Choix du secteur :
Se connecter :
 

On a appris ce jeudi que la ville de Morteau a décroché le label « ville à vélo du Tour de France ». Elle s’est vu octroyer un premier vélo. Cette distinction récompense les actions mises en place par la cité du Haut-Doubs pour promouvoir l’usage du vélo  comme les diverses initiatives de sensibilisation à la mobilité cyclable, les campagnes de communication pour la promotion de l’usage du vélo ou les ateliers de remise en selle des seniors par exemple. Par ailleurs, sous la dynamique de la Communauté de Communes, la ville a réalisé plusieurs aménagements cyclables et une voie douce est en cours de construction.

La grosse coupure internet, qui impacte entre 500 et 700 clients, sur le territoire pontissalien, a été prise très au sérieux par la ville de Pontarlier et Bertrand Guinchard, l’élu en charge de l’économie. L’incident est survenu mardi, après qu’un engin de chantier ait sectionné la fibre, à hauteur de la rue de la gare. Et ce, alors qu’aucun plan n’indiquait  la présence d’une ligne à cet endroit. Après une certaine confusion, quant au délai donné pour réparer la panne, M. Guinchard confirme un retour à la normale d’ici ce soir, pour une grande partie des utilisateurs. Un rétablissement complet du service est prévu pour demain, vendredi. Mail d’Orange à l’appui.

L'interview de la rédaction / Bertrand Guinchard

« Cette panne  a provoqué un gros désagrément pour le monde économique en cette période » explique Bertrand Guinchard. Et de poursuivre : « certaines entreprises sont presque à l’arrêt. Sans internet, c’est compliqué de travailler. Les commerces ne sont pas épargnés également. Ils ne peuvent pas recevoir leurs commandes ou encaisser », en raison des dysfonctionnements qui touchent les outils qui servent à valider les paiements des clients.

A compter du 13 mai, et jusqu’au 3 août, le Syndicat des Eaux de Joux et la Communauté de Communes du Grand Pontarlier mèneront des travaux de rénovation du réseau d'eau potable indispensables à l'alimentation du territoire, avec notamment des remplacements de conduites principales et des renouvellements de branchements. Ces travaux majeurs seront localisés à la Cluse-et-Mijoux. La collectivité locale assure que ce chantier est géré de façon à limiter l'impact sur les flux de circulation de la RN 57. 

Ce mardi 30 avril, Anne Vignot et son équipe ont inauguré les nouveaux aménagements de la rue Gambetta à Besançon. Soit un montant de 1,6 million d’euros. Si les automobilistes peuvent exprimer un certain mécontentement, des habitants du quartier ne cachaient pas leur satisfaction de voir naître un nouvel espace de vie. « Nous voulions que cet espace public devienne un lieu où les gens n’hésitent plus à sortir, à s’installer, à se poser, à y trouver de la fraîcheur et de la qualité de vie » explique-t-elle. Et de poursuivre : « je suis heureuse que des habitants du quartier soient venus jusqu’à nous, pour dire combien ils étaient heureux de cette transformation ».

Une politique contre les voitures ?

Ce n’est pas de cette façon que pense la majorité municipale la place de la voiture en centre-ville. Durant ce mandat, Anne Vignot veut équilibrer les forces en présence et ne pas « négliger les personnes qui habitent et font vivre  ce territoire ». « Il faut penser à tout le monde, et notamment à ceux qui vivent dans ce quartier » explique-t-elle. Et de poursuivre : « On a besoin que les gens aient envie de continuer d’habiter les centres-villes. Le commerce fonctionne aussi grâce à ceux qui y habitent ». « Sans oublier également tous ceux qui aiment venir au centre-ville de Besançon car ils y trouvent un espace où il y fait bon vivre et où l’on peut profiter d’un cadre agréable, composé de restaurants et de lieux culturels et de loisirs.

Quel avenir pour le centre-ville ?

Pour Anne Vignot, ces aménagements répondent aux enjeux climatiques, énergétiques, sanitaires et de qualité de vie actuels. « Les gens attendent de nous que nous soyons en capacité d’apporter ces éléments-là » explique Anne Vignot. Et de conclure : « Aujourd’hui, la voiture prend juste sa place, Des années 60 aux années 2000, on a vu progresser la place de la voiture dans les villes. A tel point qu’elles se sentaient enfermées. Il n’y avait plus de justice en matière de mobilité. Aujourd’hui, nous donnons une juste place à chacun ».

L'interview de la rédaction : Anne Vignot

 

Le jeudi 16 mai, la commune de Métabief organisera une troisième réunion publique, portant sur la révision du Plan Local d’Urbanisme. Au cours de cette rencontre, son Maire, Gérard Dèque,  présentera l’avant-projet de PLU et notamment la traduction des prescriptions réglementaires.

Un registre de concertation est toujours à la disposition de la population à la mairie. Chacun est invité à y formuler ses questions et ses observations éventuelles. Dans un souci de clarté, le Maire recevra également sur rendez-vous, en mairie, les personnes qui le souhaitent. Le document sera  consultable jusqu’au 21 juin, avant que le Conseil Municipal délibère.

La Ville de Besançon lance sa nouvelle campagne de recrutement d’animateurs périscolaires pour la rentrée de septembre. Ces adultes ont la mission d’encadrer les enfants des écoles maternelles et élémentaires lorsqu’ils ne sont pas pris en charge par les enseignants.

Les animateurs ont le choix de travailler sur un, deux ou trois temps d’accueil, avec des contrats allant jusqu’à 21 heures par semaine et  une durée pouvant atteindre trois ans. En parallèle, la ville propose le financement de la formation BAFA, en accueils collectifs de mineurs. Pour consulter l'offre de recrutement et postuler en ligne, rendez-vous sur Grand Besançon Métropole - espace candidat (grandbesancon.fr)

Dans le cadre de la couverture réseau des téléphones mobiles, les habitants de la commune des Hauts de Bienne sont invités à signaler les zones blanches à la mairie de Morez. Pour ce faire, il suffit de communiquer les zones couvertes à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Précisez l’adresse postale détaillée, si le problème se situe à l’intérieur ou à l’extérieur d’une habitation, les opérateurs téléphoniques concernés et les types de problèmes rencontrés. L’objectif est de concentrer les informations en un même endroit et soumettre les problématiques de couverture.

Ce vendredi a été inauguré le lancement d’un dispositif expérimental, consistant à la mise en place d’un camion itinérant de la Poste sur le territoire de Jurassien. L’opération s’est déroulée sur la commune de Mesnois, mais le « Camion Jaune » déployé desservira huit communes du département, du mardi au samedi. Ce projet, porté par le groupe La Poste, est soutenu par la Banque des Territoires. Il a pour objectif de répondre aux attentes en matière de proximité , de service au public et d’accueil.

Dans le Haut-Jura,  Haut-Jura Arcade Communauté a mis en place une opération en faveur de la rénovation  énergétique de logements, dans le cadre d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain, sur le territoire des communes de Morez, la Mouille et Lézat. Une action menée, en partenariat, avec Soliha Jura. Ainsi, les propriétaires de ce territoire, désireux de réaliser des travaux de rénovation,  peuvent contacter le 03.84.86.19.10 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La Ville de Besançon fait savoir, qu’en raison des mercredis 1er et 8 mai fériés, la préfecture du Doubs a décidé de procéder au report de l’essai mensuel des sirènes d’alerte à la population au jeudi 2 mai aux horaires habituels, qu’on se le dise pour éviter toute interrogation inutile.