Choix du secteur :
Se connecter :
 

Selon un dernier bilan, 11.200 personnes ont perdu la vie lors des séismes qui se produisent depuis dimanche soir en Turquie et en Syrie. Dans le Val de Morteau,  Elodie Agca, mère de deux enfants et préparatrice en pharmacie de profession, originaire de Montlebon, se mobilise depuis lundi matin pour venir en aide aux sinistrés. La situation est gravissime. Comme de nombreuses personnes, elle est sans nouvelles de ses proches et connaissances. Les moyens de communication ont été détruits. « Nous avons très peu de liens. Quelques informations nous laissent penser qu’ils sont sous les décombres de leurs habitations » explique la jeune femme. Et de conclure : « Plus cela avance dans le temps, moins j’ai d’espoir ».

A la vue des images qui circulent sur les réseaux sociaux et à la télévision, Elodie n’a pas pu rester inactive. Elle a mobilisé autour d’elle pour obtenir des produits de 1ère nécessité, des médicaments et des vêtements. L’urgence est bien réelle. « Lundi matin, après le petit déjeuner, quand j’ai ouvert les informations, quand j’ai vu le désastre, je me suis mobilisée et j’ai commencé à prendre des contacts » explique-t-elle. Des médecins, des pharmaciens, des amis, le CCAS du Val de Morteau ou encore l’association « Amitié Jeunesse » ont répondu favorablement à l’appel.

Un premier convoi partira de Morteau vendredi pour compléter un autre camion, dans le Haut-Rhin, à Saint-Louis, qui a prévu de se rendre en Turquie. La bénévole recherche désormais des personnes capables d’assurer la logistique pour acheminer les dons vers la Turquie. Pour aider Elodie Agca, n’hésitez pas à la contacter au 07.86.62.25.20

L'interview de la rédaction / Elodie Agcar

 

Aux Fins, dans le Haut-Doubs Laurent Guglielmeti associe sa passion dans le domaine de l’impression 3D au handicap. C’est ainsi qu’il vient, via l’association e-Nable, de créer deux prothèses pour deux fillettes, âgées de 5 et 7 ans. Pour Alexandra, dont la famille vit à Delémont, en Suisse voisine, le Haut-Doubiste a donné naissance à une main articulée. Pour la deuxième enfant, originaire de Villers-le-Lac, c’est un bras qui a été créé.

Tout a commencé durant le premier confinement, en mars 2019, lorsqu’il a fallu produire des visières et des protections pour les soignants. Sollicité par Bruno Todeschini, l’ancien maire des Fins, Laurent a mis ses compétences en action. Puis, à la suite de la diffusion d’un reportage à la télévision, il ira plus loin en s’associant au collectif e-Nable, désireux d’améliorer le quotidien de ses contacts.

Personnaliser la prothèse

Ensuite, ce sont des relations humaines qui se construisent et donnent naissance à un superbe projet humaniste, qui redonne de l’espoir, de la force, de l’engagement, mais aussi de la confiance. Le Finois se met totalement à la disposition de ses patients. A leur écoute, il est en capacité de donner naissance à la prothèse qui fera un peu oublier le handicap. Tout est possible, du choix des couleurs au design, en passant par l’impression et les motifs. Une totale personnalisation de l’objet. Les pièces sortent les unes après les autres de ses machines. Il faut ensuite les assembler pour rendre le tout fonctionnel.

Donner une apparence plus humaine

Le résultat est étonnant. La petite suissesse, paralysée du côté gauche, peut aujourd’hui utiliser cette nouvelle main. La pratique du vélo est même devenue une réalité pour elle. L’autre enfant est en capacité de prendre en main un objet de de déplacer. Désireux de toujours et encore améliorer le confort de ses bénéficiaires, Laurent s’intéresse actuellement à une autre technique de production. Son objectif ? travailler à la conception de prothèses à l’apparence plus humaine. Cela passera notamment par l’utilisation d’autres matériaux.

L'interview de la rédaction / Laurent Guglielmeti

13.000 euros. C’est la somme qui a été récoltée par la Ville de Pontarlier lors de l’édition 2022 de la Crazy Pink Run, organisée lors de l’opération Octobre Rose, qui sensibilise au dépistage du cancer du sein. Huit associations ont pu en profiter. Parmi lesquelles : la Ligue contre le Cancer, OncoDoubs, le CHI de Haute-Comté ou encore un bracelet contre le cancer.

C’est reparti pour une nouvelle tournée. A compter du 28 janvier, la Troupe « Les Etincelles » se produira dans différentes villes de Franche-Comté pour récolter des fonds pour les associations qui se mobilisent aux côtés des personnes et des enfants malades. En 20 ans, elle a récolté plus de 550.000 euros. Le premier rendez-vous est fixé le samedi 28 janvier,  à 20h30,  à la Salle des fêtes de Villers-le-Lac. Le public pourra applaudir « Des Clips et des Claps ». Un show musical et dansant pour lequel une trentaine d’artistes amateurs s’investissent.

Clips Claps3  etincelles

Cette année encore, « Les Etincelles » ne ménageront pas leurs efforts. Ils savent que les petits patients et les associations partenaires comptent sur eux. Comme l’explique Carole Duval, la responsable de la troupe, « les besoins sont énormes et divers ». Les dons des Francs-Comtois permettent à réaliser les rêves d’enfants malades, financer la venue de clowns à l’hôpital ou l’achat de jouets ou mobilier pour les lieux de vie ou les chambres des petits francs-comtois hospitalisés. Pour cette représentation dans le Haut-Doubs, l’association a choisi de soutenir : Le Liseron”, “OncoDoubs”, “Pour Louis 1000 Foie Merci” et “Je m’appelle Leony tout court” !

