Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le 22 octobre prochain, la ville de Pontarlier se transformera en une grande ferme. Le milieu agricole investit le centre-ville de la capitale du Haut-Doubs à l’occasion du super comice. Organisé tous les cinq ans, cet évènement met à l’honneur le savoir-faire agricole. C’est toute une filière qui sera présente. La Ville et ses élus ne cachent pas leur satisfaction de contribuer à ce soutien et ce coup de projecteur. Entre 15.000 et 25.000 visiteurs sont attendues.

Pour ce nouveau rendez-vous, Covid oblige, il aura fallu attendre sept années. D’ici une dizaine de jours, 600 vaches et de très nombreux éleveurs s’installeront sur la place d’Arçon. Les plus belles bêtes issues des 21 comices départementaux seront présentes. Elles se confronteront lors d’un challenge inter-comices. D’autres rendez-vous devraient séduire le grand public : défilé, parade, animations pour enfants et adultes, expositions, bal populaire, organisé par les Jeunes Agriculteurs du canton de Pontarlier, à l’Espace René Pourny.

Visite du ministre de l’Agriculture

Le programme définitif n’est pas encore connu, mais Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture, est attendu à cette occasion à Pontarlier. Philippe Schaller, le Président de la fédération des comices du Doubs, tient à ce que ce rassemblement reste festif et ne se transforme pas en une tribune politique. Il le fera savoir à ses collègues agriculteurs. Néanmoins, une délégation de professionnels devrait être reçue pour échanger sur les problématiques et les difficultés du moment. Le loup et la sécheresse seront sans doute évoqués.

Le reportage de la rédaction / Philippe Schaller et Patrick Genre

 

Les vacances d’automne se préparent à Pontarlier. Durant trois jours, les 26, 27 et 28 octobre prochains, les collégiens et lycéens du secteur sont invités à participer au projet cultures urbaines que leur propose le collectif ParlonCap.

Ainsi, dans le cadre de la mission éducative qu’ils se sont fixés, Eric Louvrier, le coordinateur de cette structure,  qui regroupe les quatre établissements sociaux  de la cité du Haut-Doubs ( la Maison de Quartier des Pareuses, la Maison Pour Tous des Longs Traits, la MJC des Capucins et le Centre Social Berlioz),  et les directeurs permanents veulent intéresser les adolescents à tous les domaines artistiques. Rien de mieux que d’aborder ce milieu, parfois éloigné des jeunes, par le prisme des cultures urbaines.  Pour Eric Louvrier, « la culture doit s’adresser au plus grand nombre et ne pas être réservée qu’à une élite ». Autrement dit, savoir casser les codes et les barrières pour susciter de l’intérêt et se découvrir des talents et des compétences.

Des professionnels avec la jeunesse

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont associé le Musée de Pontarlier, qui accueillera des participants. Les cinq ateliers seront animés par des artistes et des professionnels,  désireux de partager leur savoir faire et leur passion. Les jeunes s’investiront sur un même domaine durant trois jours. Au programme : hip-hop, beatbox/rap/dj, customisation sur baskets et casquette, graff sur planche de skate et dessin de son autoportrait.

Une exposition finale, programmée le 28 octobre,  mettra en lumière les travaux réalisés. Quelques places sont encore disponibles. Pour obtenir de plus amples renseignements, n’hésitez à contacter l’une des quatre structures organisatrices.

L'interview de la rédaction / Eric Louvrier

Depuis le 27 septembre dernier, et jusqu’au 1er décembre prochain, la Ville de Pontarlier organise des réunions dans les différents quartiers de la cité. Six réunions ont été programmées pour permettre à la population locale de rencontrer  leurs élus et exprimer son point de vue sur les actions menées.

La parole y est libre. Chacun peut aborder les sujets qui le préoccupent et qui relèvent, bien entendu, de la gestion municipale. Pour une meilleure préparation des débats, les Pontissaliennes et Pontissaliens sont invités à déposer leurs observations et suggestions dans l’urne installée dans le hall de l’Hôtel de ville ou par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un rendez-vous privilégié

Patrick Genre, le maire pontissalien, y voit « un moment privilégié. « Les débats sont parfois animés, mais c’est le jeu démocratique » explique l’édile. Difficile de savoir si cette démarche a un effet sur la participation des électeurs  aux scrutins locaux et nationaux, mais elle concourt à impliquer et écouter les habitants sur les enjeux d’aujourd’hui et de demain concernant leur territoire de vie. « Eviter à tout prix un éloignement de la population avec la chose publique » explique M. Genre. Comme de nombreuses communes françaises, la cité du Haut-Doubs enregistre des taux d’abstention records aux élections. Pourtant, les élus multiplient les outils et les moyens pour intéresser leurs concitoyens. Une application mobile, des réunions de quartier et d’autres, plus thématiques, comme prochainement sur l’urbanisme, avec les travaux prévus sur la RN 57, à l’entrée Sud de Pontarlier,  et la taxe sur les ordures ménagères animent le quotidien. La proximité est un enjeu fort que le conseil municipal veut asseoir davantage.

