désireuses de s’investir dans le domaine de la restauration . Les formations sont courtes (14 semaines), mais intenses. Encadrés par des professionnels, les stagiaires apprennent les rudiments du métier. Le concept fonctionne puisqu’à l’issue de ce premier temps d’apprentissage, l’employabilité s’élève à 90%.

Découverte des métiers de la restauration

Après de longs mois de fermeture ou d’activité partielle, les restaurants et professionnels de la restauration sont plus que jamais à la recherche de collaborateurs. De nombreux postes sont à pourvoir. Ainsi, pour répondre à cette forte demande, la structure propose une immersion à celles et ceux qui ont envie de vivre une expérience en situation professionnelle au sein de ses installations. Une démarche qui permettra peut-être de confirmer ou pas une vocation, un projet, une envie. Tous les habitants de Besançon, à partir de 17 ans, motivés et sans activité, sont concernés. Ces semaines de découverte se dérouleront du 15 au 19 novembre, du 22 au 26 novembre et du 29 novembre au 3 décembre. Ces séances seront notamment assurées par Sylvie Loeillet, comédienne dans la série Caméra Café. Elle travaillera sur la posture professionnelle, la confiance en soi et le savoir-être.

Pour candidater, il suffit d’envoyer un mail avec vos coordonnées (nom et prénom, date de naissance, adresse de résidence, numéro de téléphone) à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'interview de la rédaction

Le nom de cet ambitieux complexe multi-activités situé aux Planches du Mont, à Miserey-Salines, a été dévoilé devant la presse ce jeudi midi : Aux Ateliers. 8M€ ont été investis dans ce projet, afin de transformer la métallerie Obliger en un gigantesque théâtre de loisirs. Zone d’escalade, trampoline, et laser-game, pistes de bowling, salle d’arcade, et encore bien d’autres activités prêtes à satisfaire les visiteurs. L’ouverture est programmée pour la fin de l’année 2021.

Des dimensions ludiques et professionnelles

Ce complexe indoor, qui figurera parmi les plus grands de France arrive dans sa phase opérationnelle avant le lancement des travaux sur un site anciennement occupé par la métallerie Sodex Obliger. Il sera un lieu d’événements pour les plus petits avec l’organisation d’anniversaire, mais aussi pour les plus grands avec la possibilité de privatiser des espaces. Un côté professionnel qui n’a pas été oublié puisque les entreprises et les associations pourront organiser leurs séminaires, réunions de travail ou team building. Une salle de séminaire modulable de 210m² sera à disposition. « Aux Ateliers » permettra aussi l’accueil de visiteurs qui souhaitent y passer la nuit. En effet, un hôtel quatre étoiles de 22 chambres devrait aussi voir le jour à l’extrémité de la structure, avec un parking séparé de celui qui réceptionnera les visiteurs journaliers.

                                                                                                Aux ateliers

Côté ludique, c’est 570m² qui sont prévus pour la plaine de jeux des enfants, au sein de laquelle on retrouvera une salle de jeux d’arcade et de réalité virtuelle, une zone d’escalade ludique de 170m², un parc de trampolines, un laser-game, et une salle de billard. Mais aussi 24 pistes de bowling, qui feront face à un écran LED de 45m de longueur, où il sera possible de projeter des messages d’anniversaire, des photos, vidéos, et même des matchs de foot. Par ailleurs, le complexe « Aux Ateliers » bénéficiera de cinq spots où il sera possible de se ravitailler, avec des espaces de bar ou de restauration, proposant des offres diverses et variées en termes de style ou de gammes de prix. Ambiance snacking et sandwicherie, brasserie, restaurant bistronomique, vinothèque… De quoi satisfaire le plus grand nombre.

« On aimerait que ce lieu devienne incontournable pour tous les bisontins, et grands bisontins »

Deux entrepreneurs en sont à l’origine : Christophe Boillot, 43 ans, gérant des complexes de loisirs d’Audincourt et Belfort. Et Anthony Serra, 40 ans, gérant et chef de cuisine du Château de la Dame Blanche à Geneuille. Amis d’enfance et partageant des passions communes comme la gastronomie et le bowling, les deux bisontins se sont lancés dans ce projet avec les ambitions les ayant toujours animés dans leur vie professionnelle et personnelle.

« On a souhaité créer ce lieu à notre image, chaleureux et convivial, en gardant l’âme de bâtiment, où chacun pourra pratiquer une activité selon ses envies »

Un projet 100% privé

D’un montant total de 8M€, ce projet permettra la création d’une cinquantaine d’emplois. Il bénéficie du concours bancaire du CIC Est, de la BNP, et du soutien de la Banque Publique d’Investissement. Anthony Serra et Christophe Boillot ont également pu compter sur le soutien du Grand Besançon Métropole, du conseil municipal de Miserey-Salines, et d’un pool régional d’investisseurs privés. Il permettra d’apporter une activité à des dizaines d’entreprises régionales.  

 

 

 

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie organisent 3 demi-journées de recrutement ce mois-ci dans le département.  Le lundi 21 juin à Besançon, de 13h30 à 17h30. À Montbéliard le 24 juin, aux mêmes horaires. Puis le 29 juin à Pontarlier, de 9h à 12h30. Le rendez-vous s’adresse évidemment aux professionnels du métier mais aussi aux novices, ainsi qu’aux étudiants en recherche d’un job d’été. Ces demi-journées de recrutement interviennent alors que le secteur de l’Hôtellerie/Restauration fait face à une pénurie de personnel après de nombreux mois d’inactivité.