Choix du secteur :
Se connecter :
 

En pleine rentrée littéraire, Grand Besançon Métropole organise la septième édition de son festival littéraire « Livres dans la Boucle », qui se tiendra du 16 au 18 septembre prochain. 200 auteurs sont attendus. De nombreux évènement se tiendront dans différents lieux : dédicaces, conférences, animations et performances artistiques.  

Le grand public aura plaisir à retrouver ses auteurs et autrices préférés sur les pavés de la place de la Révolution. Les auteurs jeunesses dédicaceront leurs ouvrages au Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie. Cette année, la collectivité locale a confié la présidence de son évènement à la romancière de Tatiana de Rosnay.

Pour tout savoir sur cet évènement : www.livresdanslaboucle.fr

Dans le cadre de sa programmation estivale, la Citadelle de Besançon organise  le dimanche 4 septembre à partir de 14h un après-midi de spectacles autour du cirque.  Au programme, trois compagnies pour neuf représentations. Cette manifestation sera annulée si la météo n’est pas favorable. Pour obtenir de plus amples informations : www.citadelle.com

La 75è édition du Festival de Musique de Besançon approche à grands pas. Elle se tiendra du 9 au 18 septembre à Besançon, mais également à Dole, Ornans et Lons-le-Saunier. 31 propositions seront à découvrir : grandes formations symphoniques, musique de chambre, vocale ou du monde, jazz, … .

L’ouverture de la billetterie est programmée ce jeudi 1er septembre à 13h. Rendez-vous au Kursaal (salle Proudhon), 2 place du Théâtre, à Besançon. Pour les personnes à mobilité réduite, une ligne téléphonique dédiée est accessible aux horaires d’ouverture des guichets : 03 81 82 08 72. Les ventes en ligne sur festival-besancon.com restent possibles 7/7j et 24/24h, de même que les réservations par courrier (au plus tard une semaine avant le 1er concert choisi).

Toute la programmation est à découvrir sur festival-besancon.com/programme-2022/

On connait désormais la liste des 100 restaurations de monuments français qui ont été retenus par la Mission Patrimoine. Elle a été communiquée par Stéphane Bern ce lundi. Rappelons que ces sites seront soutenus financièrement par le loto du patrimoine. En Franche-Comté, quatre monuments en font partie. Il s’agit du Pavillon de musique de Besançon, la Maison médiévale de Chariez en Haute-Saône, la galerie de la Grande Saline de Salins-les-Bains et l’ancienne synagogue de Foussemagne dans le Territoire-de-Belfort.

Dans le cadre des séances de cinéma en plein air, le collectif Parloncap organise un ultime rendez-vous ce vendredi 26 août à 21h à la Maison de Quartier des Pareuses à Pontarlier. La projection se tiendra au gymnase Cordier en cas de mauvais temps. A cette occasion, le film d’animation « Abominable » sera diffusé.

Dans le cadre du 78ème anniversaire de la libération de Pontarlier, le 5 septembre 1944, le Centre de Ressources Iconographiques pour le Cinéma des Amis du Musée de Pontarlier propose au public une exposition d’affiches de films sur le thème de la résistance au cinéma qui se déroulera dans le hall de l’Hôtel de Ville du 2 au 30 septembre. Le rôle du cinéma dans la transmission et la formation des consciences sera notamment abordé à travers la sélection cinématographique effectuée.

La belle aventure musicale se poursuit pour Chloé M. La jeune artiste franc-comtoise sortira le 2 septembre prochain son deuxième album « été / printemps ». Composé de 12 titres, il raconte « les histoires de la vie », celles d’une jeune adulte de 25 ans, journaliste de profession, et toutes celles qui lui sont racontées au fil de ses rencontres. Après les deux dernières années rendues compliquées par la crise sanitaire, durant lesquelles le moral de tout un chacun était en berne, elle a voulu sortir un album positif, poussant au bonheur et à l’espoir d’une vie meilleure.  L’amour, la liberté, la réalisation de ses rêves, … sont autant de sujets qu’elle a souhaité traduire en mots et en musique. C’est avec le musicien bordelais Daniel Chevalley que Chloé s’est lancée dans cette nouvelle aventure musicale. Précisons qu’un premier opus, soutenu par le slameur Grand Corps Malade, baptisé « Respire », a déjà vu le jour en 2018.

