Choix du secteur :
Se connecter :
 

 

En raison de la course cycliste Classic Grand Besançon Doubs, la société Keolis indique que des perturbations sont à prévoir ce vendredi 15 avril de 11h à 16h30 à Besançon et dans les communes périurbaines. Des lignes régulières, des services Diabolo collège et école primaires seront supprimés.

Lignes régulières

Ligne 56 Byans sur Doubs / Osselle-Routelle / Grandfontaine : suppression départ de 12H35 de Besançon Micropolis et départ de Byans sur Doubs de 13H04

Ligne 59 Saint-Vit / Pouilley-Français / Velesmes Essarts : suppression départ sur réservation de 12H35 de Besançon Micropolis et suppression départ sur réservation de 13H05 à Pouilley-Français

Ligne 62 Noironte / Audeux / Champagney / Champvans les Moulins / Pouilley les Vignes : suppression départs de 11H35/12H35 de Besançon TEMIS et départ de Noironte de 13H06 Ligne 63 Chaucenne / Pelousey / Pouilley les Vignes : suppression départs de 11H35/12H35 de Besançon TEMIS et départ de Chaucenne de 13H06

Ligne 65 Venise / Vieilley / Merey-Vieilley / Bonnay / Devecey / Châtillon-le-Duc / Ecole-Valentin : suppression départs de 11H35/12H35 de Besançon TEMIS et départ de Venise de 13H10

Ligne 66 Les Auxons / Miserey-Salines / Ecole-Valentin : suppression départs de 11H35/12H35 de Besançon TEMIS et départ de Les Auxons de 13H05

Ligne 68 Cussey sur l’Ognon / Geneuille / Les Auxons : suppression départs de 11H35/12H35 de TEMIS et départ de Cussey sur l’Ognon de 12H58

Ligne 81 Nancray / Gennes : suppression départ de 11H35 Besançon Chamars • Ligne 82 Montfaucon / Morre : suppression départ de 11H35 Besançon Chamars

Ligne 83 La Chevillotte / Mamirolle / Saône : suppression départ de 11H35 Besançon Chamars Ligne 85 Fontain / Beure : suppression départ de 11H25 Besançon Chamars

Ligne 86 Pugey / Larnod / Beure : suppression départ de 11H40 Besançon Chamars

 

Services Diabolo collège

Diabolo 415 collège de Saône / Montfaucon : départ collège de Saône de 16H10 : desserte des stations « Bas Village » et « Vierge » uniquement

Diabolo 417 collège de Saône / Morre : départ collège de Saône de 16H10 : desserte des stations de Morre réalisée avec du retard

 

Services Ecoles primaires

Les services sur le temps de midi sont supprimés pour :

RPI Pouilley-Français / Villers-Buzon / Mazerolles

RPI Osselle-Routelle / Roset-Fluans

RPI Chaucenne / Noironte / Audeux

RPI Bonnay / Mérey-Vieilley / Vieilley / Venise / Palise

RPI La Chevillotte / Mamirolle • RPI Le Gratteris / Mamirolle

RPI Fontain / La Vèze / Arguel / Pugey

Dans un communiqué de presse, la société Keolis indique que la ligne Ginko Citadelle reprend du service à compter de ce samedi 26 mars. Elle vous dépose aux portes de la Citadelle en 10 minutes environ depuis Chamars avec un itinéraire au cœur de ville. Elle circule tous les jours (1er mai compris). Périodes et horaires détaillés sur ginko.voyage https://www.ginko.voyage/se-deplacer/bus-tram-car/ligne-ginko-citadelle

La circulation a été perturbée ce matin à Besançon. En raison d’un mouvement de grève national, portant sur la hausse des coûts de l’énergie, 150 taxis, partis de la gare des Auxons, à Besançon, de Chateaufarine et de Montbéliard se sont rassemblés devant la préfecture du Doubs. Une délégation de trois personnes de la fédération des taxis du Doubs  a été reçue par un membre de la préfecture. « La discussion n’a pas été concluante » selon nos interlocuteurs. A leur sortie, il était convenu qu’ils ne quittaient pas les lieux tant que leur délégation nationale n’avait pas été reçue au ministère des transports à Paris.

taxi essence

Les taxis se disent être les grands oubliés du gouvernement. Ils ne comprennent pas pourquoi leur profession n’a pas été rattachée au plan de résilience de Jean Castex. Ils assurent que depuis un mois, en raison de la perpétuelle augmentation du prix de l’essence, « ils roulent à perte ». Les charges supplémentaires sont indéniables. Le prix moyen d’un plein est passé de 70 à 110 euros, à raison de trois pleins par semaine. Pour l’heure, la seule réponse qu’ils ont obtenue est l’autorisation de répercuter cette hausse sur leurs tarifs. Ce que les manifestants refusent de faire, « tant le pouvoir d’achat de leurs clients est déjà impacté par la crise actuelle ».

