Choix du secteur :
Se connecter :
 

Dans un contexte très houleux concernant la mise en œuvre de la prochaine carte scolaire dans le Doubs, Nicolas Pacquot, le député doubiste de la majorité présidentielle, fait savoir qu’il est cosignataire d’une proposition de loi pour conditionner la fermeture d’une classe, disposant d’au moins 15 élèves,  à l’accord des conseils municipaux dans les communes rurales de moins de 2.000 habitants. Selon le parlementaire, « l’adoption de cette loi offrirait aux maires la possibilité de contester une telle décision si elle est jugée préjudiciable à l’intérêt et à l’avenir de leur commune ».

Un rassemblement s’est tenu, à la mi-journée, ce mardi, devant le collège Edgar Faure de Valdahon. Les enseignants dénoncent la nouvelle carte scolaire dans le Doubs, qui a des répercussions sur les moyens accordés aux établissements et aux écoles du département.  Sur le territoire des Portes du Haut-Doubs, le collège valdahonnais se voit supprimer quatre postes d’enseignant et quatre classes, pour les quatre niveaux, en septembre prochain. De plus, dans ce contexte, les quatre classes à projets (orientation, jeux et environnement) disparaîtront également.

Une situation que dénonce notamment Thibault Villeret, enseignant d’EPS au collège Edgar Faure, et dont la classe projets, tournée vers le sport, est en sursis. Le professeur ne comprend pas cette décision en pleine année olympique et alors que le gouvernement ne cesse de vanter les bienfaits de l’activité sportive chez les jeunes. « Ce sont des classes où l’on peut utiliser des pédagogies innovantes. Les élèves ont un temps propre où ils peuvent développer des savoir être et des savoir faire particuliers. La classe sportive est très importante pour l’épanouissement et le dépassement de soi » précise l’enseignant. Et de conclure : « en cette année olympique, le sport devrait encore prendre plus de place dans chaque établissement scolaire et dans la société ».

Thibault Villeret a mis en ligne une pétition, qui est consultable sur : https://chng.it/VxCmGWJBTL

L'interview de la rédaction : Thibault Villeret

 

 

Une mention toute particulière au collège des Louataux de Champagnole qui a remporté, le 19 janvier dernier, le titre suprême dans la catégorie collèges mixtes établissement lancers lors du championnat de France d’athlétisme indoor. On notera également la 5è place du collège Aristide Briand dans la catégorie collège mixte établissement haies.

Hier, Patrice Durand, directeur de l’inspection académique du Doubs, a présenté la carte scolaire, pour le département, pour la rentrée de septembre prochain. Il a confirmé la suppression de 28 postes dans le 1er degré , avec 758 élèves en moins, et la suppression de près de 11 postes d’enseignants, avec une baisse de 393 élèves dans le 2nd degré.  Plein Air fait le point.

Les ouvertures

Ecoles maternelles

Besançon / Île de France

Besançon / Bute

Jougne

La Chenalotte

Les Hôpitaux-Neufs

Pontarlier / Jolio Curie

Ecoles élémentaires

Bugny

Chamesol

Chapelle d’Huin

Dampierre les Bois

Gilley

Houtaud

Labergement-Sainte-Marie

Pontarlier / Louis Pergaud

Les fermetures

Ecoles maternelles

Bannans

Besançon  / Champagne

Besançon / Saint-Claude

Besançon / Fontaine Argent

Besançon / Raymond Vauthier

Besançon / Jules Ferry

Besançon / Vieilles Perrières

Besançon / La Viotte

Dannemarie-sur-Crête

Ecole-Valentin

Fontain

Franois

Les Auxons

Miserey Salines

Montrond-le-Château

Noironte

Ornans ( groupe scolaire Courbet)

Pelousey

Pontarlier / Vannolles

Roche-lez-Beaupré

Thise

Ecoles élémentaires

Amancey

Besançon / Bourgogne

Besançon / Albrecht Durer

Besançon / Île de France

Besançon / Arènes

Besançon / Henri Fertet

Besançon / Butte

Besançon / Helvetie

Besançon / Jean Macé

Epeugney

La Rivière Drugeon

Les Combes

Les Fins

Les Premiers Sapins

Métabief

Miserey-Salines

Pontarlier / Jolio-Curie

Pontarlier / Charles Péguy

Pouligney-Lusans

Villers-le-Lac (Centre)

Vorges-les-Pins

Dans un communiqué de presse, le syndicat SNUipp-FSU du Doubs fait savoir qu’il répond à l’appel national et boycotte, ce vendredi, le Conseil Départemental de l’Education National. L’instance devait entériner la première partie de la prochaine carte scolaire. Ils disent « ne pas vouloir cautionner la politique de la casse de l’école publique, organisée par le gouvernement ». Ils se rassembleront en début d’après midi devant l’entrée, où se tiendra l’instance, à Besançon, avenue de la Gare d’Eau.

Le gouvernement est enfin au complet. Et ce, un mois après l’arrivée de Gabriel Attal à Matignon. Parmi les changements et nominations à retenir, il y a l’éviction d’Amélie Oudéa Castéra au ministère de l’Education national. Elle reste néanmoins aux Sports, Jeux Olympiques et Paralympiques. Elle est remplacée par la socialiste Nicole Belloubet, ancienne rectrice d’académie et garde des Sceaux sous Edouard Philippe.

