Choix du secteur :
Se connecter :
 

Ce mercredi, une opération « collège mort » se tiendra au collège Edgar Faure de Valdahon. Les manifestants s’opposeront à la réforme dite du « Choc des Savoirs » et à la perte de 3 ou 4 classes à la rentrée prochaine, provoquant des classes surchargées et l’arrêt de certaines options. Aucun cours ne devrait être assuré. Les élus sont attendus à 9h30, avant un point presse et une éventuelle manifestation dans les rues valdahonnaises.

Une opération « collège mort » sera menée ce mercredi 29 mai au collège Henri Fertet de Sancey (25). Enseignants et parents d’élèves veulent dénoncer le choc des savoirs. A cette occasion plusieurs opérations sont au programme. Les manifestants dénoncent « le tri des élèves, des conditions défavorables au progrès, des emplois du temps dégradés et une anxiété accrue ». Dès 8h30, un collectif a prévu de se rassembler pour confectionner des banderoles. A 10h, un rassemblement se tiendra devant le collège.  

La carte de la prochaine rentrée scolaire suscite de nombreuses réactions à l’école primaire et élémentaire de Miserey-Salines. En septembre, deux classes, une en maternelle et une autre en élémentaire, pourraient fermer. Les parents ne comprennent pas cette décision, qui va engendrer des effectifs en hausse dans les classes, jusqu’à 31 enfants en petite section.  Concernant le niveau élémentaire, leur nombre progresse par rapport à cette année. A l’automne prochain, il passera de 172 à 183 élèves.  Pour les familles, la décision est d’autant plus lourde à accepter « qu’il y a deux ans, un investissement de 40.000 euros a été consenti par la commune » pour proposer de meilleures conditions d’apprentissage aux écoliers.

L'interview de la rédaction / Nicolas Meyer

Rassemblement lundi matin

Depuis mars dernier et les premières évocations, les familles se sont mobilisées. Une pétition circule. Elle a déjà obtenu plus de 700 signatures. Lundi, à 8h, un rassemblement se tiendra sur le parking de l’école. Dans le même temps, une opération escargot se déroulera rue de Besançon, dans le sens Les Auxons / Miserey Salines. Les parents d’élèves espèrent pouvoir être reçus par les services de l’Education Nationale afin de  trouver une solution à cette situation qu’ils déplorent.

Journée de mobilisation ce samedi à l’Education Nationale. A l’appel de l’intersyndicale, une action est prévue ce samedi 25 mai, à 10h30, sur l’Esplanade des Droits de l’Homme. Le collectif dénonce « l’ensemble des mesures du choc des savoirs, du premier degré au second degré ».

Un appel est lancé aux familles, aux enseignants, aux personnels éducatifs, aux militants des associations d’éducation populaire et à celles et ceux qui se sentent concernés par cette action à rejoindre le mouvement.

Aux Rousses, dans le Haut-Jura, l’école privée maternelle et élémentaire « Notre Dame des Neiges » se mobilise pour trouver les financements nécessaires pour rénover et agrandir ses locaux. Cette extension s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux projet scolaire qui proposera des innovations pédagogiques, avec la mise en place d’un projet théâtre, l’initiative « l’école du dehors », et le développement d’une école bi-langue, permettant aux enfants d’apprendre l’anglais, dès la maternelle.

Le projet de restructuration s’élève à 250.000 euros. Un appel aux dons est lancé. Les personnes qui souhaitent donner un coup de pouce sont invités à cliquer sur ce lien : https://jaidemonecole.org/campaigns/1813-des-locaux-a-la-hauteur-de-nos-apprentissages . Une vidéo a également été réalisés par les enfants et les enseignants, elle est visible sur YouTube.

Ils sont repartis pour de nouvelles aventures. Pour la dixième année, la troupe « les Egarés » du lycée Edgar Faure de Morteau remonte sur scène pour présenter le fruit de son travail. Encadrés par une équipe d’enseignants passionnés et Romain Jaillet, comédien professionnel, les lycéens préparent dans le plus grand secret cette nouvelle prestation. Depuis le début de l’année, à raison de dix séances, le mercredi après-midi, ils ont écrit et travaillé cette nouvelle pièce, baptisée « Natures Mortes ».

Comme chaque année, cette initiative permet d’animer le territoire, mais également de sensibiliser des adolescents à cette pratique et tout ce qu’elle permet en termes de développement personnel, de confiance en soi, d’expression orale et de partage et d’investissement autour d’un projet commun.

Deux représentations programmées

Pour cette nouvelle édition, trois morceaux de musique live ont été intégrés. Ils seront interprétés par quelques comédiens musiciens. Les jeunes se produiront devant d’autres lycéens, mais deux représentations, à destination du grand public, sont également prévues. Elles se tiendront le mercredi 1er mai et le vendredi 3 mai à 20h30 au théâtre de Morteau. Entrée libre.

L'interview de la rédaction : Alix, une jeune comédienne

 

Un exercice spécifique, lié à un risque majeur, a été mené ce vendredi 5 avril dans les écoles et établissements scolaires de l’académie de Besançon. Il faisait référence à des aléas technologiques, type inondation, tempête, séisme, avalanche, …. qui peuvent mettre en danger les élèves et la communauté éducative. 200 observateurs ont été mobilisés à cette occasion. 10% des structures comtoises ont été suivies, durant l’exercice, par un observateur extérieur.

Les jeunes handballeurs du lycée Jules Haag ont terminé à la quatrième place du championnat de France UNSS garçons lycées de la discipline, qui se sont tenus du 2 au 4 avril à Besançon. Les jeunes bisontins ont été vaincus sur le score de 12 à 22 face à Toulouse en demi-finale, avant de s’incliner 21 à 24, lors de la petite finale, face à la section sportive du Teil.

La plateforme « Parcoursup » a repoussé le délai initialement prévu pour finaliser son dossier d’orientation. L’échéance a été repoussée à ce jeudi 4 avril à 22h pour valider ses vœux définitivement. Hier soir, le site, largement sollicité par les retardataires, est tombé en panne, le rendant momentanément indisponible.