Choix du secteur :
Se connecter :
 

Cela se passera le 29 mai.  Dans le cadre de la campagne des élections européennes du 9 juin, les Jeunes Agriculteurs et la FRSEA de Bourgogne Franche-Comté recevront et échangeront avec des candidats engagés dans ce scrutin. La rencontre s’effectuera sur une exploitation jurassienne, à Saint-Baraing, plus précisément. Chaque candidat présent aura 10 minutes pour présenter les orientations  agricoles qui ont été retenues par la liste qu’il défend.

Comme le veut la tradition et le cahier des charges, la commercialisation du Mont d’Or s’est conclue ce vendredi 10 mai. Les vaches ont regagné les pâturages de la zone de production du fameux fromage. La prochaine saison débutera le 10 septembre. C’est la traditionnelle « Coulée » qui donnera le coup d’envoi. Un mois auparavant, la production aura débuté dans les fromageries du secteur. D’ici là, les comptes auront été effectués et nous saurons si les consommateurs ont répondu présent.

C’est une belle fête agricole qui se prépare sur le territoire de la commune de Mamirolle, non loin de la station-service. Les 6,7 et 8 septembre, le département du Doubs vibrera au rythme de la manifestation « les terres de Jim », la plus grande fête agricole en plein air d’Europe. Durant trois jours, le monde agricole, et notamment les 600 adhérents des Jeunes Agriculteurs du Doubs,  se mobilisera pour partager sa passion. Un focus sera effectué sur le métier, ses acteurs et les savoirs faire dans de très domaines.

Pour l’occasion, la manifestation, d’envergure internationale, accueillera les finales nationale, européenne et régionale des labours, mais également de riches temps d’animation, qui ne manqueront de susciter la curiosité du public. Car là est bien l’enjeu de cet évènement. D’un point de vue technique, ce sont plus de 70 participants, venus de 13 pays européens qui seront présents dans le Doubs. La partie grand publique proposera un comice, des ateliers thématiques et des démonstrations agricoles. Il y aura également des ateliers sur le végétal, des concerts, des fanfares, des sonneurs de cloche, des initiations au biathlon, des simulateurs de saut à ski, des baptêmes d’hélicoptère et un Moiss Batt  cross. Le Conifer, le petit train touristique du Haut-Doubs, devrait également être de la fête.

L'interview de la rédaction  / Mélanie Gruet, agricultrice et présidente des jeunes agriculteurs du Doubs

Appel à bénévoles

Le budget de cet évènement, financé par de nombreux partenaires, s’élève à un million d’euros. Il a nécessité deux ans de préparation. Pour organiser, faire vivre et ranger la manifestation, un appel à bénévoles est lancé. Des bras sont vivement attendus trois semaines avant le rendez-vous, pendant l’évènement et deux semaine après la fête. Les 6,7 et 8 septembre, 600 personnes seront nécessaires pour sa bonne tenue. D’ores et déjà, les bonnes volontés peuvent se faire connaître, via l’adresse mail suivante Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou www.lesterresdejim.com

L'interview de la rédaction  / Mélanie Gruet, agricultrice et présidente des jeunes agriculteurs du Doubs

Emmanuel Macron ?

Rien n’est acté, mais les jeunes organisateurs espèrent pouvoir compter sur la visite d’Emmanuel Macron. En 2022, le Président de la République s’était déplacé à Outarville, dans le Loiret, où se tenait une précédente édition des « Terres de Jim ». Rappelons qu’il y a quelques jours, le Chef de l’Etat  s’est  engagé à bâtir un « projet ( agricole) d’avenir » pour l’automne prochain. Affaire à suivre.

Voilà 18 ans que le groupe Let Dzur (les jeunes, en patois saugeais) fait vivre les fêtes populaires du Haut-Doubs. Leurs reprises et sons rock celtique, inspirés de Soldat Louis, ne sont plus à présenter. Il y a un an pile poil, entraîné par Justine Drezet, sa jeune chanteuse, le groupe s’est laissé tenter par la composition d’un titre. Pas habituée à ce genre d’exercice, et parce qu’elle ne se sentait pas légitime, la formation a fini par répondre positivement à l’appel des organisateurs locaux de la grande manifestation internationale agricole « Terre de Jim », qui se tiendra les 6,7 et 8 septembre prochains sur le territoire de Mamirolle, et qui leur demandaient de composer l’hymne de l’évènement.