Pour tout savoir sur le prochaines réunions de quartiers, rendez-vous sur le site internet de la Ville de Pontarlier.

L'interview de la rédaction / Patrick Genre

Depuis près de 4 ans, les Archives municipales de Pontarlier mettent régulièrement en ligne une partie du patrimoine écrit qu’elles disposent. Un régal pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire locale et à leur histoire personnelle et familiale.

Ainsi en quelques clics, depuis son canapé, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, partout en France et dans le Monde, les internautes peuvent accéder à plus de 3000 cartes postales, à la presse locale numérisée, aux relevés des actes des registres paroissiaux, aux listes électorales, aux délibérations du Conseil Municipal, …  . Par ailleurs, grâce à une technologie pertinente, baptisée « océrisation », la recherche devient plus aisée et accessible au plus grand nombre. En indiquant un simple mot, le moteur de recherche se met en action et publie l’ensemble des données accessibles. Une mine d’information à portée de clics.

De nouveaux documents numérisés

Madame Brischoux, la responsable des lieux, reconnaît que l’arrivée de l’informatique a fait évoluer son métier. Après un temps d’adaptation, elle concède qu’elle prend plaisir à mettre à disposition de tous ces précieuses informations qui construisent l’identité, l’histoire et la vie d’un territoire et de chacun. Les cartes postales et la presse locale remportent un fort succès et sont très régulièrement consultées.  C’est ainsi qu’une véritable ligne éditoriale est mise en œuvre pour choisir les documents qui seront mises en ligne. Dans un souci de toujours et encore enrichir le contenu, d’ici le printemps prochain, les registres de la Communauté de Communes du Larmont et désormais de la Communauté de Communes du Grand Pontarlier seront publiés. De quoi augmenter encore l’audience du site. Pour Annie Brischoux, le numérique est un outil qui fait parti de son quotidien. Elle reconnait qu’il offre des possibilités surprenantes. Cependant, elle reste encore très attachée à ses anciens, voire très anciens,  documents. D’ailleurs, elle espère que certains internautes prendront le temps de pousser les portes des Archives pontissaliennes pours s’installer dans la salle de lecture, ouverte au grand public.

Pour contacter les Archives municipales de Pontarlier : 03.81.38.81.14. Pour se rendre sur le site internet, tapez « Pontarlier archives en ligne » sur n’importe quel moteur de recherche. 

L'interview de la rédaction / Annie Brischoux

NAISSANCES

08/09/2022 – Roméo de Jérémy PRETO, horloger et de Margaux PIDOUX, infirmière.

10/09/2022 – Lévy de Kely RAMASSAMY, chauffeur livreur et de Elodie HOCHEPIED, sans profession. 08/09/2022 – Acelya de Ilhan TUGAY, polisseur et de Yonca ADIGUZEL, horlogère.

09/09/2022 – Théa de Gérald JEANNINGROS, terrassier et de Katia DANIEL, magnétiseuse. 13/09/2022 – Maxime de Victor MEYER, infirmier et de Isabelle GROFFAL, infirmière.

11/09/2022 – Amélia de Mourad BELKEDAH, ingénieur et de Holfa ABIDI, enseignante. 11/09/2022 – Inès de Pauline JACQUET, kinésithérapeute.

11/09/2022 – Ohana de Ethan NOIROT, charpentier et de Océane GREA, sans profession.

13/09/2022 – Emy de Hugo RYEMBAULT, réalisateur audiovisuel et de Morgane DEVILLIERS, vendeuse.

10/09/2022 – Joao de Joao DOS SANTOS TRIGO, électricien et de Carolina LOPES MAGALHAES, opératrice horlogère.

14/09/2022 – Tommy de Loïc COSTERG, technicien forestier et de Fanny OEUVRARD, assistante logistique.

15/09/2022 – Eric de Raphaël GEORGE, menuisier et de Jeanne HARTEMANN, sans profession.

