Choix du secteur :
Se connecter :
 

A compter du 19 septembre, et pour une durée prévisionnelle d’un mois, des travaux seront menés sur la départementale 67 sur le territoire de la commune de Scey-Maisières. Cette opération va consister à procéder au traitement d’un glissement de terrain aval. La zone à conforter se situe précisément entre les anciennes tuileries des Combes de Punay et l’intersection entre les départementales 67 et 280 sur la commune de Scey-Maisières. La circulation s’effectuera par alternat. Le coût du chantier, financé par le Conseil Départemental du Doubs, s’élève à 153.000 euros.

NAISSANCES

31/08/2022 – Markus de Jordan PORION, monteur électricien et de Cassandra FACHE, coiffeuse.

01/09/2022 – Ariane de Thomas BOURGEOIS, agent administratif et de Maryse REY, conductrice de lignes.

02/09/2022 – Marvine de Christophe CAMPION, serveur en restauration et de Florence CALLIER, couturière.

06/09/2022 – Louis de Sulivan QUIRICO, entrepreneur et de Anouck AUBERT, chef des ventes.

05/09/2022 – Nora de Jonathan DARROT, ouvrier sylviculteur et de Célia GUILLAUME, vendeuse.

07/09/2022 – Karl de William LAITHIER, musicien et de Charline GARNIER, comptable.

08/09/2022 – Chloé de Adrien DENTU, électricien et de Fanny CHIADOT-CAPONET, employée de banque.

07/09/2022 – Constance de Xavier JOUARY, automaticien et de Clémence MASNADA, préparatrice en pharmacie. 08/09/2022 – Martin de Sylvain BOBILLIER-MONNOT, directeur financier et de Camille TALIERCIO, ingénieur.

09/09/2022 – Nathan de Baptiste RAMPANT, menuisier charpentier et de Elodie RENARD, sans profession.

09/09/2022 – Romy de François PELARDY, technicien de maintenance et de Anaïs BOUCHETOB, employée de banque.

MARIAGES

10/09/2022 – Jean-Marie SALOMON, directeur d’agence immobilière et Nadia CLERC, secrétaire de mairie.

10/09/2022 – Mehdy HERNANDEZ, plaquiste-peintre et Tiphaine ASSENARD, commerciale sédentaire.

DECES

05/09/2022 – Salima CHELGHOUM, 55 ans, aide-ménagère, domiciliée à Pontarlier (Doubs), épouse de Morad BAKRI.

04/09/2022 – Raymonde VALLET, 82 ans, retraitée, domiciliée à Morteau (Doubs), épouse de Claude CASSARD.

05/09/2022 – Louis GIRARD, 86 ans, retraité, domicilié à Sombacour (Doubs), époux de Françoise RONOT.

08/09/2022 – Didier TICAR, 64 ans, retraité, domicilié à Pontarlier (Doubs)

La Ville de Pontarlier indique que « pour garantir la sécurité de tous », il sera procédé à l’abattage de 5 frênes malades et dépérissant avenue de l’Armée de l’Est. Par ailleurs, trois tilleuls vont être débarrassés de leurs bois morts. Ces travaux seront menés les mercredi 21 et jeudi 22 septembre de 7h30 à 17h par tronçon. Il est rappelé qu’en prévision de ces abattages, neuf nouveaux arbres (érable, tilleul, ginkgo, tulipier de Virginie,…) ont déjà été plantés sur la zone des Grands Planchants au début de l’été.

L’offre de soins sur un territoire est l’une des préoccupations des élus. Sur le territoire de la Communauté de Communes Lacs et Montagnes du Jura, les élus soutiennent un projet de maison de santé pluridisciplinaire à Oye-et-Pallet. Cette structure est née de la volonté des professionnels de santé. Elle sera composée de plusieurs services et intervenants. L’objectif est bien entendu de lutter contre la carence de médecins généralistes dans les zones rurales. D’autres initiatives pourraient voir le jour. Un projet identique est évoqué aux Hôpitaux-Neufs. Ce qui permettrait d’avoir un bon quadrillage du secteur avec la structure existante à Mouthe.

Dans le Haut-Doubs, les élus ont conscience que le tourisme est une activité qui participe grandement à l’économie locale. A la Communauté de Communes lacs et montagnes du Haut-Doubs, une commission spécifique est mise en place. Le président Jean-Marie Saillard a confié cette responsabilité à Sébastien Populaire, le Maire de Touillon-et-Loutelet et président de l’office de tourisme du Haut-Doubs.

Dans un souci de toujours et encore dynamiser le territoire, plusieurs projets sont en cours pour  promouvoir un tourisme quatre saisons. Des temps d’échange et de discussion sont menés avec la station de Métabief et le Syndicat Mixte du Mont d’Or  dans le cadre du plan avenir montagne, dans lequel un tourisme de transition écologique est la priorité. En parallèle, d’autres initiatives ont été lancées.

De nouveaux équipements

A Chapelle des Bois, un bâtiment d’accueil, un parking et une aire de camping de car sont en cours de construction et de création à l’entrée des pistes de ski de fond. L’objectif est notamment de proposer une structure confortable et opérationnelle pour l’accueil des visiteurs. Des vestiaires ou encore un espace réservé à l’achat des forfaits s’y trouveront. En parallèle, les aficionados de la marche et du vélo trouveront prochainement de nouveaux circuits et de nouvelles installations pour pratiquer leurs loisirs favoris. Des modules pump track devraient trouver leur place. Des études sont en cours pour y installer de tels services sur les territoires des Fourgs, Mouthe et Chapelle des Bois.

