Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce vendredi soir, les cinq organisations syndicales de l’enseigne Casino ont déposé un préavis de grève à compter du 5 décembre, et jusqu’au 31 décembre. Elles se disent « inquiètes » du devenir du groupe, qui pourrait céder de nouveaux supermarchés et hypermarchés dans un avenir très proche.  Dans un communiqué commun, les syndicats ( FO, CGT, CFDT, UNSA et CFE-CGC) lancent une mobilisation pour « l’ensemble des salariés et des gérants du groupe Casino ».

Les livreurs des plateformes Uber Eeats, Deliveroo et Stuart sont appelés à faire grève ce week-end. Une dizaine de rassemblements sont prévus en France ce samedi. Selon les syndicats, la nouvelle grille de rémunération, mise en place en octobre dernier,  «  a fait baisser de 10 à 30% le salaire moyen des personnes qui travaillent pour la plateforme ». Uber Eats compte, en France, 65.000 livreurs indépendants.


La marque de prêt-à-porter Kookaï, qui avait été placée en redressement judiciaire en février dernier, a fait savoir qu’elle allait être partiellement reprise par le groupe français d’habillement Antonelle-un jour ailleurs. Un tiers des emplois devrait être gardé. Au total, le repreneur assure la continuité de 16 magasins, sur les 121 que comptent l’enseigne, et sauvegarde 70 emplois. Kookaï emploie 220 salariés.

Une bonne nouvelle pour les usagers de la SNCF. Les syndicats de cheminots ont annoncé, mercredi, qu’ils n’appelleront pas à la mobilisation durant les fêtes de fin d’année. Le syndicat Sud-Rail a fait savoir qu’il renonçait à l’idée d’un mouvement social, portant sur les salaires, devant le refus de l’intersyndicale composée de la CGT-Cheminots, l’Unsa-Ferroviaire et la CFDT-Cheminots. Ce ne devrait que partie remise, puisqu’une pression unitaire sur la direction est prévue en début d’année prochaine.

Réunis hier en commission, les députés ont rejeté hier, à une très grande majorité, un article, à l’initiative des sénateurs, qui souhaitaient transformer l’Aide médicale d’Etat en aide médicale d’urgence, dans le projet de loi immigration, pour les sans papiers. Cette décision n’est pas une surprise, les élus de la majorité présidentielle à l’Assemblée Nationale avaient fait savoir qu’ils ne conserveraient pas cette disposition.   

Les quatre plus grandes associations de défense des consommateurs (Foodwatch, l’UFC-Que choisir, Famille Rurales et Consommation logement et cadre de vie) viennent d’envoyer une lettre ouverte à Emmanuel Macron, dans laquelle elles dénoncent les « profits opaques des industriels et des consommateurs ». Elles exigent notamment « des mesures concrètes pour rendre impossible les marges excessives sur les produits alimentaires essentiels ». Rappelons que l’inflation alimentaire a atteint 21% sur les deux ans en France.

Dans le cadre d’une démarche nationale, l'intersyndicale du Doubs, composée des syndicats  CGT éducation25, FSU-SNUIpp25 et SUD éducation, vient de déposer, ce mardi 28 novembre,  une alerte sociale au vu des conditions de travail actuelles des personnels de l'éducation nationale du 1er degré. Elle porte sur trois motifs : le manque de personnel, les moyens accordés à l’école inclusive et les conditions de travail dégradées, « liées aux injonctions hiérarchiques permanentes sur les personnels de l’Education Nationale qui travaillent dans le 1er degré ».

Malgré un contexte économique difficile, les Français ont conservé leur générosité en 2022. C’est ce qui ressort d’une étude du réseau associatif Recherches et Solidarité. 3,2 milliards d’euros de dons aux associations ont été déclarés aux impôts par les particuliers en 2022. La Croix Rouge, qui a appelé à la mobilisation pour l’Ukraine, arrive en tête. Elle devance les Restos du Cœur.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, veut abaisser la durée d’indemnisation chômage des plus de 55 ans. Il veut l’aligner sur celles des autres chômeurs. Selon lui, cette mesure doit être prise pour atteindre le plein emploi. Il a pointé une indemnisation de « 27 mois » pour les plus de 55 ans, contre « 18 mois » pour les autres.

Durant trois jours, les 24, 25 et 26 novembre, les Banques Alimentaires organisent leur traditionnelle collecte dans les magasins, partout en France. Plus de 11.000 bénévoles sont mobilisés.  Près de 7.500 points de collecte sont répartis dans l’Hexagone. Ces bénévoles engagés comptent sur votre générosité en offrant des produits alimentaires et d’hygiène. En 2022, cette opération a permis de recueillir près de 9.500 tonnes de denrées alimentaires. Soit l’équivalent de 18 millions de repas.