Choix du secteur :
Se connecter :
 

Un accident s’est produit ce samedi, vers 13h, à Paroy (25). Deux voitures  se sont percutées. On déplore trois victimes. Dans le premier véhicule se trouvait deux ressortissants néerlandais. Une femme de 79 ans est grièvement blessée. L’homme, âgé de 83 ans, est plus légèrement touché. Dans la seconde automobile se trouvait un jeune homme de 20 ans, blessé léger également. Les victimes ont été transportées sur le centre hospitalier de Besançon.

Une serveuse de 47 ans a été agressée par un individu ce vendredi matin, vers 6h, dans le magasin « carrefour express », situé à l’intérieur de la gare Viotte à Besançon. L’homme voulait échanger un café contre un ticket de jeux à gratter. N’ayant pas obtenu gain de cause, il menace la quadragénaire et déclare :  « je vais lui mettre un coup de couteau ».

Lors de son contrôle, un couteau de cuisine est retrouvé sur lui. Il est également apparu qu’il lui était interdit de paraître dans le département du Doubs pour une durée de cinq ans. Il a été placé en garde à vue. Aucune plainte n’a été déposée par la victime. En attendant, son procès, qui se tiendra le 30 mai prochain, l’homme a été placé en détention provisoire.

Ce vendredi matin, vers 6h45, un feu d’appartement s’est déclaré au 3è étage d’un immeuble à usage d’habitation, qui en compte cinq. Le sinistre a été maîtrisé au moyen d’une lance. Un important dégagement de fumée a nécessité une ventilation des communs. Aucune victime n’est à déplorer. Les occupants seront relogés dans leur famille. Les causes de cet incendie ne sont pas encore déterminées.

Cette nuit, vers 3h45, à Besançon, rue d’Anvers, les sapeurs-pompiers du Doubs ont pris en charge sur la voie publique  un jeune homme de 19 ans, grièvement blessé, après avoir reçu deux coups de couteau au niveau thoracique et abdominal. La police nationale s’est rendue sur les lieux.

Un grave accident s’est produit hier soir, vers 21h15, à Besançon, Chemin des dessus de Chailluz. Cinq personnes se trouvaient dans le véhicule. Après désincarcération, les secours ont pris en charge le conducteur, âgé de 26 ans, dont le pronostic vital est engagé, le passager avant, âgé également de 26 ans, plus légèrement touché, et les trois passagers à l’arrière de la voiture, deux hommes de 18 ans et une fille de 16 ans, grièvement blessés. Toutes les victimes ont été transportées sur l’hôpital de la ville.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus ce jeudi après-midi à la cascade du Verneau, à Nans-Sous-Sainte-Anne, pour porter secours à une femme de 55 ans, qui avait chuté de sa hauteur sur un sentier de randonnée pédestre. Légèrement blessée, elle a été hélitreuillée à bord de Dragon 25 par les équipes du Grimp afin d’être évacuée sur l’hôpital Minjoz à Besançon.

Un individu a été placé en détention provisoire ce mercredi après-midi, en attente d’une expertise psychiatrique et de son jugement. Il est soupçonné d’avoir agressé une mineure, presque majeure lundi après-midi sur Pontarlier. Ivre, il lui aurait serré le cou et l’aurait giflée. Il est également soupçonné d’avoir commis une agression sexuelle. La victime serait parvenue à s’échapper en lui assénant un cou dans le bas du ventre. Il l’aurait insultée.

Ce mercredi aux alentours de 16h, les sapeurs-pompiers du Doubs sont intervenus pour un choc frontal entre deux véhicules sur la commune de Sainte-Suzanne. Le bilan fait état de 3 victimes. Un homme de 55 ans était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours mais il a été pris en charge par un témoin. Après poursuite de la réanimation et médicalisation, la victime a été transportée sur les urgences de l’hôpital Nord-Franche-Comté en état grave. Les deux autres victimes, une femme de 47 ans et un adolescent de 15 ans, tous les deux blessés légèrement, ont été bilantées également transportés sur le centre hospitalier.

A Besançon, lundi à 13h30, des policiers ont remarqué la porte ouverte d’un appartement squatté au 1 rue de Dijon. En pénétrant à l'intérieur, ils ont constaté la présence de cinq jeunes. L’un d’entre eux se trouvait dans la salle de bain à proximité d’un sachet plastique rempli de produits stupéfiants conditionnés à la revente. Un de ses collègues portait sur lui un couteau pliable, 50 euros et un talkie-walkie. Après l’inventaire, il était découvert 155 grammes de résine de cannabis, 32 grammes de cocaïne et 31 grammes d’héroïne. Lors des auditions, un jeune homme de 15 ans connu des services de police, était désigné comme le détenteur des produits stupéfiants. Celui-ci a reconnu les faits et a reconnu vendre à cette adresse depuis un mois pour un chiffre d’affaires de 3000€ euros par jour. Les cinq individus ont été interpellés et placés en garde à vue. 

Le Sybert de Besançon tire la sonnette d’alarme. Vendredi dernier, un jeune valoriste de 20 ans a été sérieusement brûlé à l’avant-bras gauche alors qu’il travaillait sur la chaîne de tri des déchets ménagers recyclables de l’établissement. Une bouteille contenant près d’un litre d’acide sulfurique, déposée dans les bacs jaunes, l’a sérieusement brûlée.

Selon le Sybert, « cet incident s’inscrit dans un contexte d’augmentation des erreurs de tri ». Transporté au CHRU de Besançon, la jeune victime a été prise en charge par les urgences et suit un dispositif médical important afin de déterminer et atténuer les séquelles de cette brûlure chimique. Il est rappelé que les contenants d’acide sulfurique doivent être déposés en déchetterie, dans les déchets ménagers dangereux, où ils seront manipulés de manière sécurisée pour subir un traitement spécial.