 

MARIAGES

16/09/2022 – Emmanuel DELON, technicien et Pascaline MARCHAL, technicienne.

16/09/2022 – François BRUNEL, ingénieur et Louise BOURGEOIS, sage femme.

17/09/2022 – Muammer HARMANCI, opérateur de production et Nourya ZERROUK, conseillère voyages.

17/09/2022 – Mustafa CEYLAN, opérateur de production et Clémentine FAIGNEZ, opératrice de conditionnement.

 

DECES

10/09/2022 – Berthe CAILLE, 86 ans , retraitée, domiciliée à Houtaud (Doubs), veuve de Denis BERTRAND.

09/09/2022 – Daniel BOOS, 80 ans, retraité, domicilié à Champagnole (Jura), époux de Marie-Chantal MICHAUD.

11/09/2022 – Dominique GAINCHE, 71 ans, retraité, domicilié à Rouen (Seine-Maritime), époux de Francine DROUÉRE.

13/09/2022 – Mokhfi TOUMI, 83 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs), époux de Tlaitmes MANSOUR.

15/09/2022 – Gülzar TÜRKES, 68 ans, retraitée, domiciliée à Morteau (Doubs), épouse de Hüsnü BUDAK

La Coulée du Mont d’Or bat son plein ce dimanche encore à Pontarlier. C’est toute une filière et le monde agricole qui la soutient qui se sont donnés rendez-vous en plein cœur du centre-ville de Pontarlier.

Ce week-end du 10 septembre est très attendu par les consommateurs car il lance la commercialisation du célèbre fromage du Haut-Doubs. Force et de constater que la magie fonctionne toujours autant. Les ventes sont au rendez-vous et le public savoure. Preuve de ce bel engouement, au stand du comité interprofessionnel de défense du Mont d’Or, lors de  la seule journée de samedi, et alors que la météo nous avait habitué à mieux, 600 Mont d’Or ont été vendus.

Une filière agricole reconnaissante

Dans le Haut-Doubs, la sécheresse est passée par là, mais les agriculteurs reconnaissent que l’organisation de la filière, avec les AOP comté, Morbier  et le Mont d’Or,  leur assure des revenus suffisants et un prix du lait raisonnable. Ce qui n’est pas le cas dans tous les territoires français, et même en Franche-Comté. Rappelons que ces succulents fromages répondent à un cahier des charges très précis. Chaque année, ce sont plus de 30 millions de litres de lait qui sont transformés en Mont d’Or. L’an dernier, près de 6000 tonnes ont été vendues et fabriquées

La fête continue

Ce dimanche après-midi, la fête se poursuit au centre-ville de Pontarlier. Au programme : vente de Mont d’Or, démonstration de sangliers, fabrication de fromages ( à partir de 15h), sculpture sur bois , activités au stand des jeunes agriculteurs, … .

Le reportage de la rédaction

La Ville de Pontarlier indique que « pour garantir la sécurité de tous », il sera procédé à l’abattage de 5 frênes malades et dépérissant avenue de l’Armée de l’Est. Par ailleurs, trois tilleuls vont être débarrassés de leurs bois morts. Ces travaux seront menés les mercredi 21 et jeudi 22 septembre de 7h30 à 17h par tronçon. Il est rappelé qu’en prévision de ces abattages, neuf nouveaux arbres (érable, tilleul, ginkgo, tulipier de Virginie,…) ont déjà été plantés sur la zone des Grands Planchants au début de l’été.

Jusqu’au 11 septembre, la Ville de Pontarlier donne carte blanche à l’illustrateur Steven Grah. Le rendez-vous est fixé à la Chapelle des Annonciades. L’entrée est libre. Rendez-vous tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h. En parallèle, vous pouvez également découvrir des œuvres de l’artiste sur la façade de l’hôtel de Ville, place d’Arçon, dans le cadre de Reg’arts sur la ville.

NAISSANCES

27/08/2022 – Emma de Clément HORVATH, électrotechnicien et de Aline BERTHELIN, agent de voyage.

28/08/2022 – Idriss de Laurent BOURDIN, technicien et de Mariama BA, employée supermarché.

27/08/2022 – Jules de Brandon COURVOISIER, transporteur et de Sophie GRAS, opticienne. 29/08/2022 – Léonie de Maxime HAUBRY, sage-femme et de Élodie ARRIGONI, infirmière.

29/08/2022 – Cataleya de Diogo MOREIRA LEITE, maçon et de Liliana RODRIGUES, ouvrière en horlogerie.

