Choix du secteur :
Se connecter :
 

Face à la fronde qui le visait, le FC Sochaux Montbéliard est revenu sur  la décision qu’il avait prise plus tôt dans la journée. Il a finalement accepté l’idée de reporter la rencontre de samedi contre Caen, comptant pour la 19è journée de championnat. Dans un premier temps, le FCSM avait choisi de ne pas répondre favorablement à la demande de Caen, son adversaire. Le club normand ayant sollicité un report du match car il devait se tenir le même jour que les obsèques de l’épouse de son coach Stéphane Moulin. Finalement, l’opposition se disputera le vendredi 20 janvier à 18h30.

La décision peut paraître surprenante. On a appris cet après-midi que le FC Sochaux Montbéliard avait refusé de répondre à la demande de Caen pour déplacer la rencontre de ce samedi, prévue à 15h, et comptant pour la 19è journée de Ligue 2.  Le club normand avait formulé cette demande car les obsèques de l’épouse de Stéphane Moulin, l’entraîneur caennais, ont lieu ce jour. Dans un communiqué de presse, le club doubiste met  en avant « des difficultés logistiques ».

C’est un jour très particulier pour le peuple brésilien et la planète football. Après une veillée funèbre ouverte au public, ce mardi, dans la plus stricte intimité, se dérouleront les obsèques du roi Pelé. Seuls la famille et les proches de ce grand champion ont été conviés. Dans le Haut-Doubs, Junior Miranda, l’actuel entraîneur-joueur de l’ES Doubs, originaire du Brésil, et dont la famille vit encore là-bas, ne cache pas sa nostalgie et tient à rendre hommage à celui qui fait la fierté de toute une nation et d’un sport.

Il  le confirme : « Pelé est une véritable icône, qui a réussi et a donné toutes ses lettres de noblesse au Brésil ». Il fait partie de ces personnalités auxquelles la population se raccroche dans un quotidien difficile. Junior Miranda n’a pas connu le roi Pelé, mais il a eu la chance d’évoluer avec un entraîneur qui avait joué avec lui en Seleção. « Je me souviens qu’il nous avait dit qu’il avait 50 ans d’avance sur ses coéquipiers et ses adversaires » se remémore-t-il.

Junior Miranda, constamment en contact avec les siens, suit à distance l’hommage que le peuple brésilien rend à sa star. Branché également sur les chaînes brésiliennes, il partage ses moments d’émotion sur ses terres du Haut-Doubs. Encore plus que les Maradona, Platini et autres Zidane, le roi Pelé restera à jamais graver dans le cœur de ce passionné de football et pratiquant émérite.

L'interview de la rédaction / Junior Miranda

 

 

Handball : L’ESBF veut poursuivre son épopée européenne

À Besançon, les handballeuses de lESBF ont décroché le mois dernier leur ticket pour la phase de groupes de l’European Ligue. Elles affronteront trois formations lors de six matchs aller-retour, entre le 7 janvier et le 17 février. Il sagit déquipes provenant des mêmes pays que la saison dernière, les Engagées avaient réalisé un beau parcours jusquen quarts de finale. Cette année, les bisontines devront faire face à Molde Elite, actuelles 3èmes du championnat norvégien, le Borussia Dortmund, 3èmes de Bundesliga, ainsi que Siofok, 7èmes du championnat hongrois, mais le meilleur championnat d’Europe de handball féminin. La première échéance aura lieu ce dimanche au Palais des Sports, où l’ESBF recevra le KFC Siofok à 18h.

 

Cyclisme : Le Tour de France à nouveau dans le Jura

Pour la deuxième année consécutive, le Tour de France passe par le Jura. La 19ème étape de la Grande Boucle reliera Moirans-en-Montagne à Poligny le 21 juillet prochain. Un parcours 100% jurassien avec une ligne droite de près de 8km qui amènera les coureurs pour une arrivée spectaculaire sur la route de Dole, près du centre commercial Triange d’Or. Un final à priori réservé aux sprinteurs.

 

Football : Deux équipes franc-comtoises encore en lice en Coupe de France

Jura Sud a obtenu son billet pour la suite de la compétition après avoir rejoué son huitième de finale contre le FC Limonest. Les hommes de Valentin Guichard se sont imposés au terme de la séance de tirs au but (1-1, 4 tab à 2) contre les pensionnaires de National 3. Ils recevront donc l’AC Ajaccio, actuellement en Ligue 1, dans leur stade de Moirans-en-Montagne. Dans le même temps, l'ASM Belfort sera opposé à l'Olympique Saint-Quentin. Un tirage plutôt clément pour les Belfortains, qui auraient pu tomber sur une équipe de Ligue 1. Les rencontres seront à suivre ce dimanche à partir de 15h30.

