Choix du secteur :
Se connecter :
 

Le site du Malsaucy à Sermamagny accueillera du 22 au 24 mai, les championnats de France UNSS d’aquathlon et de triathlon. Au programme de ces trois jours d’évènements, un jour d’accueil et de formation puis deux jours de compétition. Quatre championnats se dérouleront sur cette période, le championnat collèges, le championnat de triathlon lycées et un prologue en aquathlon. Le 24 mai, un triathlon clôturera cet évènement.

Des animations et formations transversales seront proposées sur place par des professeurs et des jeunes élèves organisateurs, avec au programme :  secourisme, développement durable et culture… À noter que cet évènement, organisé par le service départemental du nord Franche-Comté, sera marquée par la présence du président de la fédération de triathlon le 23 mai.

La 15è édition du Raid Handi Forts  se dispute actuellement sur le territoire bisontin. Durant cet évènement, les valeurs de solidarité et d’engagement prennent tout leur sens. Ce vendredi, collégiens et lycéens ont pris le départ. Samedi et dimanche, ce seront leurs aînés qui se défieront. Pendant ces trois jours, personnes valides et en situation de handicap s’unissent pour réussir et franchir les obstacles qui s’offrent à elles.

Ce vendredi, au départ du centre omnisport Pierre Croppet, ce sont dix-huit équipes, venues de tout le département, qui portent le dossard. Encadrés par un adulte, les jeunes ont entamé leur périple dans un esprit de combativité, mais surtout de solidarité. Pas question de laisser tomber le copain en difficulté. C’est ensemble que l’on s’organisera pour franchir en tête la ligne d’arrivée. Un parcours de 11 kilomètres attend les participants. Un itinéraire qui alternera activités et ateliers sportifs et course d’orientation. A travers cette initiative, l’organisateur veut changer le regard sur le handicap. « Montrer qu’il est possible d’intégrer dans n’importe quel sport des personnes en situation de handicap » explique André Terzo, conseiller municipal délégué aux animations sportives, sport santé et handicap.

Top départ

La course a commencé par un défi en joëlette dans la carrière du centre omnisport. Ensuite, les équipes ont pris le départ du parcours de 11 kilomètres. Très vite, les participants ont pris leur marque. L’objectif étant de vivre  collectivement cette aventure. Jeunes valides et en situation de handicap savent que cette journée sera des plus formatrices et qu’ils apprendront tellement les uns des autres. « Cette expérience va nous permettre d’apprendre beaucoup de choses pour la vie de tous les jours et changer notre regard sur le monde du handicap » conclut Alice, une collégienne.

Le reportage de la rédaction : André Terzo ( élu bisontiin) et deux jeunes participants

 

Le 10 mai, le Crédit Agricole de Franche-Comté organise, pour la cinquième année, son Job Dating. Ce rendez-vous s’adresse aux jeunes, âgés de 15 à 24 ans, désireux de trouver leur voie et de s’insérer dans le monde du travail. L’enjeu est important. 16,4% des 15-24 ans sont au chômage. C’est la raison pour laquelle l’établissement bancaire souhaite agir localement en faveur de l’emploi de ces derniers.

 C’est ainsi qu’après Lons-le-Saunier, le 7 décembre dernier, une nouvelle opération se monte à Besançon. L’édition bisontine 2023 regroupera une quinzaine d’entreprises de la région, exerçant dans des domaines très variés, tels que la banque, la restauration rapide, l’assurance, la maroquinerie, l’immobilier, le bricolage, l’expertise comptable… . Entre 60 et 80 jeunes sont attendus. Ils pourront ainsi échanger avec les recruteurs sur les différents postes proposés en CDD ou CDI.

 Inscriptions encore ouvertes

Les candidats peuvent encore se faire connaître pour participer à cet évènement. Il est néanmoins impératif de s’inscrire pour y participer. La plateforme - https://job.wiz.bi/WnfAM – est ouverte. « Nous ne sommes pas sur notre cœur de métier. Néanmoins, nous voulons dépasser ces frontières et surprendre nos clients sur des services que l’on peut leur apporter. Cette action trouve toute sa place. Nous avons des entreprises et des jeunes qui sont nos clients. L’idée est de les rapprocher pour que nos jeunes restent sur les territoires » explique Cécile Denoyelle, directrice en charge des entreprises et des professionnels au Crédit Agricole Franche-Comté.

