Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le week-end « Grand siècle” se tiendra tout au long de ce samedi 22 et ce dimanche 23 juin, de 10h à 17h30, à la Citadelle de Besançon. Cette initiative vous emmènera au XVIIè et XVIIIè siècles. L’alimentation est à l’honneur en 2024. Les visiteurs pourront notamment découvrir les manières de manger, de conserver et transformer la nourriture à cette époque.

Au cours de cette manifestation, le public pourra déguster les recettes du Grand siècle, s’inscrire à des banquets, participer à des ateliers et des animations. Il y aura aussi du théâtre, des visites, une conférence et une mini-exposition. Pour tout savoir sur cet évènement : www.citadelle.com

Pour la première fois de son histoire, la Citadelle de Besançon participe à l’évènement « rendez-vous aux jardins ». A cette occasion, le site Vauban vous fera découvrir ses deux premiers jardins de manière originale : le jardin Vauban et le jardin du Musée et de la résistance et de la Déportation. Le public pourra découvrir les secrets du 1er site ; en appréciant, dans tous les sens du terme, les herbes, fruits et légumes qui étaient consommés par les nobles et par les soldats, à l’époque du célèbre architecte,  dans le jardin. En continu de 10h à 12h, de 13h à 14h, de 14h30 à 16h et de 16h30 à 17h30.

Le site bisontin a également prévu du théâtre à 14h et 16h, de visite à la découverte d’une citadelle végétalisée à 11h et 14h45 et une expérience musicale à 20h, le samedi 1er juin uniquement. Au programme des arts et des sons. Tarif : 13 euros. Réduit : 11 euros ; Durée : 1h15. Pour de plus amples informations : www.citadelle.com

Une nouvelle saison estivale s’est ouverte à la Citadelle de Besançon. Le coup d’envoi a été donné le 13 avril dernier avec la grande exposition « dessine-moi ta planète » et le printemps de la biodiversité. Cette programmation va s’enrichir durant les mois à venir.

En 2024, après cinq années de retrait, le monument de Vauban participe à la nuit des musées, qui se tiendra le 18 mai. L’ensemble des musées du site y est associé. Ils proposeront différents ateliers et animations. Par exemple, le parc zoologique nous invitera à une visite nocturne, comme nulle autre pareille, avec comme guides, les vétérinaires et soigneurs de l’établissement. Par ailleurs, les 1er et 2 juin prochains, la Citadelle participera pour la première fois à « rendez-vous aux jardins », avec la possibilité pour le public de découvrir ses deux premiers jardins thématiques :  « Vauban » et celui du « musée de la résistance et de la déportation ».

L'interview de la rédaction : Alexandre Arnodo, directeur de la Citadelle

« S’ouvrir au plus grand nombre »

Avec une fréquentation annuelle qui approche les 300.000 visiteurs, les équipes de la Citadelle et la majorité municipale bisontine veulent s’adresser au plus grand nombre et permettre, grâce à des évènements grand public, à tout un chacun de franchir les portes du site bisontin. C’est dans ce cadre-là que se dérouleront le week-end « Grand Siècle » les 22 et 23 juin prochains, un concert matinal le 30 juin, trois soirées de concerts dans le parc Saint-Etienne, les 11, 12 et 13 juillet, des apéros avec vue et insolites et des séances de cinéma en plein air, tous les jeudis soir, à partir du 18 juillet.

L'interview de la rédaction / François Bousso, élu bisontin en charge de la Citadelle

Créer des partenariats locaux

Depuis cette mandature, la Citadelle de Besançon veut intensifier également ses partenariats avec les acteurs locaux. Ainsi, cela prend forme par la mise en valeur des savoir-faire et produits locaux, mais également la participation du monde associatif et culturel local dans les programmations à venir. La scène musicale régionale aura toute sa place lors des prochains évènement proposés. Lors de sa soirée  100% électro, la Citadelle a donné carte blanche  au DJ et compositeur bisontin Mula pour sa prestation du 11 juillet. « C’est un devoir. Nous attirons tellement de monde que nous avons la possibilité, plus que quiconque, de mettre à l’honneur l’offre locale » explique l’élu bisontin François Bousso, en charge de la Citadelle.