Le slam, « un exutoire »

C’est à travers le slam que l’artiste partage sa musique et ses émotions. Cet univers et ses codes, dans les domaines de l’écriture et de l’interprétation,  lui  conviennent et correspondent à la manière dont elle veut s’adresser  à ses auditeurs. Cette passion et cette envie de partager, Chloé M les met également en pratique au sein d’ateliers d’écriture qu’elle anime dans des structures sociales, implantées dans le Doubs et le Jura.

Si vous souhaitez découvrir tout le talent de cette native du Jura, sachez qu’elle se produira le 4 septembre au café-concert « le Savana », rue Battant à Besançon.  

L'interview de la rédaction / Chloé M

 

A compter de ce mercredi 17 août, et jusqu’au 15 octobre, l’association des Amis du Musée de Pontarlier présente une nouvelle exposition. Baptisée « vache, comice et pâturage », elle a pris possession de la bibliothèque de Montperreux.

A quelques semaines de l’organisation des premiers comices dans le département, ce rendez-vous devrait connaitre un grand intérêt. Le public pourra découvrir des œuvres de Marcel Mille, Julien Mestik, des photographies de Paul Stainacre et des affiches de film.

La Citadelle de Besançon indique que suite aux prévisions météorologiques défavorables, elle a décidé de reporter les deux soirées cinéma prévues les 17 et 18 août. Elle se dérouleront finalement les 19 et 20 août, avec respectivement la projection de « Coco » et « Tous en scène ». En revanche, la diffusion du documentaire ‘Et pour un fils d’ouvrier ça sera déjà pas mal’ et du film ‘Chocolat’, initialement prévue les 19 et 20 août, est annulée.

Depuis l’année 2013, la maison natale de Victor Hugo, sise 140 grande rue à Besançon, abrite un lieu consacré à l’engagement et au militantisme du célèbre écrivain français. Ce dernier n’ayant vécu avec sa famille que durant six semaines dans la cité comtoise, la ville de Besançon a donné naissance à un lieu de réflexion et de promotion des valeurs défendues par le célèbre homme.

MAISON VICTOR HUGO 4 LETTRE

C’est ainsi que différents thèmes ont été pensés. Ils mettent en lumière les combats de Victor Hugo. Liberté d’expression, combat de la misère, abolition de la peine de mort, légalité des femmes, droit des enfants et liberté des peuples sont mis en perspective à travers des textes, des objets, des images et des vidéos. On y trouve des documents marquants comme l’original des « Misérables » ou encore la lettre adressée par Hugo aux Bisontins dans laquelle il se décrit comme « une pierre de la route ou marche l’humanité ». Il évoque également « ses efforts pour accroître la liberté et diminuer la souffrance humaine ».

 

MAISON VICTOR HUGO 2

 

Ouvrir la réflexion sur l’héritage des combats de Victor Hugo

A travers des vidéos, quatre associations sont mises à l’honneur. Elles évoquent, elles aussi, les combats et les engagements de l’intellectuel. Ainsi, Amnesty International, ADT Quart Monde, l’Unicef et Reporters Sans Frontières sont racontées. Est-il utile de rappeler que c’est un autre humaniste, Robert Badinter, qui est le parrain de ce projet culturel qui a pris place dans les murs de la maison natale de Victor Hugo à Besançon ?

Le site est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h30 à 18h. Des visites guidées sont organisées tous les dimanches à 11h et 15h. Par ailleurs dans la salle du sous-sol, une exposition temporaire est actuellement présentée. Baptisée « les vacances de M. Hugo », elle relate les voyages de ce dernier.

MAISON VICTOR HUGO LISE LEZENNEC

L'interview de la rédaction / Lise Lezennec, responsable scientifique et culturelle de la maison Victor Hugo de Besançon