 Des candidatures analysées

Chaque candidat est invité à déposer sa lettre de motivation et son CV, via la plateforme dédiée. Chaque rendez-vous est programmé. L’objectif étant que la rencontre « matche » et qu’elle réponde aux besoins des entreprises et le projet professionnel du jeune.

L'interview de la rédaction : Cécile Denoyelle, directrice en charge des entreprises et des professionnels au Crédit Agricole Franche-Comté

Ce mercredi 3 mai, la mission locale du bassin d’emploi de Besançon organise ses olympiades des métiers. L’évènement se déroulera au gymnase de Chateaufarine à Planoise de 13h30 à 17h. L’objectif est de favoriser la prise de contact entre les jeunes et les recruteurs. Cette démarche s’effectue à travers une approche sportive et ludique. Réunis en équipes composées de jeunes et de professionnels, les participants vivront différentes animations durant lesquelles plusieurs compétences devront être développées telles que la communication, la gestion du stress, le sens de l’organisation, la cohésion d’équipe, … Les inscriptions s’effectuent à la Mission Locale de Besançon.

A Besançon, le 26 avril prochain, 250 étudiants en santé, de différentes filières, assisteront à la représentation de la pièce de théâtre « Grosse »,  de la journaliste Sylvie Debras. L’objectif est de les confronter à la problématique de l’obésité.  Selon l’OMS, cette maladie chronique,  touche 17% de la population adulte en France. Elle rend les soins plus complexes et plus risqués. Malgré leurs bonnes intentions, ces intervenants peuvent parfois avoir des propos culpabilisants, stigmatisants et discriminants envers les personnes concernées. De nombreux patients dénoncent cette discrimination liée à la grossophobie. 

C'est dans ce contexte que de nombreuses structures et partenaires ont souhaité organiser cet événement. Et ce, afin de susciter la réflexion et sensibiliser autour de ce sujet de société important.  L’idée de départ étant de pousser les étudiants à “travailler” sur le sujet de l’obésité avec une pédagogie innovante, celle du théâtre.

Le vendredi 21 avril, de 13h30 à 18h, la Ville de Morteau et la Mission Locale organisent leur Forum jobs d’été. Les jeunes à la recherche d’un emploi trouveront sur place des interlocuteurs et des offres. Différents domaines seront proposés : animation, service aux personnes, tourisme, restauration/hôtellerie, commerce et agences d’intérim. Pour obtenir de plus amples informations, il est possible de contacter le centre information jeunesse du Val de Morteau au 03.39.64.00.16

L’aventure se poursuit pour le Jurassien Ivann Puslecki à The Voice, le célèbre télécrochet de TF1. Le jeune homme, âgé de 20 ans, originaire de Plaisia, a séduit le jury samedi soir. Les coachs ont été séduits par son interprétation du titre « U-Turn » d’Aaron. Ses supporters pourront de nouveau le retrouver sur le petit écran puisqu’il a décroché son billet pour les battles de l’émission. Rappelons que sa sœur Elsa avait atteint les demi-finales du programme, dans sa version belge, en 2021.

C’est un projet qu’Anne Vignot et son équipe avaient décliné dans leur programme de campagne. En complément des actions menées par le Centre Régional Information Jeunesse, la Ville de Besançon veut implanter un pôle jeunesse au sein de son centre-ville. Autrement dit un lieu ressource et de projets, à dominance numérique. La culture y aura également toute sa place.

Il verra le jour dans l’annexe de la médiathèque Pierre Bayle.  L’élu écologiste bisontin Nathan Sourisseau travaille depuis de nombreux mois sur ce nouvel espace. Il consulte les jeunes et tous ceux qui sont à leur contact. Le coût de cette initiative s’élève à 400.000 euros. Son ouverture est prévue pour la fin de l’année 2024.

L'interview de la rédaction / Anne Vignot, Maire de Besançon

Ce mardi 4 avril, pour la 5ème année consécutive, Info Jeunes et le Crous Bourgogne-Franche-Comté s’associaient pour l’organisation du Forum Jobs d’été. Il s’agissait d’une action d’envergure visant à répondre aux préoccupations des jeunes en les accompagnant dans leur recherche d’un emploi pour la période estivale.

