Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un jeune homme de 18 ans a donné du fil à retordre aux policiers ce lundi après-midi à Pontarlier. Le jeune homme a tenté de fuir les forces de l’ordre  en prenant tous les risques  et en adoptant une conduite dangereuse avec sa trottinette électrique. Il a fini par se rendre à hauteur du parc du Grand Cours, alors qu’il pensait s’y cacher. Il a expliqué aux policiers avoir pris peur car il était en possession d’un joint. Dans l’attente de la réponse pénale, il a été laissé libre.

Une mauvaise chute a conduit un cycliste de 39 ans à l‘hôpital ce samedi, à la mi-journée. L’accident s’est produit sur le territoire de la commune de Septmoncel/Les Molunes. La victime faisait partie d’un groupe de sept cyclistes. Son pronostic vital est engagé. Il a été transporté sur le centre hospitalier de Genève.  

Deux individus ont été interpellés le 8 avril dernier, à 19h, à Besançon, à l’angle des rues Fontaine Argent et du Repos. Une patrouille de police a remarqué que les deux protagonistes étaient impliqués dans un trafic de stupéfiants. Lors du contrôle, un des deux hommes a reconnu spontanément venir acheter un demi gramme de cocaïne au second.

Le vendeur a également admis les faits. Il a expliqué qu’il était venu de Dijon pour rendre service  à un ami, mais il a refusé de donner son nom. Le dossier a été classé sans suite pour l’acheteur. Quant au revendeur, il s’expliquera le 12 septembre devant le tribunal correctionnel de Besançon.

Dans un communiqué de presse, le député du Doubs Laurent Croizier condamne « l’action militante menée par un collectif d’extrême droite lors du défilé du carnaval de Besançon, ce dimanche 7 avril ». « Cet acte raciste sous couvert de pseudo-féminisme, à l’occasion de cet événement populaire et familial, n’est que la mise en scène grotesque d’une idéologie haineuse » déclare le parlementaire.

Un homme de 32 ans a été placé en garde à vue dimanche soir à Besançon. Elle est toujours d’actualité ce lundi matin. Le 7 avril, vers 21h, rue de l’Orme Chamars, les policiers ont remarqué que cet automobiliste venait de commettre un refus d’obtempérer. Lors du contrôle, il est apparu qu’il n’était pas titulaire du permis de conduire. Il n’a également pas pu présenter un document justifiant son identité. Par ailleurs, le véhicule n’était pas assuré, le contrôle technique était périmé et le véhicule immobilisé depuis octobre 2021.

Un feu de forêt s’est produit ce samedi, en milieu d’après-midi, sur la commune de Chassal-Molinges (39). Au total, ce sont au moins 16 hectares qui sont partis en fumée. 90 soldats du feu, dont des renforts venus de l’Ain, et une vingtaine de gendarmes se sont rendus sur place. Le maire de la commune a porté plainte. La préfecture du Jura rappelle « qu’un feu sur deux est la conséquence d’une imprudence » et « qu’un arrêté préfectoral réglemente l’usage du feu ».

Hier après-midi, vers 17h45, les sapeurs-pompiers du Doubs ont porté secours à un homme, coincé sur la partie noire de la via-ferrata à Nans-Sous-Sainte-Anne.  La victime, non blessée, présentait une faiblesse généralisée. Elle ne pouvait pas poursuivre le parcours. Devant la difficulté d’effectuer un treillage, en raison de la végétation abondante, la victime a été redescendue au moyen de cordes. Après avoir été examinée, elle a été laissée sur place.

Un homme de 39 ans devra s’expliquer en juin prochain devant le délégué du procureur. Le 2 avril dernier, vers 7h45, il a brisé la vitre d’une fenêtre d’une agence de voyage, rue de Belfort, à Besançon. L’homme était alcoolisé. Il présentait un taux de 1,6 gramme d’alcool par litre de sang. Il n’aurait rien volé. Il a expliqué aux policiers qu’il a agi ainsi pour se protéger des intempéries. Entendu après son dégrisement, il déclara également avoir bu de la bière en grande quantité et ne plus se souvenir des faits qui lui étaient reprochés.

Une femme de 26 ans devra effectuer un stage de sensibilisation aux violences intrafamiliales. Dimanche, vers la gare de Pontarlier, les policiers ont constaté qu’une rixe avait éclaté entre elle et son compagnon, un homme de 38 ans. Cette dernière présentait un léger saignement au niveau de la main gauche. L’homme a tout d’abord été placé en garde à vue, mais les investigations ont établi que la femme se serait montrée particulièrement violente. Obligeant les policiers à revoir leur jugement.

Ce mardi après-midi, vers 14h30, à Mouthier Haute-Pierre, les sapeurs-pompiers du Doubs ont porté secours à une ressortissante allemande de 31 ans, qui s’est blessée lors d’une randonnée pédestre. Après des reconnaissances pédestres, appuyées de Dragon 25, la victime a été localisée et prise en charge. Elle a été hélitreuillée et transportée sur le centre hospitalier Minjoz à Besançon.