Pour ne rien manquer des évènements à venir : www.citadelle.com

Ce dimanche 28 avril, à l’occasion de la journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon a inauguré son jardin baptisé « Résurrection », en hommage à tous les déportés de la Seconde Guerre Mondiale. L’endroit bisontin, qui forme un triangle symbolique, avec le Musée et la place des Déportés, porte le nom d’une variété de rose qui le compose. 600 lieux en Europe accueillent cette fleur, dont les premières plantations ont vu le jour lors de la libération du  camp de Ravensbrück pour honorer les victimes.

L'interview de la rédaction : Alexandre Arnodo, directeur de la Citadelle

Cette rose incarne l’espoir, la liberté et la paix. Cet endroit est le deuxième jardin créé par la Ville à la Citadelle, qui souhaite le développement de ces initiatives,  « qui incarnent l’identité culturelle et paysagère du site ». Dernièrement, c’est le jardin Vauban qui est sorti de terre. D’autres seront progressivement intégrés au paysage de la Citadelle. Cette initiative contribue également à la végétalisation des lieux. Par cette démarche, la Ville de Besançon veut favoriser la biodiversité, développer des projets éducatifs et de sensibilisation à l’environnement et créer de lieux de contemplation et de repos pour les visiteurs.

L'interview de la Citadelle : Gaëlle Cavalli, responsable valorisation monument à la Citadelle de Besançon

Durant toutes ces vacances de printemps, les musées de la Citadelle de Besançon proposent un riche programme de rendez-vous. Le public pourra visiter l’exposition « dessine-moi ta planète », inspirée du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, mais également le Musée de la Résistance et de la Déportation.

Il est également prévu des ateliers sur les thèmes du jardin, des fouilles paléontologiques et la dendrochronologie, une technique pour dater le bois dans les monuments à partir de la mesure de ses cernes de croissance. Pour de plus amples informations : www.citadelle.com

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le Muséum organise à la Citadelle une saison de sensibilisation, le « Printemps de la biodiversité ». Entre le 16 avril et le 29 mai, sept  après-midis seront dédiées à la découverte d’espèces fascinante.

Un programme ludique et pédagogique qui invite à porter un œil nouveau sur le sens des zoos modernes, grâce aux échanges directs avec les spécialistes du zoo de la Citadelle (soigneurs, biologistes et vétérinaires) ainsi qu’avec des associations de protection de la nature. Retrouver toutes les informations nécessaires sur www.citadelle.com

A compter de ce samedi 13 avril, et jusqu’au 3 novembre, la Citadelle de Besançon et son muséum d’histoire naturelle accueillent l’exposition-parcours « Dessine-moi ta planète », inspirée de l’œuvre et les valeurs du « Petite Prince », le conte philosophique d’Antoine de Saint-Exupéry. Une initiative qui s’inscrit dans les 80 ans de ce monument de la littérature du 20è siècle. Construite en partenariat avec la fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse et la Maison Deyrolle, cette exposition invite à poser un regard curieux sur le monde, toute en questionnant les enjeux sociaux.

 

L'interview de la rédaction : Aurélie Carré, commissaire générale de l'exposition et conservatrice du Musée Comtois et du Musée d'Histoire Naturelle

 

CITADELLE PETIT PRINCE 2

Déployée sur les 12 hectares de la forteresse du chef-d’œuvre de Vauban, elle embarque les visiteurs dans un parcours immersif, composé de 10 étapes. L’itinéraire  explore les liens entre l’Homme et son environnement et permet, au gré d’installations étonnantes, de créations artistiques, d’œuvres monumentales d’aborder l’écologie dans toutes ses dimensions. A travers cette initiative, Anne Vignot, Maire de Besançon, veut « éveiller les consciences et encourager un engagement citoyen ».

