Choix du secteur :
Se connecter :
 

La manifestation culturelle « Livres dans la Boucle » a connu un record en termes de fréquentation ce week-end. Selon l’organisateur, plus de 33.000 visiteurs ont fait le déplacement pour découvrir l’actualité littéraire de cette rentrée. 230 auteurs étaient présents cette année.

Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine, les Archives municipales de Pontarlier vous invitent à pousser la porte de ce lieu de mémoire pour découvrir, de manière conviviale, plus de 1 200 mètres linéaires de documents historiques passionnants, voire exceptionnels pour certains d’entre eux. Il vous sera possible d’admirer les archives les plus anciennes, de comprendre le métier passionnant d'archiviste et d'être conseillé pour effectuer des recherches. Une troupe théâtrale animera également les lieux. N’hésitez pas à joindre les Archives pour connaître toutes les modalités liées à l’organisation de l’évènement : 03.81.38.81.13.

Du 15 au 17 septembre, l’association « focus nature Haut-Doubs » organise le 1er festival photo de Maîche avec la nature. Pour cette 1ère édition, l’organisateur accueillera 28 photographes naturalistes animaliers amateurs et professionnels, venus majoritairement de Franche-Comté et de Suisse. Au cours de cette exposition, le public pourra découvrir de magnifiques clichés mettant à l’honneur des animaux et toute la diversité de notre riche territoire franc-comtois.

A travers cette manifestation, les intervenants se sont donnés comme mission de partager leur passion, leur travail et leurs terrains d’exploration avec le grand public.  « On dit que l’on a l’habitude de protéger ce que l’on a déjà vu et ce que l’on aime » commente Jean-François Varriot, exposant et secrétaire de l’association organisatrice. Une maxime forte pour exprimer les valeurs qu’entend défendre cette manifestation culturelle.

Un marché artisanal

Sur place, le public pourra également rendre visite à la trentaine d’exposants artisans et producteurs locaux qui animeront le marché artisanal. Plusieurs métiers seront représentés : tourneur sur bois, sculpteur sur pierre, … . Les plus gourmands seront également récompensés avec la possibilité de déguster toute sorte de bons produits locaux. Des conférences sont également annoncées.

Ce premier évènement ne devrait pas passer inaperçu. L’exposition ouvrira  ses portes vendredi après-midi aux enfants des écoles. Le grand public est attendu nombreux samedi et dimanche. Les exposants seront présents au Château du Désert et à la salle de l’Union. Ajoutons qu’à l’intérieur du parc du Château, un circuit sera réalisé et conduira les visiteurs sur différents sites. Une sortie familiale, éducative et culturelle à ne surtout pas manquer.

Pour obtenir de plus amples informations : https://www.festivalphotomaiche.fr/

L'interview de la rédaction : Jean-François Varriot, exposant et secrétaire de l’association organisatrice.

 

Ce week-end se déroulera la 40è édition des journées européennes du patrimoine. Cette année, « le Patrimoine vivant » est la thématique qui a été retenue par le ministère de la culture. De nombreux rendez-vous sont annoncés en Franche-Comté. A cette occasion, l’entrée, les visites et les animations à la Citadelle de Besançon seront gratuites ce samedi et ce dimanche. Pour tout savoir sur cet évènement : www.citadelle.com

Les fans de l’actrice, chanteuse, scénariste et réalisatrice Jane Birkin peuvent encore profiter de l’exposition qui est proposée, dans le hall de l’Hôtel de Ville de Pontarlier, par le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma des Amis du Musée de Pontarlier. Les plus belles affiches de ses films y sont présentées. Ce mardi marque l’ultime journée de présentation de cette exposition. Rappelons que Jane Birkin est décédée le 16 juillet dernier à l’âge de 76 ans.

Ce mardi soir, si Dame météo le permet, la Citadelle de Besançon propose sa dernière séance de cinéma en plein air de la saison. « L’armée du crime » clôturera cet été 2023. Le tarif est de 5 euros par personne. Informations complémentaires et réservations sur www.citadelle.com.

Ce dimanche 20 août, la Citadelle de Besançon ouvre ses portes aux amateurs de photographie afin qu’ils puissent immortaliser les lieux de coucher du soleil à la tombée de la nuit, dans les belles lumières du crépuscule et de « l’heure bleue ».

Un parcours sera suggéré aux participants pour les orienter vers les meilleurs points de vue sur la Citadelle d’une part, la ville et la nature environnante d’autre part. Du parc Saint-Etienne, jusqu’en haut des remparts, en passant par la cour principale et la Tour de la Reine, ce cheminement pourra néanmoins évoluer en fonction des envies des photographes. Le groupe sera accompagné par l’équipe de la Citadelle.

 Tarif : 8 euros. Réservation en ligne sur citadelle.com (rubrique : Billetterie en ligne).  Age minimum : 16 ans (mineur accompagné).  Cette soirée est réservée aux photographes amateurs. Les photographies réalisées à cette occasion sont à usage personnel exclusivement.  Equipement fortement conseillé : pied et appareil photo reflex ou bridge, avec possibilité de réglage manuel.