TAXI ESSENCE 3

Le reporatge de la rédaction

La Députée du Doubs Annie Genevard indique dans un communiqué de presse qu’une enveloppe de 140.000 euros a été alloué, via les projets des contrats de plan Etat-Région (CPER), pour l’étude d’itinéraire de la RN57 entre Etalans et la frontière suisse. Cette étude permettra d'identifier les aménagements à prévoir. La parlementaire rappelle son engagement pour la prise en compte notamment du créneau de dépassement "La Main - La Vrine" et de la "descente des Tavins" à Jougne.

En raison d’un mouvement de grève national, portant sur la hausse des coûts de l’énergie, des perturbations sont à prévoir ce lundi 21 mars. Un premier rassemblement organisé par la Fédération des Taxis du Doubs d’environ 150 véhicules dont le départ est prévu à partir de 7h00 de la gare TGV Les Auxons. L’itinéraire emprunté est le suivant : RN57 vers un parking de la zone commerciale de Chateaufarine, puis via RN57, rue Denis Papin, avec un passage devant la CPAM, rue de Dole, direction Micropolis, puis RN57 direction Beure, route de Lyon direction Besançon, tunnel sous la citadelle de Besançon, avenue de l’Helvétie, Foch, Edgar Faure, place Leclerc, avenue Siffert, rue Oudet, pont Canot, avenue de la Gare d’eau pour stationner rue Charles Nodier.

De plus, une quarantaine de taxis doivent se rassembler à 5h00 du matin, sur le parking « Intersport » de la zone commerciale du « Pied des gouttes » à Montbéliard. Le cortège se dirigera par l’autoroute A36 jusqu’à la gare des Auxons où il rejoindra le précédent cortège.

Un second mouvement, organisé par le Syndicat OTRE Bourgogne-Franche-Comté, qui n’avait pas encore été confirmé hier soir , d’environ 30 poids-lourds est prévi, à partir de 9 heures au départ de l’aire d’Ecot, pour transiter de part et d'autre de l'autoroute.

De fortes perturbations du trafic routier sont à prévoir.


La société Keolis indique qu’en raison de travaux de maintenance sur les voies du Tram, des perturbations sont à prévoir sur le réseau Ginko ce lundi 21 mars. A partir de 19h, les lignes T1 et T2 seront perturbées. A partir de 21h, les lignes T1 et T2 ne circuleront plus. Le plan B sera alors mis en place. Toutes les informations utiles sont à retrouver sur www.ginko.voyage.

La mobilisation se poursuit chez Keolis à Besançon. Néanmoins, la société annonce 100% des services assurés sur les lignes Ginko  T1 à 12. Rappelons que cette action s’inscrit dans le cadre des négociations salariales. Elle est à l’initiative des syndicats CFE, CGC, CFTC et Force Ouvrière. Pour de plus amples informations : www.ginko.voyage.

Un nouveau parking de covoiturage sera mis en service le 14 février prochain sur la commune de Miserey-Salines. Les travaux, débutés en octobre dernier, ont permis la réalisation de 49 places de stationnement disponibles gratuitement. 248 000 € HT ont été consacrés à cet aménagement géré par Grand Besançon Métropole et financé à 93% par APRR.

« Par ces aménagements, Grand Besançon Métropole facilite la pratique du covoiturage afin de limiter la saturation des axes routiers et de réduire l’impact financier et écologique de l’usage individuel de la voiture » précise le communiqué de presse

La grève se poursuit chez Kéolis à Besançon. Le mécontentement en cours porte sur les salaires. Ainsi, des perturbations sont à prévoir ce samedi et ce dimanche sur les lignes bus et tram. Ce samedi, 100% des services seront assurés jusqu’à 21h. Aucune circulation ne sera assurée après. Dimanche, en journée et soirée les lignes T1 à L6 circuleront normalement aux horaires habituels.  Pour de plus amples informations : www.ginko.voyage

La mobilisation pour les salaires se poursuit chez Ginko. Des perturbations sont à prévoir ce samedi et ce dimanche. Concernant ce dimanche, les trams ne circuleront pas. Un plan B sera mis en place, jusqu’à 21h. En revanche, les lignes L3 à L6 circuleront normalement. A partir de 21 heures, les lignes ne circuleront plus.