 

L'interview de la rédaction : Martin Droz-Vincent ( chant, accordéon, cornemuse, guitare)

Coralie , la chanteuse de Cock Robin

L'interview de la rédaction : Fabrice Minary (clavier)

Soucieuse de réussir le pari qui lui était lancé, l’équipe a fait appel à Coralie Vuillemin, la sœur d’un membre du collectif, qui a collaboré, durant de nombreuses années, avec le groupe de new wave et pop rock américain Cock Robin. Sa connaissance du milieu de la musique a aidé à la création de « Je reviens », le nouveau titre étendard de l'équipe du Haut-Doubs. « Elle a apporté les images poétiques sur les textes. Elle a bien saisi notre projet, en s’identifiant au personnage principal de la chanson » explique Fabrice Minary (clavier). Lancé en mai 2023, le titre s’est construit progressivement. Le temps des paroles a laissé la place aux accords et à la musique, puis au tournage du clip, avant de livrer l’opus aux auditeurs, via les plateformes habituelles. Sorti le 1er mai dernier, « Je reviens » enregistre déjà une belle audience, qui devrait s’enrichir encore. « On est surpris par ce qui nous arrive. Nous ne pensions pas à cela » expliquent collégialement les membres de Let Dzur. 26.000 auditeurs ont d’ores et déjà été comptabilisés sur You Tube. De plus, comme l’explique Justine, « certaines personnes se sont déjà accaparées les paroles ». Une jolie reconnaissance.

let dzur photo 2

 

L'interview de la rédaction : Fabrice Minary (clavier)

Une histoire de copains du Haut-Doubs

L'interview de la rédaction : Justine Drezet ( chant)

L'interview de la rédaction : Justine Drezet ( chant)

Let Dzur, c’est l’histoire d’une bande de jeunes ados, qui ont grandi musicalement ensemble dans leur Saugeais natal. Agés de 24 à 37 ans aujourd’hui, ils sont définitivement liés avec le territoire du Haut-Doubs. Des origines, des valeurs, des savoir-faire et des paysages qu’ils ont voulus mettre à l’honneur dans cette chanson. Le projet est réussi. Les mots et les images décrivent  ce territoire qu’ils affectionnent, tout en évitant les clichés qui auraient pu le desservir. « Avec les Jeunes Agriculteurs, nous voulions mettre en valeur la ruralité du territoire, au-delà de l’agriculture. On voulait que cela parle au plus grand nombre, même à ceux qui ont quitté la région » explique Justine, la chanteuse. On peut adresser une très bonne note à Fabrice, Martin, Nicolas, William, Fabien, Simon, Maxence, Julien, Charles et Justine. Leur union a permis de répondre aux attentes des agriculteurs locaux, tout en donnant naissance à un titre joyeux, chantant et dansant, qui fleure bon le Haut-Doubs et la Franche-Comté.

L'interview de la rédaction : Justine Drezet ( chant)

Dans le cadre de la politique agricole commune (PAC) 2024, la Préfecture du Jura indique que la télédéclaration des aides surfaciques et des aides bovines est actuellement ouverte. La direction départementale des territoires (DDT) invite les agriculteurs concernés à effectuer leur télédéclaration pour le 15 mai 2024 au plus tard, et informe de la fermeture de ses services les 8 – 9 et 10 mai 2024.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service économie agricole :

Par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Par téléphone (du lundi au vendredi de 9h00 à 11h45 et de 13h45 à 16h30)

Au 03.84.86.80.75

N° Vert : 03.84.86.80.39 / 03.84.86.80.77

Grand Besançon Métropole veut faire de la grande manifestation agricole nationale « Terres de Jim », qui se tiendra du 6 au 8 septembre prochain, un exemple en termes de gestion de l’eau et de protection de l’environnement. Rappelons que l’évènement se tiendra sur les communes de Mamirolle et de Gratteris. Près de 100.000 visiteurs et 1.000 bénévoles sont attendus pour cette grande finale nationale des concours de labours.

Ainsi dans ce cadre-là, la collectivité locale, qui tiendra un stand d’information et de sensibilisation, mettra en œuvre les infrastructures nécessaires « pour éviter la distribution de bouteilles d’eau sur le site ». « Nous organiserons l’accès à l’eau potable par des rampes d’eau » explique Anne Vignot, la présidente de Grande Besançon Métropole. Et de terminer : « C’est tout le cycle de l’eau qui sera traité, discuté, exposé et animé tout au long des trois jours de l’évènement ».

