Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un accident, entre un motard et un poids lourd, a fait un blessé grave cet après-midi, vers 15h15, à Frambouhans. Le pilote, un homme de 60 ans, grièvement blessé,  a été transporté, médicalisé, par Dragon 25 sur l’hôpital Minjoz. Le passager du poids-lourd, un adolescent de 14 ans, était choqué. Le chauffeur est indemne.

Un accident mortel s’est produit hier soir, vers 19h30, à Soye (25). Une seule voiture est en cause. A l’arrivée des secours, le conducteur, un homme de 53 ans, était en arrêt cardio-respiratoire. La tentative de réanimation a échoué. Le quinquagénaire n’a pas survécu à ses blessures.

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé mardi soir, à 19h, rue Ravel à Besançon. Il se trouvait sur un point de deal et s’adonnait à de la vente de produits stupéfiants. Il a été trouvé en possession de 62 grammes de résine de cannabis, 4 grammes de cocaïne et la somme de 230 euros. A l’issue de sa présentation devant la justice, il a été condamné à une peine de six mois d’emprisonnement assortie du sursis probatoire.

Vers midi les sapeurs-pompiers du Doubs ont été sollicités pour un incendie dans une maison d’habitation sur la commune de La Chaux. Trois lances ont été nécessaires pour éteindre le brasier qui rongeait la toiture. Les causes du sinistre ne sont pas déterminées. Les occupants vont être relogés dans la famille.

Aujourd’hui s’est tenu le 3ème jour d’audience de l’affaire des fusillades qui ont secoué Planoise. 5 à 15 ans de prison ferme ont été requis contre les 7 prévenus par le procureur de la République Etienne Manteaux. Ils sont poursuivis pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs en vue de commettre des violences avec armes à feu en réunion. Les plaidoiries de la défense ont lieu ce mercredi toute la journée, avant un délibéré prévu jeudi.

Un incendie s’est produit ce matin à Plaimbois-Vennes (25). Il a touché un hangar de 500 m2 à usage de stockage de fourrage, d’engrais et de matériel agricole. Deux lances et 38 soldats du feu ont été nécessaires pour circonscrire les flammes et protéger la seconde partie de 1200 m2, réservée au stockage de fourrage . Aucune pollution et aucun blessé ne sont à déplorer.

Cette semaine se tient au palais de justice de Besançon, le premier procès sur les fusillades qui ont secoué le quartier de Planoise entre 2019 et 2020. Sept prévenus comparaissent, dont un homme qui est soupçonné d’avoir piloté un trafic de stupéfiants depuis sa prison et ordonné des règlements de compte.

Ce procès plonge au cœur du trafic de stupéfiants de Besançon. De la gestion, de la vente, et du chiffre d’affaires, en passant par le recrutement des vendeurs, mais aussi la concurrence pour occuper les points de deal. Et bien évidemment de toutes les violences qui en résultent. Depuis ce lundi, ce sont sept individus qui sont jugés au palais de justice de Besançon pour une dizaine de fusillades ayant eu lieu entre novembre 2019 et mars 2020. Des coups de feu et une affaire de séquestration qui ont fait cinq victimes, et qui découlent directement de cette guerre entre deux bandes rivales. Tous les prévenus sont soupçonnés d’avoir pris part au trafic du clan « de la Tour » et à ces fusillades. Une escalade de violence qui a conduit à l’assassinat d’un innocent : Houcine Hakkar, abattu par erreur, le 8 mars 2020. Le délibéré est attendu pour la fin de semaine.

Deux adolescents ont été placés en garde à vue à Besançon. Hier soir, vers 19h, le concierge de l’immeuble a reconnu un des individus, qui apparaissaient sur les images de la vidéosurveillance de la copropriété, en train de fracturer la porte d’un garage, rue Klein. Les faits avaient été enregistrés vendredi dernier.

Le jeune homme, qui faisait le guet, a été retenu par l’adulte. Pendant ce temps, le propriétaire, prévenu, a pu apprécier qu’un second adolescent officiait au même endroit. Le malfrat  a pris la fuite, mais, caché dans une poubelle, il a pu être appréhendé. Les deux jeunes ont été conduits au commissariat de police et placés en garde à vue. Une plainte a été déposée par le propriétaire des lieux.

Un homme a sauté du belvédère "sur la Combe Rideau" à Saint-Julien-les-Russey. Le corps de la victime a été remonté, ce dimanche, par les sapeurs-pompiers et laissé à la disposition de la gendarmerie nationale et de la famille.

A Montbéliard, un jeune homme de 20 ans a été retrouvé en arrêt cardio-respiratoire sur la voie publique, rue du Château ce dimanche, vers 12h. Il n’a pas survécu. Ce dimanche après-midi, son identité n’est pas encore connue. Il aurait fait une chute d’une trentaine de mètres depuis le Château des Ducs de Wurtemberg pour des raisons inexpliquées. Une enquête est en cours.