Choix du secteur :
Se connecter :
 

A Pontarlier. Le coup d’envoi d’Octobre Rose, le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein, sera donné ce samedi 30 septembre. Le rendez-vous est donné, à 11h,  sur la place d’Arçon. Plusieurs animations sont prévues : lâcher de ballons biodégradables, flash mob des étudiants et élèves de l'Institut de formation paramédicale de Pontarlier,  démonstration d'escrime santé pour la rééducation après opération du sein et actions de l'association des commerçants du centre-ville.

10.000 euros, c’est le montant qui a été voté hier soir par la Ville de Besançon pour venir en aide aux peuples sinistrés au Maroc et en Libye. Hier soir, lors du conseil municipal, les élus ont également observé une minute de silence. Rappelons que le Maroc a été touché par un terrible tremblement de terre dans la nuit du 8 au 9 septembre, faisant près de 3.000 morts et près de 5.500 blessés. En Libye, les inondations ont fait au moins 3.845 morts. On dénombre également plus de 10.000 disparus.

Ce samedi 16 septembre, le club Kiwanis de Besançon, avec le soutien du collectif d’Associations pour le Don d’Organes, organise la 28è édition des Boucles du Don. A travers cette manifestation sportive, le collectif veut informer et sensibiliser au don d’organes. Actuellement, en France, 10.800 personnes sont en attente d’une transplantation, faute de greffes. Le rendez-vous est fixé ce samedi 16 septembre, de 10h à 19h, sur la place Pasteur. Deux parcours d’environ 2 et 6 kilomètres seront proposés. Cette année, vos dons serviront à fournir ceintures et brassards aux enfants diabétiques hospitalisés afin qu’ils puissent ranger leur matériel de soin.

La Crazy Pink Run de Pontarlier se prépare. Elle se tiendra le mercredi 4 octobre. Rappelons qu’elle s’inscrit dans l’édition 2023 d’Octobre Rose. L’objectif étant de sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. Les inscriptions sont lancées. Pour cette nouvelle édition, un nouveau parcours de 2,3 kilomètres sera proposé dans le centre-ville de la capitale du Haut-Doubs.

Des stands de sensibilisation des animations, un concert, … rythmeront la manifestation égalament. Une collecte de cheveux sera également organisée. Il sera possible de faire un don de 10 centimètres, qui sera assuré par des coiffeurs.

Pour s’inscrire : https://billetterie.ville-pontarlier.fr/index.php

Le savez-vous ? Jusqu’à vendredi ou samedi, en fonction des opérateurs, les clients des  enseignes Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR voient leurs appels et envoient de SMS gratuits en direction du Maroc. Une décision qui permet à tout un chacun de pouvoir garder intensément le contact avec ses proches qui ont durement été touchés par un tremblement de terre.

Avec plus de 2800 morts, le bilan s’est alourdi au Maroc. Dans ces conditions, les responsables de la mosquée de Valdahon organisent une collecte pour venir en aide aux sinistrés marocains. Un camion est présent au 14 rue de l’Orée du Bois à Doubs, où il est possible d’y déposer des affaires jusqu’à vendredi midi. Il est recherché des vêtements pour adultes, enfants et bébés, des produits d’hygiène, des médicaments, du matériel médical ou encore des tentes et des couvertures.

C’est une énorme catastrophe humanitaire. Chaque jour, le nombre de morts et de blessés ne cesse d’augmenter au Maroc. Le pays a été touché par un tremblement de terre au Sud-Ouest de Marrakech. Plusieurs villages ont été détruits. A la mi-journée, un bilan provisoire annonçait plus de 2.500 victimes. A Besançon, avec la mairie, un collectif de Bisontins s’est mobilisé pour récolter des fonds. D’ici quelques jours, avec un élu de la ville, ces habitants  s’envoleront pour le Maroc.

Un compte bancaire spécifique a été créé. Il est exclusivement dédié à cette opération humanitaire. Le temps presse. Les besoins sont énormes. Les  soins, l’habitat, l’eau et l’électricité sont les priorités du moment. « Je ne souhaite à personne de vivre cette situation-là. C’est très difficile. On imagine la détresse de ceux qui vivent là-bas. Je ne sais pas comment ils font » déclare Jaouad Amarouch, le président de la mosquée d’Avanne. L’homme est surpris par la solidarité qui s’organise à Besançon. Il remercie la mobilisation rapide de la Ville de Besançon, via sa maire, Anne Vignot, et son 1er adjoint, Abdel Ghezali.

Les personnes qui souhaitent participer à cet élan de générosité ont la possibilité de faire un don, en cliquant sur le lien suivant :  https://www.besancon.fr/actualite/seisme-au-maroc-collectif-bisontin-de-soutien-au-peuple-marocain/ 

L'interview de la rédaction : Jaouad Amarouch, le président de la mosquée d’Avanne.

A Besançon, le collectif bisontin de soutien au peuple marocain a vu le jour.  Il fait appel à la générosité de toutes et tous. Un compte bancaire a été créé. L’urgence est d’assurer l’hébergement, les soins et l’ingénierie pour l’eau et l’électricité, … . Le compte dédié à l’opération sera disponible sur le site de la ville de Besançon et sur la page Facebook du collectif dès ce lundi 11 septembre.

Dans un souci de solidarité, la France Insoumise organise, ce samedi, à Besançon,  à partir de 10h, une collecte de produits alimentaires et d’hygiène au profit du Secours Populaire et des Restos du Cœurs. Le rendez-vous est fixé devant le Casino de la rue de Belfort. Dans un contexte social difficile, une collecte de fournitures scolaires avait été organisé au profit du syndicat AEB lycéen la semaine dernière. En agissant ainsi, LFI répond aussi à la demande du Président des Restos du Cœur qui avait lancé un appel aux formations politiques pour un plan d’urgence alimentaire.

La banque alimentaire du Jura regrette l’initiative personnelle du président national des « Restos du Cœur ». Elle le fait savoir dans un communiqué de presse ce mercredi. L’écrit reconnaît que « toutes les associations de l’aide alimentaire sont confrontées aux mêmes difficultés ». Elle appelle a davantage de solidarité entre les différentes composantes. Par ailleurs, elle tient à souligner les partenariats et les soutiens qui existent sur le territoire jurassien. Elle appelle d’ores et déjà à la mobilisation pour les 24 et 25 novembre prochains, dates de la prochaine grande collecte nationale.