Grand Besançon Métropole veut profiter de ce grand rassemblement pour ainsi faire le point sur les actions qu’il mène pour protéger la ressource, la rendre consommable et de qualité et sensibiliser professionnels et usagers.

L'interview de la rédaction : Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole

 

Dans le cadre de la crise agricole, les militants de la coordination rurale ont mené une action hier soir à hauteur du rond-point d’Etalans. Pour toujours et encore exprimer leur mécontentement, ils ont procédé au déplacement d’un radar, engin agricole en appui. Le syndicat en appelle à Emmanuel Macron. La Coordination Rurale organisera son Assemblée Générale annuelle le 8 mai prochain à Besançon.

Samedi et dimanche, Pontarlier accueille la 1ère édition de l’évènement « Spectacu’LEM », organisé par l’association, les Eleveurs Montbéliards », qui se tiendra sur le site de l’espace Pourny. Sur place, le public pourra vivre de nombreux rendez-vous, qui devraient convenir à toute la famille. Jeux, ateliers, démonstrations et concours distrairont le public. Bertrand Guinchard, l’élu en charge de l’activité économique à la Ville de Pontarlier, a souhaité répondre favorablement à la demande des organisateurs.  Comme à chaque fois que la Ville s’engage dans une telle aventure, il y voit un partenariat « gagnant / gagnant ».

L’adjoint au Maire veut que la cité du Haut-Doubs apporte un soutien à l’activité agricole locale, « un secteur économique important », mais aussi que l’évènement soit en capacité de rassembler un large public et apporte une véritable dynamique, durant deux jours, sur le territoire, d’un point de vue économique, de lien social et d’animation. « C’est toujours du gagnant/gagnant, il faut que la ville retrouve également une partie de son investissement, en mobilisant un maximum de monde et en faisant venir, tout un week-end, des gens de toute la région et au-delà » explique M. Guinchard.

Une ville qui s’y prête bien

La Ville est à l’écoute lorsque ce genre de propositions se présentent. « C’est très représentatif de Pontarlier dans ce domaine » complète l’élu, qui rappelle que c’est dans la continuité des engagements qu’elle prend. Rappelons que la Capitale du Haut-Doubs et le monde agricole sont engagés dans plusieurs projets, tels que le Super Comice, tous les cinq ans, ou encore la Coulée du Mont d’Or,  chaque automne.

L'interview de la rédaction : Bertrand Guinchard

C’est le premier grand rendez-vous agricole de l’année 2024. Les 27 et 28 avril prochains, l’association « les Eleveurs Montbéliards », avec le soutien de la Ville de Pontarlier, organise la première édition de l’évènement Spectacu’LEM. La fête promet d’être belle durant ces deux jours en terre pontissalienne.

L’organisateur a voulu une manifestation grand public, au cours de laquelle les éleveurs et les visiteurs initiés et néophytes pourront se rencontrer. Le 27 avril, de 9h à 17h, le site de l’Espace Pourny sera très animé. Au programme : des activités pour toute la famille ( jeux, ateliers, démonstrations, …), de l’artisanat local et un bal de clôture avec les « Anonymes », venus du Saugeais, Let Dzur et DJ Didiche. Les amoureux des belles bêtes apprécieront également le concours de vaches Montbéliardes, qui récompensera les plus beaux animaux présents. Un véritable show, sous chapiteau, avec une centaine d’animaux, dans une superbe ambiance. Entrée libre.

On remet cela dimanche

La fête se poursuit dimanche avec un grand spectacle équestre. Une plongée dans un univers merveilleux où l’homme côtoie le cheval. Pour donner une autre dimension à cette représentation, qui s’annonce haute en couleur, le public sera accueilli sous un chapiteau de cirque. Tarif unique de 15 euros. C’est gratuit pour les moins de 6 ans. Deux représentations seront proposées : dimanche matin de 10h30 à 12h et dimanche après-midi de 16h à 17h30.

L'interview de la rédaction : Julien Breuillard, animateur à l’association « les éleveurs montbéliards »

 

La Coordination Rurale de Bourgogne Franche-Comté  a décidé de ressortir les tracteurs. Une manifestation est prévue, ce vendredi 29 mars, à Dijon. Un convoi de tracteurs partira à 9h et prendra la direction de l’Agence des Services et Paiements, avant de rejoindre le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, que les manifestants envisagent d’occuper de 12h à 16h. Enfin, les agriculteurs de la Coordination Rurale rencontreront le préfet de région. Les professionnels de la terre entendent de nouveau faire entendre les difficultés du monde agricole et ses revendications.