Choix du secteur :
Se connecter :
 

Les sapeurs-pompiers bisontins sont intervenus cette nuit, vers 1h, rue de Champagne, à Besançon, pour un feu de local à poubelles dans un immeuble de onze étages. Une lance a été établie pour éteindre les flammes. Un important dégagement de fumée s’est produit dans les communs. Aucune victime n’est à déplorer.  

Un jeune homme de 19 ans a perdu la vie dans un accident de la route dans la nuit de samedi à dimanche à Fournet Blancheroche (25). La jeune victime a été éjectée de son véhicule. Elle a été retrouvée en arrêt cardio respiratoire par un témoin. La tentative de réanimation a échoué.

Un motard a perdu la vie dans un accident de la route ce vendredi, vers 17h30, à la Chaux-du-Dombief.  Le deux roues était seul en cause. Le pilote n’a pas survécu à ses blessures. Trois véhicules et six sapeurs-pompiers se sont rendus sur place.

Une victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers du Jura ce vendredi après-midi à Gigny (39). Elle a chuté d’une barre rocheuse. Elle a dû être hélitreuillée, avant d’être transportée, non médicalisée,  par Dragon 25 sur un centre hospitalier.

Un homme de 22 ans a été placé en garde à vue à Besançon. Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 3h15, les policiers ont été alertés par des voisins, surpris de l’entendre hurler dans la rue, Place Leclerc. Sur place, la patrouille a découvert un homme, alcoolisé, qui venait de dégrader quatre véhicules, en cassant les rétroviseurs. Le jeune homme présentait un taux de 1,76 gramme d’alcool par litre de sang. Il était en possession d’une barrette de résine de cannabis d’un poids de 2 grammes.

Un bâtiment agricole à usage de stockage de fourrage a entièrement été détruit par les flammes ce jeudi à Saône. La partie stabulation a pu être préservée par les soldats du feu. Trois lances ont été mises en œuvre. Plusieurs veaux ont péri. L’exploitant, gravement brûlé aux bras, lors de l’évacuation des animaux a été transporté sur le CHU Minjoz.

Un bâtiment agricole a pris feu cet après-midi à Saône. La structure s’est entièrement embrasée. Selon nos informations, une dizaine de bêtes ont péri dans ce sinistre.

Un jeune homme de 24 ans a été placé en garde à vue ce mercredi. Vers 15h15, rue de Dole, une patrouille de police a constaté qu’il conduisait à vive allure. Lors de son contrôle, les policiers ont remarqué qu’il était dépourvu de permis de conduire et qu’il se trouvait sans titre de séjour valable.

Mardi soir, vers 22h30, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or. Le communiqué préfectoral explique que « ce tir a été réalisé dans le cadre d’un tir de défense simple, prévu par l’arrêté ministériel du 23 octobre 2020 et autorisé par arrêté préfectoral en date du 19 septembre 2022 ». Et de compléter « qu’il a été mis en œuvre alors que 3 loups étaient observés en situation d’attaque sur le troupeau du GAEC concerné ».

L'interview de la rédaction / Jean-François Colombet, préfet du Doubs

 

Deux jeunes hommes, âgés de 18 et 25 ans, s’expliqueront le 19 janvier prochain devant la justice. Mardi matin, vers 6h30, ils auraient frappé un homme de 31 ans dans la gare Viotte à Besançon. A l’arrivée des policiers, alertés par un témoin, le duo s’était réfugié dans un train à l’arrêt sur le quai de la gare. Ils ont été interpellés, conduits au commissariat et placés en garde à vue. Le trentenaire, qui n’a pas souhaité déposer plainte, présentait une plaie saignante sur l’arrête nasale et une autre sur l’arcade sourcilière gauche.