La nouvelle carte scolaire, qui se dessine, ne cesse de provoquer des remous dans le département du Doubs. Ce mardi, en début d’après-midi, parents et enfants se sont mobilisés pour dénoncer la fermeture d’une classe à la rentrée prochaine à l’école maternelle de Montlebon. Si les parents jugent cette décision préjudiciable pour la qualité de l’enseignement, ils s’inquiètent également pour la qualité d’accueil qui sera réservée aux enfants, présentant des troubles autistiques, scolarisés, quelques heures par semaine, en classe ordinaire.

montlebon ecole 2

« Nous sommes très inquiets car, en supprimant une classe, les groupes seront surchargés, et ce sera très compliqué pour nos enfants, qui ont des besoins spécifiques » explique Naïma Bakrimi, une maman mobilisée. A l’image de Kim Tran-Thi, une autre mère de famille sur le pont, le collectif de parents en colère entend ne rien lâcher. La pétition, mise en ligne, a d’ores et déjà obtenu 600 signatures. Le dernier compte des effectifs à venir laissent apparaître un nombre d’enfants supérieur à celui exigé. Les parents de l’école de Montlebon entendent bien enrichir encore leur dossier et prouver que le maintien de cette classe est juste et pertinente. Une nouvelle réponse de l’inspection académique est attendue ce vendredi.

L'interview de la rédaction : Mesdames Bakrimi et Tran-Thi

Dans le cadre de la nouvelle carte scolaire, le département du Jura pourrait perdre 28 classes à la rentrée prochaine dans le 1er degré. Il n’est prévu que 12 ouvertures. Des moyens que le syndicat SNUipp-FSU du Jura dénonce. Cette décision émane du Comité Social d’Administration Spécial Départemental du 5 février. Un nouvel acte est prévu lundi prochain, puis le lendemain pour entériner les décisions.  La FSU-SNUipp appelle d’ores et déjà à un rassemblement devant la préfecture du Jura le 13 février prochain à 12h30.

Une nouvelle journée d’action se tiendra ce mardi à l’Education nationale. Après la mobilisation, de la semaine dernière, qui a rassemblé un millier de participants à Besançon, les syndicats resservent le couvert. Le mouvement porte sur les conditions de travail et la rémunération. A Besançon, un rassemblement est prévu à 17h30, rue de Belfort, devant la permanence du député Eric Alauzet.

Suite à l’instance, qui traite les ouvertures et les fermetures de classe dans le 1er degré et la dotation des collèges dans le second degré, les syndicats font la grimace. Dans le premier degré, le Doubs devrait perdre 758 élèves et 28 postes. Ce qui se traduit par 70 fermetures de classe et 18 ouvertures.  Une nouvelle réunion est prévue le 9 février prochain. Dans le second degré, il est prévu une baisse des heures dans les 31 collèges sur les 44 que compte le département. Le projet prévoit la fermeture de 44 classes dans 27 collèges

Ouvertures de classes

1er degré : 18 ouvertures de classe / 9 en maternelle et 9 en primaire

Ecole maternelle

Besançon : Ecoles maternelles Île de France, la Butte

Haut Doubs : Ecole maternelles de Chapelle des Bois, les Hôpitaux Neufs, Pontarlier (Jolio Curie)

Ecole primaire

Haut-Doubs : Ecoles élémentaires de Bugny, de Chapelle d’Huin, Houtaud, Jougne, Gilley, La Chenalotte, Labergement-Sainte-Marie, Pontarlier ( Louis Pergaud).

Fermeture de classes

70 fermetures de classes ( 34 en maternelle et 36 en élémentaire)

Ecole maternelle

Haut-Doubs : Bannans, Vannolles (Pontarlier)

Besançon : Champagne, Saint-Claude, Fontaine Argent ; Vauthier Raymond, Jules Ferry, la Viotte,

Grand Besançon : Robert Delavaux (Ecole-Valentin), Miserey-Salines, Roche-lez-Beaupré, Thise

Doubs : Groupe scolaire Courbet (Ornans)

Ecole élémentaire

Besançon : Bourgogne, Durer Albrecht, Île de France, Arènes, Henri Fertet, Jean Macé

Grand Besançon : Grandfontaine, Miserey-Salines, Roche-lez-Beaupré

Haut-Doubs : La Rivière Drugeon, les Auxons, Métabief, Jolio Curie (Pontarlier), Villers-le-Lac ( centre)

Ecole primaire

Haut-Doubs : Ecole Cordier (Amancey),  Les Combes, Bichet (Les Fins), les Premier Sapins, Charles Péguy (Pontarlier)

Besançon : Vielles Perrières, Helvétie

Grand Besançon : Denise Arnoux ( Chemaudin et Vaux), Dannemarie-sur-Crête, Fontain, Franois, Noironte, Pelousey, Pouligney-Luisans, Vorges-les-Pins.

Doubs : Epeugney, Montrond-le-Château

Fermetures annulées

Besançon : Ecole primaire « La Bruyère »

Haut-Doubs : Louise et René Robbe ( Chaux-Neuve)

Fermeture d’écoles

Ecole maternelle Vannolles de Pontarlier