Le festival culturel grand public ‘L’Eté O’Val » se poursuit dans le Val de Morteau. Rappelons que huit spectacles de cirque gratuits sont organisés tout au long de ces deux mois d’été dans huit communes de ce territoire du Haut-Doubs. Au programme : de la voltige, du trapèze, du rire, des acrobaties, de la musique et des créations spéciales avec les associations locales

Après le Bélieu, Villers-le-Lac, Grand’Combe Châteleu, les Fins et les Gras, la Compagnie Inhérence et la Communauté de Communes du Val de Morteau vous donnent rendez-vous ce vendredi 18 août, à 19h, sur la place de l’Hôtel de Ville de Morteau ( repli à la salle de l’Escale en cas de pluie).  

« Partir mais rester un peu »

Tel est le nom de cette nouvelle création. Ce spectacle de cirque des Compagnies « Cirk Vost » et « Odradek », prévu pour l’espace public, vient s’intégrer à l’environnement unique et particulier du lieu de représentation et de sa population. Au menu de ce vendredi soir : de la voltige, des scènes de vie acrobatiques, dansées, jouées, portées par trois musiciens.

Teaser : https://cirkvost.com/partir-mais-rester-un-peu/

Pour de plus amples informations : www.cc-valdemorteau.fr

L'équipe de décorations lumière qui installe des guirlandes en hauteur. 

 

Ce week-end aura lieu la 21ème édition du plus grand festival de musique du Doubs. A Metabief, une programmation familiale est prévue avec Bernard Lavilliers, Suzanne ou encore Claudio Capéo. En dehors de ces artistes qui feront vibrer les plus de 20 000 festivaliers attendus, des bénévoles s’affairent toute cette semaine à construire le festival. Le construire physiquement avec un montage des scènes bien avancée. Mais aussi le construire artistiquement et dans la durée. 

Aujourd’hui, nous rencontrons ces personnes qui créent pour la Paille.

Louis, un photographe à la vision large 

paille louis

Louis est un habitué du festival 

Louis est bénévole à Métabief depuis de nombreuses années. Originaire du Jura et travaillant sur de très nombreux autres évènements, il ne manquerait une édition de la Paille pour rien au monde. Cette année, il est à la tête de la petite équipe de bénévoles photo qui sont chargés de mettre en avant les talents qui construisent le festival. “Comme on a différents regards, on ne fait pas les mêmes photos et cela permet de mettre en avant différemment le festival”. Louis est davantage spécialiste des photographies en dehors du cadre, en extérieur. “C’est aussi mettre en avant les visages et les actions qu’on ne voit pas lorsque l’on vient pour le week-end d’exploitation”. 

Athy met “l’humain au centre de sa photo”

athy

Athy dans la zone détente des bénévoles

Membre de l’équipe bénévole photo depuis deux ans, Athy a une patte différente. Elle se rapproche davantage pour saisir les détails de ceux qui travaillent. “Il y a des choses dingues à voir comme la menuiserie, comment se monte une scène”. Athy apprécie aussi le caractère intergénérationnel de la Paille. “Capturer un moment où des jeunes et des personnes âgées discutent et finissent par devenir amis, c’est super enrichissant. Les festivals n’ont pas tous cette diversité”.

Mathilde et l’équipe déco : dans la joie et la bonne humeur

paille équipe déco

A gauche, Mathilde aux côtés de l'équipe décoration du festival

Une équipe de six copines de Besançon travaille cette année à la décoration du festival. A partir d’objets recyclés des années précédentes, elles construisent du mobilier et des décorations pour les bars, le coin VIP, la partie réservée aux artistes. “On travaille surtout pour les loges avec des mobiles dans les chapiteaux” nous apprend Mathilde. Pour l’équipe de copines qui étudient le graphisme, c’est l'occasion de se former sur un évènement et de passer un bon moment. A partir de la charte graphique de la Paille, elles ont même pu créer un décor en carton qui entoure la photomaton des festivaliers. 

Un festival aux petits soins pour ses bénévoles

resto bénévoles

L'espace restauration des bénévoles

En défilant auprès d’autres bénévoles qui travaillent au montage, à la décoration lumière, à la communication, on ressent une bonne humeur contagieuse. “On est vraiment au sein de l’équipe, on n’est pas juste une main d'œuvre, ça n’a rien à voir avec d’autres festivals” affirme Louis. Le photographe nous déroule tout ce qui est mis en place pour ceux qui font la Paille. “Un catering (restaurant) spécial bénévoles où on mange très bien, des cours de zumba, des massages crâniens, du dos, des soirées karaokés, des soirées à thème en fonction de ce que demandent les bénévoles”. 

Des dispositions exceptionnelles qui semblent nécessaires pour attirer et construire la Team Papayou. Cette belle équipe continue de s'affairer jusqu'au vendredi 4 août avec le démontage des scènes. En attendant, tout est quasiment prêt pour accueillir les milliers de festivaliers qui débarquent dès vendredi. 

 

 

Le podcast de la rédaction / Louis, Athy et Mathilde  

Toujours très réactif, le Centre de Ressources Iconographiques pour le cinéma des Amis du Musée de Pontarlier va rendre hommage à l’actrice, scénariste et réalisatrice franco-britannique Jane Birkin. Rappelons qu’elle est décédée le 16 juillet dernier à Paris, à l’âge de 77 ans.  L’exposition proposera une sélection d’affiches de ses films. Elle sera visible dans le hall de l’hôtel de ville du 2 au 29 août.