Choix du secteur :
Se connecter :

Vie locale : la CCA 800 fourmille de projets pour ses habitants

Publié le 19 Sep. 2022 à 20:09
Tags: Politique | vie locale |
Lecture: min
Vie locale : la CCA 800 fourmille de projets pour ses habitants Claude Courvoisier

Composée d’une vingtaine de villages, la communauté de communes Altitude 800, implantée à Levier, ne manque pas de projets pour le bien vivre de ses habitants. La rédaction a fait le point avec Claude Courvoisier, son président.

Le PLUI. Comme de nombreux territoires du Doubs et du Jura, la collectivité doit poser une vraie réflexion pour son développement. Trouver du terrain à bâtir n’est pas chose facile. Pourtant les besoins sont bien réels. Pour l’élu du Haut-Doubs, les collectivités doivent « revoir leur façon de penser l’habitat ». D’ici 20 ans, ce territoire du Haut-Doubs devra être en capacité de proposer 900 nouveaux logements. D’un point de vue économique, cela passe notamment par les besoins de s’agrandir d’une scierie locale, du circuit de l’enclos et de la zone artisanale « champ Begaud ».

Une nouvelle maison de santé. Ce mardi après-midi, sera inaugurée la nouvelle maison de santé du Val d’Usiers à Goux les Usiers. L’établissement devrait ouvrir ses portes au public le 3 octobre prochain. Ce projet avait été refusé par l’ancienne présidence de la collectivité locale, mais la commune avait souhaité le poursuivre. Les professionnels de la santé et les élus du secteur croient en ce lieu et cette organisation des soins. Le territoire de la Communauté de Communes Altitude 800 compte désormais deux maisons de santé. La première a vu le jour il y a une quinzaine d’années à Levier.

La réhabilitation de la gendarmerie de Levier. Les travaux sont désormais bien avancés. L’inauguration des lieux devrait avoir lieu en octobre prochain. Il a été procédé à l’isolation thermique de la gendarmerie et des cinq appartements, la sécurité de l’endroit  et les abords.

Une école inclusive à Villeneuve d’Amont. C’est un beau projet qui se dessine. Les élus ont lancé un projet d’école inclusive qui associera les enfants de l’IME et ceux du RPI. Des lieux de rencontre ont été identifiés et permettront aux enfants en situation de handicap et valides de se rencontrer. Ils le feront à la récréation et durant les temps périscolaires. La crise sanitaire a retardé le projet qui pourrait être une réalité à la rentrée prochaine ou en début d’année 2024.

L’école Pergaud. A Levier, l’école Pergaud a besoin d’espace. Pour l’heure, le projet est à l’étude. Les élus opteraient néanmoins pour un agrandissement de l’existant. La question de l’accueil périscolaire est également posée. La commune de Levier est également associée à la réflexion.

Le tourisme. Qu’adviendra-t-il du site du Rondé, dont la CCA 800 est propriétaire de la maison forestière et d’une petite parcelle de terrain ? Ce projet s’inscrit dans un projet de réhabilitation de la route des sapins. La collectivité y travaille avec l’ONF et un cabinet d’études. La question est posée. La population a également été interrogée, notamment lors d’un goûter participatif et un sondage. Plusieurs projets, dont une ferme pédagogique, ont été recensés. Rien n’est encore tranché. La réflexion se poursuit.

Réhabilitation de la voie du tacot. Rappelons que cet itinéraire relie Andelot-en-Montagne à Pontarlier. 28 kilomètres concernent le territoire de la CCA 800. Ses élus ambitionnent de la transformer en voie verte sur un parcours allant d’Arc-Sous-Montenot au Val d’Usiers, en passant par Villers-sous-Chalamont, Villeneuve d’Amont, Levier, Chapelle d’Huin. Une initiative identique a déjà vu le jour entre Arc-et-Senans et Salins-les-Bains. Elle pourrait se poursuivre également dans le secteur pontissalien.

Dernière modification le lundi, 19 septembre 2022 20:15