Choix du secteur :
Se connecter :

Lac de Chalain : Un drame ayant causé la mort de quatre lycéens

Publié le 20 Jan. 2022 à 11:01
Tags: Faits divers | lac de chalain | accident de la route |
Lecture: min
Lac de Chalain : Un drame ayant causé la mort de quatre lycéens
Quatre lycéens sont morts dans un accident de la route, mercredi 19 janvier en fin d'après-midi dans le Jura. A cause d’une route extrêmement glissante, intégralement verglacée, la voiture est tombée d'une dizaine de mètres de haut et a terminé sa course dans le lac de Chalain. Un seul des occupants a réussi à s'extraire du véhicule, et a pu prévenir les secours. Il a été hospitalisé en état d’hypothermie à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Aujourd’hui il est hors de danger, mais se trouve en état de choc.

 

« C’est un véritable drame pour tout le Jura. Il s’agit de quatre jeunes, le bilan est très lourd » a déclaré David Philot, le préfet du Jura, lors d’une conférence de presse tenue ce matin. Parmi les occupants de cette voiture, trois d’entre eux avaient 15 ans, 17 ans pour l’autre. Seule la conductrice du véhicule était majeure. Un seul des cinq occupants du véhicule a pu s’en extraire, il s’agirait du passager installé au milieu à l’arrière du véhicule. C’est lui qui a pu arrêter un passant afin qu’il prévienne les secours. Il a été évacué par les secours en hypothermie. Une patrouille de gendarmerie a pu très rapidement arriver sur les lieux. Les gendarmes se sont jetés à l'eau pour extraire les occupants du véhicule mais n'y sont pas parvenus. Quatre d’entre eux étaient lycéens et internes au Lycée Paul-Emile Victor à Champagnole, à une vingtaine de kilomètres du lac. Une cellule psychologique importante a été déployée au sein de l’établissement.

 

Ce matin encore, la 206 était immergée à cause de l’accès difficile de la zone. Des opérations ayant pour but de l’extirper du lac, afin d’obtenir d’autres données relatives à cet accident, sont en cours. Pour l’heure, les premiers éléments indiquent une sortie de route causée par une chaussée « extrêmement glissante, intégralement verglacée sur des centaines de mètres » a précisé Lionel Pascal, le procureur de la République du Jura. Effectivement, il s’agit d’une zone boisée de part et d’autre d’une route qui n’entrevoit quasiment jamais le soleil en cette saison. « Nous avons eu des pluies verglaçantes. Les principaux axes ont été salés, mais pas cette voie sans issue de deux kilomètres qui longe le lac. Quand je me suis rendu sur place, on ne tenait même pas debout tant cela glissait » ajoute Lionel Pascal. Avant de poursuivre : « Sur les photos de vos collègues, grâce aux phares des véhicules de pompiers, on se rend bien compte de l’éclat de la route causé par le verglas. Mais lorsqu’on arrive dessus, sans un éclairage important, c’est beaucoup plus difficile de s’en rendre compte ».

 

La route sur laquelle ces jeunes circulaient se situe en surplomb du lac, bordée par une pente assez raide et très boisée. Leur véhicule a malheureusement chuté sans heurter un seul arbre, précipitant leur chute directement dans le lac glacé, et piégeant les victimes dans l’habitacle. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Dernière modification le jeudi, 20 janvier 2022 12:03