 

Chaque année, de nombreux jeunes cherchent un job d’été, que ce soit pour financer leurs études, réaliser un projet ou encore partir en vacances. Mais de nombreuses questions se posent. Comment s’y prendre, qui solliciter, quels secteurs recrutent ? Pour répondre le plus efficacement possible à ces questions, Info Jeunes et le Crous de Bourgogne-Franche-Comté mettaient en scène l’événement Forum Jobs d’été, durant lequel les jeunes ont eu de très nombreuses possibilités. Notamment en rencontrant des recruteurs et en candidatant directement auprès de ces derniers. Les jeunes ont aussi pu s‘informer sur les secteurs qui recrutent et les démarches à entreprendre, sur leurs droits et les dispositifs d’accompagnement vers leur premier emploi. Ils ont aussi pu être conseillés sur la réalisation de CV et lettre de motivation.

 

Le livret d’information « Trouver un job » réalisé par Info Jeunes a été remis gratuitement à tous les jeunes présents à ce Forum. Un document qu’il est également possible de retrouver dans toutes les structures Info Jeunes de la région et téléchargeable sur le jobs-bfc.fr.

 

Jean-Marc Quemeneur directeur adjoint Cours Bourgogne-Franche-Comté et Willy Bourgeois, vice-président de la Région, président du centre régional d’information jeunesse : 

En présence de l’arbitre international Clément Turpin, responsable technique de l’arbitrage régional en Bourgogne-Franche-Comté, la section arbitrage du lycée Pasteur s’est davantage dévoilée ce jeudi après-midi à Besançon. Né il y a six ans, cette infrastructure qui forme, chaque année entre sept et dix lycéens, a trouvé sa vitesse de croisière. Il faut dire qu’il s’agit d’une voie d’excellence pour permettre à ces jeunes d’accéder peut-être au très haut niveau de l’arbitrage français. Les places sont chères, « mais rien n’est impossible, j’en suis la preuve vivante » rappelle Clément Turpin.

TURPIN JEUNES ARBITRES

En Bourgogne-Franche-Comté, deux établissements scolaires proposent cette filière : les lycées Pasteur de Besançon et Joseph Fourier d’Auxerre. A Besançon, les jeunes arbitres participent à la même section que les footballeurs. Un choix pédagogique assumé, afin que ces différents acteurs du football français apprennent à mieux se connaître et à se respecter.

Six à huit heures de formation par semaine.

Parce que la réussite scolaire passe avant tout, la sélection des jeunes est très rigoureuse. A ce sujet, les recrutements pour la prochaine rentrée scolaire auront lieu le 3 mai prochain à Besançon. Tests physiques, arbitrage de match et entretien individuel seront proposés pour décrocher sa place pour septembre prochain. Chaque semaine, en plus du temps scolaire, les jeunes futurs arbitres consacrent entre 6h et 8h de leur temps libre à leur passion. Les séances techniques, physiques et théoriques se déroulent les mardis et jeudis de 16h30 à 18h30 et le mercredi de 13h30 à 15h30. Les responsables de la section espèrent pouvoir décrocher une heure supplémentaire le lundi, pour notamment échanger autour de la pratique du week-end.

 

 

TURPIN JULIEN FABREGUES PASTEUR

Julien Fabrègues : responsable de la section football du lycée Pasteur

 

Développement personnel

L’accession au niveau professionnel n’est pas des plus faciles. Comme dans de nombreux autres domaines, peu de place, pour beaucoup de prétendants. Il n’empêche que les deux meilleurs jeunes bisontins pourront se présenter au prochain concours organisé par la Fédération Française de Football. Humainement aussi, l’arbitrage apporte un bienfait énorme à ces jeunes pratiquants. Comme le confirment Clément Turpin, Gilles Longchampt, proviseur du Lycée Pasteur, et Julien Fabregues, responsable pédagogique de la section football du lycée,  « l’arbitrage aide à grandir. Il aide à s’affirmer et à savoir prendre des décisions ».

LONGCHAMPT GILLES PROVISEUR PASTEUR TURPIN

Gilles Longchampt : proviseur du lycée Pasteur

 

Les adolescents intéressés par cette filière ne doivent pas tarder à prendre contact avec le lycée Pasteur de Besançon.

L'interview de la rédaction : Clément Turpin