Les personnes désireuses d’assister au concert des Etincelles à Villers-le-Lac sont invités à réserver leur place en composant le 07.81.63.98.45 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Entrée libre.

L'interview de la rédaction / Carole Duval

 

Suite au terrible incendie, survenu dans la nuit du 6 au 7 janvier, à Epeugney, une cagnotte en ligne a été mise en place pour venir en aide aux personnes sinistrées. Deux maisons ont entièrement brûlé. Deux couples de personnes âgées de 80 à 90 ans ont tout perdu. Pour leur venir en aide, vous pouvez faire un don en cliquant sur le lien suivant : 2 maisons ravagées par le feu à Epeugney - OnParticipe

Les bénévoles de la Croix Rouge de Pontarlier sont ravis. Ils vont pouvoir gâter les enfants qui bénéficient de l’aide alimentaire. La collecte de jouets a été généreuse cette année et la salle du rez-de-chaussée de l’association  s’est transformée en atelier du Père Noël. Il est encore possible de faire un don jusqu’au 24 décembre. Les enfants peuvent venir chercher un jouet en présentant un coupon qu’il faut retirer auprès du P’tit Panier, de la Croix-Rouge ou d’un travailleur social.

Ce vendredi 9 décembre, à 20h30, l’association « Bouge Ton Ecole » organise un concert de Noël, interprété par les Marchands de Bonheur. Les bénéfices récoltés lors de cet évènement seront reversés à l’association « Louis 1000 Foies merci ! ».

Cette association, basée à Fournets-Luisans, apporte son soutien à Louis, un courageux petit footballeur de 8 ans qui se bat contre une maladie génétique du foie appelée PFIC de type 1. Seulement 20 cas sont recensés en Europe. Il s’agit d’une maladie grave et très rare, qui affecte la sécrétion biliaire dans le foie. Les acides biliaires en excès sont toxiques pour le foie, mais aussi pour la peau, et c’est la raison pour la raison cette maladie est responsable de démangeaisons intenses que l’on appelle « prurit ». Louis présente des démangeaisons extrêmement invalidantes depuis l’âge de 6 mois. Elles sont incontrôlables et le gênent dans ses activités quotidiennes et dans son sommeil. Des lésions de grattage apparaissent sur tout son corps.

120.000 euros

120.000 euros, c’est la somme que l’association et ses 26 membres ont récolté depuis la création du collectif, il y a cinq ans. L’intégralité des dons est reversée à la recherche et à l’association du Professeur Jacquemin, qui suit et fait des recherches sur les maladies du foie chez l’enfant, et la maison des parents au Kremlin Bicêtre.

Pour contacter l’association, il est possible de joindre Martial Lebault, le président, au 07.86.37.12.73 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'interview de la rédaction : Martial Lebault

Le compteur du Téléthon 2022 s’est refermée sur la somme de plus de 78 millions d’euros. En 2021, il avait atteint près de 74 millions d’euros. Cette année encore, nombreux sont les bénévoles qui se sont mobilisés aux côtés de l’Association Française contre les Myopathies pour faire avancer la recherche contre les maladies génétiques. La Franche-Comté a participé à cet élan de générosité. Des rendez-vous se sont tenus à Pontarlier, Labergement Sainte Marie, Gilley, Les Fins et Besançon.

La banque alimentaire de Franche-Comté indique que la collecte qui s’est déroulée le week-end dernier dans le Doubs et le Territoire-de-Belfort a permis d’emmagasiner 180 tonnes de produits alimentaires et produits d’hygiène. Cette collecte représente l’équivalent de 360 000 repas. Le résultat est légèrement inférieur en poids, de 5% , par rapport à celui de 2021.

La ville de Morteau renouvelle cette année l'action « Les Boites du Cœur » portée par les acteurs de l'action sociale de la commune. Pouvant contenir habits chauds, douceurs, produits d'hygiène, mots doux ou encore loisirs, ces boites sont redistribuées pour Noël aux personnes démunies et isolées.

C'est un véritable élan de solidarité qui avait touché l'an passé le Val de Morteau. L'an dernier l'action des boites du cœur avait permis de récolter plus de 280 boîtes. Elles avaient été redistribuées aux personnes démunies et isolées, percevant de modestes revenus mais aussi aux personnes hébergées dans des structures d'accueil, aux étudiant(e)s en situation de grande précarité et bien d'autres encore. Selon les élus de la ville, « ces boites ont été un véritable baume au cœur pour ces personnes. Elles ont été particulièrement touchées par les petits mots glissés dans ces boites à chaussures si joliment décorées ».

Aussi cette année, le Centre Médico-Social de Morteau contribue à cette action en partenariat avec le CCAS (caisse centrale d'activités sociales), accompagné de l'association des invités au festin et de la maison des jeunes et de la culture (MJC). Les personnes qui souhaitent faire plaisir peuvent à nouveau offrir dans une boite à chaussures une douceur (non entamée, non périmée et sans alcool), un petit mot, un habit chaud, un loisir, un produit de beauté, le tout en bon état. Il est essentiel d'indiquer sur la boite si elle est à destination d'une femme, d'un homme ou mixte. Les boites enfants ne seront pas acceptées, l'action se faisant à destination des personnes seules.

Les boites sont à déposer au Centre Médico-social 5 rue Pierre et Alfred Frainier à Morteau du Lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 et le vendredi de 9h00 à 12h00 jusqu’au vendredi 16 décembre. Les associations viendront chercher les boites la semaine du 19 décembre et les redistribueront pour les fêtes aux personnes isolées.

Pour tout précision sur cette action, vous pouvez contacter le centre médico-social (CMS) de Morteau au 03 81 67 97 77 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..