29/08/2022 – Anna de Wilfried VAN DAELEN, caviste et de Marie MEUNIER, infirmière.

30/08/2022 – Lana de Jérémy JANSON, technicien exploitation et de Justine BOUILLET, gestionnaire en assurances.

29/08/2022 – Leya de Rabie AMIMRI, agent technique et de Latifa OUGUEZZI, technicienne de réseau.

30/08/2022 – Jeanne de Thomas METTRA, responsable réalisation et de Gaëlle LAITHIER, coiffeuse.

29/08/2022 – Mahé de Romain DELAVELLE, gérant de commerce et de Solène DELFINO, assistante maternelle.

27/08/2022 – Cendril FAIVRE, agriculteur et de Léa CECHETTO, psychologue.

01/09/2022 – Louise de Maxime MINNITI, ingénieur et de Emmanuelle ORREINDY, assistante administrative.

01/09/2022 – Océane de Julien CLEVENOT, paysagiste et de Sandra GALLET, éducatrice spécialisée.

31/08/2022 – Nisa de Fatih SIVGIN, maçon et de Leyla SONGUN, sans emploi.

01/09/2022 – Mélody de Ludovic JEANDENANS, agent d’exploitation et de Marine GERBET, vendeuse en boulangerie.

31/08/2022 – Soann et Mattéo de Sébastien DAVID, chef d’atelier et de Jessica TOURRET, assistante maternelle.

30/08/2022 – Lou de Antoine CUEUGNIER, charpentier et de Leslie LACHAT, esthéticienne à domicile.

31/08/2022 – Lily de Yoann GIROD, agriculteur et de Mathilde PILLOUD, agricultrice.

MARIAGES

03/09/2022 – Yasar HUSELJIC, logisticien et Delphine ZITO, opératrice.

03/09/2022 – Nicolas FAIVRE-PIERRET, responsable adjoint pôle conciergerie et Pauline GABRIS, assistante éducative et sociale.

PUBLICATIONS

31/08/2022 – Muammer HARMANCI, opérateur de production et Nourya ZERROUK, conseillère voyage.

DECES

28/08/2022 – Annette BILLOD, 95 ans, retraitée, domiciliée à Les Combes (Doubs), veuve de Pierre MUSY.

29/08/2022 – Aurélie HAINAUT, 40 ans, sans profession, domiciliée à Champagnole (Jura). 30/08/2022 – Jeanne PIGETVIEUX, 89 ans, retraitée, domiciliée à Lemuy (Jura), veuve de Louis POUX.

01/09/2022 – Paulette PETITE, 91 ans, retraitée, domiciliée à Doubs (Doubs), veuve de Jean GENDROZ

Fabrice Hérard et Claude Bertin Denis, respectivement chargé de mission et responsable du Centre de ressources iconographiques pour le cinéma à Pontarlier, présentent actuellement à la bibliothèque municipale de Montperreux l’exposition « vache, comice et pâturage ». Cet évènement s’inscrit dans le cadre du comice agricole qui se déroulera cet automne au village.

A travers cette exposition délocalisée, messieurs Hérard et Bertin Denis, en collaboration avec la commune et sa bibliothécaire, ont voulu mettre à l’honneur un fleuron de notre territoire et les beaux paysages qui l’animent. Pour atteindre cet objectif, les deux pontissaliens ont fait appel à trois artistes dont le travail est connu et reconnu en Franche-Comté et bien au-delà. Ainsi, sur place, le public peut découvrir les tableaux de Marcel Mille et Julien Mestik,  qui ont une interprétation différente de la reine des prairies du Haut-Doubs, les photographies de Paul Stainacre et quelques affiches de films et notamment celle de « la Vache et le Prisonnier », avec Fernandel et la vache Marguerite, accompagnée de photos du long métrage.

Une approche culturelle

Depuis son lancement, cette exposition connaît un franc succès. Pour les organisateurs, le pari est réussi. Ils y voient un formidable moyen de diffuser la culture sur un large territoire et montrer qu’elle se décline dans tous les domaines et sous des angles différents.  « La culture est ouverte à tout le monde. Ce n’est pas que pour l’élite » explique Claude Bertin Denis, fervent défenseur de l’éducation populaire. Une première approche disciplinaire importante qui peut donner envie de pousser la réflexion et de développer ses connaissances en la matière.

L’exposition « vache, comice et pâturage » est à découvrir jusqu’au 15 octobre à la bibliothèque de Montperreux. Entrée gratuite.

L'interview de la rédaction / Fabrice Hérard et Claude Bertin Denis