Des projets privés dans l’immobilier

Dans le Haut-Doubs, l’hébergement de vacances est insuffisant. Cependant, grâce à des projets privés, de nouvelles infrastructures sont en cours de construction. Elles devraient donner une bouffée d’oxygène indispensable. Ainsi, les locaux peuvent d’ores et déjà apprécier les développements de résidences hotellières aux Hôpitaux Neufs et à Malbuisson, avec une dimension sportive pour cette dernière.

L'interview de la rédaction / Jean-marie Saillard

Pas toujours facile d’associer la population à la vie communale. C’est en tout cas le pari que s’est lancé Sébastien Populaire, le Maire de Touillon-et- Loutelet. Sa commune a été retenue, parmi 280  candidats, par le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, pour faire partie du dispositif « village du futur ». Plusieurs ateliers de réflexion ont été menées pour définir avec la population locale ses attentes et ses besoins.

Pour mener à bien cette réflexion et ce sondage, une carte interactive a été diffusée afin que chacun puisse décliner ses propositions. Un géographe, un architecte et un photographe ont été missionnés par le financeur pour faire aboutir la réflexion. Tout le monde a été associé. Une quinzaine d’initiatives ont été exprimées. Elles vont de projets ambitieux et plus coûteux à des propositions qui le sont moins, comme l’installation de bancs ou la création de jardins communs

Favoriser les lieux collectifs

Après la rénovation de la mairie et l’inauguration des lieux en 2019, la commune et son Maire ont financé l’achat d’une plateforme multisports qui a vu le jour au centre de ce village de 280 âmes. Cette nouvelle installation devrait devenir un nouveau lieu de rassemblement intergénérationnel, où les parties de basket, volley et football déchaîneront les passions. Pour Sébastien Populaire, « le politique  ne doit pas être éloigné des préoccupations » de ses concitoyens. Et de conclure : «  ce type de démarche permet de montrer aux habitants qu’on les implique et qu’on les écoute. Ils peuvent également constater que gérer une commune n’est pas chose facile. Il faut trouver des compromis, travailler avec tout le monde et s’assurer que l’on embarque tout le monde dans les projets que nous faisons ».

L'interview de la rédaction / Sébastien Populaire

La réouverture à la circulation du Pont des Rosiers, qui permet à la départementale 437 de franchir le Doubs entre Oye-et-Pallet et Pontarlier,  s’écrit encore en pointillés. Néanmoins, le conseil départemental du Doubs table sur un retour à la normale avant l’hiver. Le contexte géologique particulier a compliqué l’intervention.

Les prochaines semaines seront consacrées  à l’achèvement des fondations et des appuis sur lesquels l’ouvrage viendra se poser. Il est affirmé que la date et les conditions de réouverture précises de la chaussée seront connues dans les prochains jours. Viendront ensuite les travaux liés à l’étanchéité, aux dispositifs de retenues et à la pose des trottoirs, mais leurs programmation et finalité seront tributaires des conditions météorologiques de fin d’année.  

Sur le territoire de la Communauté de Communes lacs et montagnes du Haut-Doubs, une nouvelle station d’épuration sort de terre aux Longevilles Mont d’Or. Le coût de ce chantier est très important. Il est estimé à 11 millions d’euros HT. Dans cette collectivité locale, le budget consacré à l’assainissement est important. Il s’élève à 13 millions d’euros, sur un budget total de 15 millions d’euros.

Même si les élus, et notamment Jean-Marie Saillard, le président de la collectivité, aurait aimé aller plus vite, sept années ont été nécessaires pour faire aboutir cette initiative locale, qui était devenue une priorité, le projet est désormais une réalité. Face à la vétusté des stations d’épuration de Métabief et des Longevilles Mont d’Or, et pour éviter de lourdes sanctions financières émanant des autorités, il a été décidé de construire une nouvelle infrastructure, regroupant les deux stations en un même lieu. Les travaux, qui ont débuté au printemps dernier, devraient être terminés en avril 2024. Ainsi, les eaux traitées ne seront plus déversées dans le ruisseau du Bief Rouge à Métabief, mais dans le Doubs. C’est la raison pour laquelle, en parallèle de la construction de la station, on construit le réseau souterrain pour son transport.

Un bassin de stockage et de traitement

C’est une première en France. Pour pallier au problème de débordement des eaux usées et pluviales à Malbuisson, la Communauté de Communes a décidé de créer un bassin de stockage et de traitement au village. C’est justement, cette double fonction qui en fait un équipement innovant. Le coût de l’opération s’élève à 2 millions d’euros. Lancés au printemps 2021, les travaux arrivent à leur terme. La mise en service des installations est prévue pour novembre 2022.

L'interview de la rédaction / Jean-Marie Saillard

 

Ce jeudi 8 septembre, Besançon commémore sa libération. La cérémonie se tiendra à 19h sur la place du 8 septembre. Cette année, la Ville a choisi de décliner cet évènement sur le thème : « les Justes et les Aidants ». Le grand public est bien entendu invité à se rassembler aux côtés des officiels.

Prévoyez ces perturbations. Chaque nuit, à compter du lundi 12 septembre et jusqu’au mercredi 21 septembre, de 19h à 5h, la Dir Est va procéder à des travaux de réfection de la chaussée sur la RN 57, dans la traversée de l’agglomération de Jougne. Une déviation sera mise en place, chaque nuit, pour les véhicules légers par la commune de Jougne.

En revanche, la circulation des poids lourds de plus de 3,5 tonnes sera interdite. Ceux circulant dans le sens Vallorbe – Pontarlier seront stockés sur la plateforme douanière de « la Ferrière Sous Jougne ». Ceux évoluant dans le sens inverse seront bloqués sur la voie de gauche de la 2X2 voies des Hôpitaux-Neufs, qui sera neutralisée à cet effet.