 

Coupe du Monde de Combiné nordique et de Ski de fond : Deux étapes dans la région

Et puis, concernant les sports d’hiver, la Coupe du Monde de combiné nordique fera son retour à Chaux-Neuve et son tremplin de la Côte Feuillée les 21 et 22 janvier prochains. Au programme le samedi : saut d’essai HS118 (12h30), saut de compétition (13h40) et ski de fond (16h). Pour enchaîner le dimanche à nouveau par le saut d’essai HS118 (9h), suivi du saut de compétition (10h) et du ski de fond (13h). Et puis, le Stade Nordique des Tuffes situé à Prémanon dans la station des Rousses accueillera une étape de la Coupe du Monde de ski de fond du 27 au 29 janvier 2023. Au programme : individuel skate le vendredi, sprint classique le samedi, et mass start classique le dimanche.

 

Ce début d’année 2023 est marqué par de nombreux évènements sportifs. La quatrième manche de la Coupe du Monde de biathlon débute le 5 janvier prochain à Pokljuka en Slovénie. Le sprint 7,5 kilomètres dames lancera les hostilités jeudi.  Le Jurassien Quentin Fillon Maillet reste sur un début de saison difficile. Il occupe actuellement la huitième place au classement général. Chez les filles, Lou Jeanmonnot apparaît à la 15è place. La Meuthiarde Caroline Colombo est 25è.

Le programme de ces quatre jours de compétition :

5/01 :

Sprint 7,5 km

6/01 :

Sprint 10 km

7/01 :

Poursuite : 10 km

Poursuite : 12,5 km

8/01

Relais mixte simple hommes et femmes

Relais mixte hommes et femmes

Sabrina, Zazaï a choisi de poursuivre avec l’ESBF pour deux saisons supplémentaires. Formée au centre de formation de l’ESBF, elle  avait quitté Besançon  en 2017 pour aller découvrir un autre club de Ligue Féminine de Handball et vivre une expérience à l’étranger. Sous la houlette de Sébastien Mizoule, elle a fait son grand retour en 2021, pour le plus grand bonheur de tous les Bisontins.

Football

Match amical

Lyon 1 - 1 Sochaux

Nationale 2

US Boulogne 0 - 1 Racing Besançon

Handball

D2 F

Palente Besançon 27 – 22 Clermont

ProLigue

GBDH  29 –  30 Valence

Nationale 1 féminine

ESBF (2) – Metz

Basket

N1M

Besançon 90 – 79 Andrézieux

A quelques jours des championnats de France en Ligue 1 et Ligue 2, après la parenthèse de la Coupe du Monde de football au Qatar, Le FC Sochaux Montbéliard affronte l’Olympique Lyonnais ce samedi après-midi. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 17h sur le terrain d’Honneur Gérard Houllier du Groupama Stadium. Dans le cadre de cette préparation en terre lyonnaise, le FCSM disputera une seconde rencontre. Elle se jouera le 20 décembre face au Clermont Foot à Roanne.

Pour son dernier match de l'année en National 3, le CA Pontarlier devait affronter l'IS Selongey ce samedi 10 décembre au stade Paul Robbe. La neige et le froid en ont décidé autrement et la prochaine rencontre du CAP sera certainement pour 2023. A l'occasion de cette trêve hivernale, la rédaction de Plein Air a interrogé Bernard Gabry, président du club, pour effectuer un premier bilan de (presque) mi-saison.  

Le CA Pontarlier est actuellement 1er de sa poule de Nationale 3 avec 3 points d’avance sur son dauphin, la réserve professionnelle de Dijon. Le bilan est presque parfait : 8 victoires, un nul et une défaite seulement. La seule ombre au tableau est une élimination précoce en coupe de France (défaite au 5e tour contre Mâcon). Bertrand Gabry, le président du club salue l’excellent travail collectif des joueurs et du staff technique.

Une place de leader inattendue

Cette place de leader, quasiment à mi-parcours du championnat, est plutôt surprenante au vu des objectifs affichés cet été. « Au début de saison on visait le maintien et on ne pensait pas du tout en arriver là aujourd’hui. C’est au-delà de nos espérances, mais on apprécie cette position. L’apport des joueurs qui nous ont rejoint cette année, habitués aux joutes de la N3 mais également le travail de tout le groupe de manière hebdomadaire nous ont permis d'arriver à ce niveau de performance » explique Bernard Gabry.

C’est pour cette raison que du côté de l’équipe dirigeante on ne s’enflamme pas. La saison est encore longue et on préfère confirmer que l’objectif reste le maintien. « On est pas encore à la moitié du championnat donc pour l’instant continuons à prendre des points pour avancer et assurer le maintien. Après on verra dans quelques mois s'il y a d’autres enjeux à jouer ».

Une fin d'année sereine et des jeunes en forme

Ce qui est sûr, c’est que les fêtes de fin d’années devraient bien se passer du côté de la capitale du Haut-Doubs. Le président du CAP est également très satisfait du parcours de ses équipes de jeunes, qu'il tient à saluer. Les U15 intègrent le championnat élite en 2023 et les U18 sont toujours en lice en coupe Gambardella (coupe de France des jeunes). Ce samedi 10 décembre ils se sont qualifiés en 32ème de finale en remportant leur duel face au FC Pontcharra St Loup 4 buts à 1. Au tour précédent les U18 pontissaliens avaient éliminés les jeunes du centre de formation de Dijon. En conclusion « le foot à Pontarlier va bien cette année » se réjouit Bertrand Gabry.

 

Benjamin Cornuez