Choix du secteur :
Se connecter :
 

Rien n’est encore définitivement acté, mais les U18 du Racing Besançon ont quasiment les deux pieds en national. Leur match nul acquis, dimanche après-midi, à Pontarlier, leur permet d’espérer d’évoluer dans l’élite du football français l’été prochain. Il faudra néanmoins attendre l’ultime journée pour confirmer cet épilogue heureux.

La fin de saison se précise en football. En régional 1, dans le Groupe B, la sentence est tombée pour la réserve de Jura Sud, Jura Lacs et Lons-le-Saunier, qui connaîtront le niveau inférieur la saison prochaine. Dans le groupe C, bonne nouvelle pour Saint-Vit, qui parvient à se maintenir.

En revanche, après sa défaite, face à la réserve du Racing Besançon, ce dimanche, Grandvillars sait qu’il ne retrouvera pas le niveau national la saison prochaine. Il faudra attendre la dernière journée, la semaine prochaine, pour savoir  laquelle de ces formation évoluera dans le 5è niveau national. Un passionnant Morteau/ Montlebon – Racing Besançon (2) est notamment au programme.

L’info est tombée hier. L’actuel coach sochalien Oswald Tanchot ne portera plus les couleurs sochaliennes la saison prochaine. Il lui restait un an de contrat à effectuer. Les deux parties n’ont pas trouvé d’accord. Tanchot souhaitait une prolongation de contrat de deux ans. La présence du technicien sur le banc sochalien n’aura duré qu’une petite saison. Le désormais ex-sochalien est  courtisé par des clubs de Ligue 2. Grenoble et Guingamp seraient sur la liste.

Un accident s’est produit ce matin à Doubs, près de Pontarlier. Un poids-lourd et une voiture se sont percutées On déplore deux blessés légers, qui ont été transportés sur l’hôpital de la capitale du Haut-Doubs. Cette collision a occasionné une forte gêne à la circulation.

Le FC Sochaux Montbéliard indique que Martin Lecolier vient de signer son premier contrat professionnel en faveur du FCSM, qui prendra effet à compter du 1er juillet prochain. Il s’est engagé jusqu’en 2027. Ce jeune attaquant de 20 ans est présenté comme « la révélation de cette deuxième partie de saison ». Arrivé en provenance du FC Fleury 91 durant l’été 2021, il a réalisé ses débuts au FCSM avec les U19 Nationaux de Pierre-Alain Frau. Sous les ordres d’Oswald Tanchot, Martin Lecolier a participé à 18 rencontres en National.

Une page s’est tournée au Racing Besançon. David Le Frapper, le coach, et Erwan Fontaynes, son préparateur physique, paient les mauvais résultats du club cette saison et sa relégation en national 3. Hier, le club bisontin a présenté son successeur. Il s’agit de Claude Robin, un coach expérimenté. Agé de 63 ans, le technicien est un ancien joueur du club. Il est accompagné de Bruno Poinsel, qui occupera le rôle d’adjoint.

Selon les informations publiées par le site « foot national », Valentin Guichard, l’entraîneur de Jura Sud, intéresse le club de Toulon, qui évolue également en national 2. Le jeune technicien jurassien de 33 ans est arrivé à la tête de cette formation durant l’été 2021. Il avait succédé à Pascal Moulin. Les bons résultats qu’il a obtenus avec son équipe ont forcément suscité des convoitises. Selon toujours cette même source, l’AS Cannes a également exprimé son intérêt. Affaire à suivre.

Dans un communiqué de presse, le FC Sochaux Montbéliard fait savoir que Julien Cordonnier sera nommé manager général du FCSM à compter du 1er juillet. Il est précisé également « qu’il aura un rôle élargi, couvrant l'ensemble de la partie sportive du club, y compris le centre de formation, et de travailler en relation avec le futur président du directoire ». Arrivé le 1er février 2023 au FCSM en tant que responsable de la cellule de recrutement des professionnels, Julien Cordonnier a été promu directeur sportif du groupe professionnel le 12 mai 2023.

Sochaux dispute la dernière journée de championnat en national de la saison ce samedi soir. Le groupe d’Oswald Tanchot reçoit le FC Versailles. Le coup d'envoi du match sera donné à 18 heures. Au classement, les Lionceaux apparaissent en huitième position, avec 47 points. L’adversaire est neuvième et présente 46 points.

Le week-end s’annonce historique pour l’Entente Sportive Saugette Entre Roches. Ce lundi 20 mai, à 16h, les footballeurs saugeais affronteront la réserve de Danjoutin Andelnans au stade Bonal pour le compte de la finale de la Coupe Crédit Mutuel. Près de 800 supporters devraient faire le déplacement. Quatre cars sont affrétés pour l’occasion.

Lucas Macarol, le président/joueur du club ne cache que cette fin de saison est palpitante. Tout d’abord grâce à la finale qui, en plus, se disputera dans l’antre de Sochaux, un club que les footballeurs du Haut-Doubs supportent, mais aussi parce que le collectif est toujours en lice pour une montée en régional 3, qu’il convoite depuis trois saisons. Il reste encore trois confrontations, notamment face à Doubs  et Besançon Mahoraise, le leader et le troisième, pour connaître le niveau supérieur.

L'interview de la rédaction : Lucas Macarol

L’envie de vaincre

C’est avec plein d’envie que le groupe du président Macarol effectue ce déplacement. Une fois l’émotion d’évoluer à Bonal surmontée, les haut-doubistes entendent bien se libérer et prendre l’ascendant sur leur adversaire, qui réalise une belle saison également. Autant dire que le match est très ouvert. « Depuis le début du championnat, on rêve de cela. On sait que la finale se jouera à Bonal. Au départ, on le dit un peu à la rigolade. Ensuite, plus les tours passent et plus on y croit » explique le Président.

Une fusion réussie

Construite suite à la fusion de 2018, l’équipe se connaît bien. Le maillage entre joueurs expérimentés et jeunes fonctionne à merveille. Tout le monde a trouvé sa place et défend fièrement le même maillot. Les résultats sont au rendez-vous. Le club est toujours prétendant à la montée. Cette saison sera-t-elle la bonne ? C’est tout le mal que l’on souhaite à Lucas et ses coéquipiers. Coupe et montée, un cocktail détonant, avant un repos estival bien mérité. On prend les paris.