 

CITADELLE PETIT PRINCE

Un riche programme d’animations

L'interview de la rédaction François Bousso, élu en charge de la Citadelle et du tourisme culturel à la Ville de Besançon

 

Un support pédagogique et des animations à destination des petits et des grands viennent compléter l’exposition. Des visites guidées, des ateliers, des soirées astronomiques ou encore des séances de cinéma en plein air seront proposés cet été et jusqu’à l’automne prochain. Pour François Bousso, l’élu en charge de la Citadelle et du tourisme culturel à la Ville de Besançon, « la coloration thématique » qu’endosse, depuis le début de ce mandat,  la Citadelle est importante. Cette ainsi, qu’il a souhaité que cette exposition-parcours rayonne sur tout le site, jusqu’à novembre prochain. Une cohérence et une programmation qui devraient faire progresser la fréquentation sur les sept mois à venir.

Pour de plus amples informations : www.citadelle.com

La Citadelle de Besançon indique un changement concernant ses horaires d’ouverture durant la période courant du 1er avril au 30 juin prochain. Le  site sera ouvert au public tous les jours de 9h à 18h. Le public pourra retrouver toutes les informations pratiques sur le site internet de l’établissement, via l’adresse : https://www.citadelle.com/informations-pratiques/infos-pratiques/periodes-douverture/

Grâce à un mécénat de compétences de la société Kärcher, le front Saint-Etienne, la façade d’entrée principale de la Citadelle de Besançon, vieux de 340 ans, bénéficie d’un nettoyage d’envergure. L’intervention, qui a débuté le 8 mars, se terminera le 29 mars. Une surface de plus de 1km2 est actuellement traitée. L’intervention s’effectue avec des nettoyeurs haute-pression à eau chaude, en mode vapeur douce, sans aucun produit chimique . La technique utilisée élimine les impuretés, les algues et les micro-organismes.

KARCHER CITADELLE 2

 

190 projets dans le monde

La société kärcher ne souhaite pas donner le coût que représente cette intervention, qui fait « partie de l’ADN » de la marque. Néanmoins, elle met à la disposition de la Citadelle son savoir faire et une équipe de cinq collaborateurs techniciens. En échange, des entrées gratuites sont mises à la disposition des collaborateurs de la société. Depuis le lancement de ces initiatives, 190 projets ont été menés à travers le monde. La Citadelle fut à l’agenda de la marque allemande pour cette année 2024. Antérieurement, des actions identiques ont été réalisées sur le Mont Rushmore, la Statue de la Liberté, les colonnes du Vatican, le Château de Fontainebleau, …

KARCHER CITADELLE 3

 

Une fresque

En parallèle de cette exposition, la société Kärcher réalisera une fresque dans le parc Saint-Etienne. Cette création sera conçue grâce à la technique du reverse graffiti. Une technique qui a été utilisée pour la réalisation d’une œuvre sur le barrage de Vouglans. Le site bisontin et la Ville de Besançon ont voulu une forêt contemporaine, qui s’inscrira formidablement bien dans le paysage. Elle fera partie de l’exposition « Dessine-moi ta planète », dont l’inauguration est prévue le 13 avril prochain.

KARCHER CITADELLE 4

 

L'interview de la rédaction : Laure Taberlet, directrice marketing et communication chez Kärcher France

En cette fin d’année, le Musée comtois de la Citadelle de Besançon accueille petits et grands pour une visite-atelier ludique et magique. Le public est tout d’abord invité à découvrir les histoires de la crèche comtoise et des marionnettes bisontines. Puis, ils fabriqueront leur propre marionnette, avant de lui donner vie, derrière un castelet. Rendez-vous, les mercredis, samedis et dimanches, du 13 au 27 décembre, de 14h30 à 16h. Les inscriptions s’effectuent sur citadelle.com